Une famille absente
notation: +8+x

Si je devais résumer ma mission à la Fondation, je dirais qu'elle est plutôt simple. Il me suffit juste d'observer. Je suis libre d'aller où je veux et quand je le souhaite. Mon ancienne vie ne me manque pas même si parfois je souhaiterais revoir ma famille, revoir mes filles et ma femme. Elles doivent être si grandes maintenant. Nous avions une belle maison.

Quand je suis arrivé ici, à la Fondation, un autre monde s'est ouvert à moi, un monde plus obscur où il n'y a pas de place pour la naïveté et la joie. Un monde où le danger est présent partout dans les moindres recoins, dans les moindres particules d'air. Le premier jour de mon arrivée, on m'a fait passer une série de tests, j'ai bien cru que ça n'en finirait pas !

Heureusement je ne suis pas seul, un de nos frères m'accompagne. Les autres membres de la Fondation ne sont pas méchants avec nous, même si certains sont méfiants, la plupart passent du temps en notre compagnie et ne savent pas que nous les observons attentivement. Les gens sont contents d'avoir quelqu'un à qui parler, à qui se confier et je suis content de remplir ce rôle.

Je pense que je vais rester un peu plus dans ce monde, pour comprendre comment il fonctionne, et comment ses habitants vivent et peut être un jour, je construirais une nouvelle maison ici, pour ma famille.

Mon prénom est Achala, mais ici on m’appelle SCP-131.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License