Un Saumon au Sommet, Episode 1 : intro_debile.txt
rating: +9+x

Il était 15h37 et la secrétaire Noémie Nguyen était en train de battre son record au démineur.

L'après-midi avait été calme. Une brèche de confinement mineure d'un Euclide Jaune dans le bâtiment A114 du secteur Nord, une panne d'une ancre à réalité dans le secteur Ouest et la disparition simultanée du Dr Grym et de l'agent Neremsa vers 13h30 dans le secteur Sud. La situation avait été gérée d'une main de maître, l'entité ayant été ramenée dans sa cellule avant qu'elle n'ait pu transformer le reste du bâtiment en pain aux raisins et l'ancre de réalité avait été promptement réparée. La panne était due à un stagiaire passablement éméché ayant voulu mettre une partie sensible de son anatomie à l'intérieur du désoblitérateur de Humes, faisant preuve d'un esprit scientifique aussi zélé que consciencieux. On n'avait cependant toujours pas réussi à retrouver les deux compères mais, le 17 mars approchant, leur localisation ne faisait pas vraiment de mystère.

Noémie touchait au but. Plus que quelques cases et elle aurait complété toute la grille. Elle marqua l'emplacement d'une mine et cliqua sur la case d'à côté, dégageant la quasi-totalité des carrés restants. Il ne restait plus que deux cases et une mine. La secrétaire était à un poil de castor de la victoire mais il y avait un hic. Les deux cases vides adjacentes aux deux carrés pleins indiquaient toutes les deux qu'une mine restait dans leur voisinage.

Une des deux cases contenait l'ingrédient de sa victoire, l'autre celle de sa déchéance.

Aucun moyen de les différencier, ce serait à quitte ou double.

Mais laquelle choisir ?

Celle de gauche ? Celle de droite ?

Noémie vit toute sa carrière de joueuse de démineur défiler devant ses yeux. Tous ses amis comptaient sur elle et elle ne devait échouer sous aucun prétexte (enfin c'était ce qu'elle se disait pour se motiver, la plupart de ses connaissances ayant un intérêt pour le démineur allant de "limité" à "strictement rien à cirer", cette dernière catégorie étant de loin la plus peuplée de deux).

Elle entendit vaguement une voix d'homme lui dire quelque chose à côté d'elle et une porte se fermer, mais elle n'en avait cure, seul comptait la victoire. Dans un élan de bravoure, elle choisit la case de droite et cliqua avec l'énergie du désespoir sur la touche gauche de sa souris laser. Elle attendit avec appréhension le dixième de seconde la séparant de la victoire et abattit lourdement sa tête sur son clavier en voyant la mine exploser, entraînant dans sa chute la totalité des 47 autres petites bombes dissimulées sur le champ de bataille de cent cases sur cent.

Se rendant compte d'où elle était, elle ravala le sel de ses larmes et se retourna.

-Vous avez dit quelque chose M. Garrett ?

Pas de réponse.

Elle s'était sans doute trompée. Elle revint à son écran et vit posé à côté de celui-ci une petite enveloppe blanche portant le sceau du directeur. Elle la retourna et vit marqué sur le recto "Pour Mlle Nguyen". Intriguée, elle entreprit de l'ouvrir quand une voix retentit dans le bureau :

-Bonjour Noémie !

Elle leva les yeux et vit au-dessus de son bureau le visage de l'agent Gabriel Mahn, responsable du Département de Renseignement, section Europe de l'Ouest.

C'était un grand Suisse du même âge que Noémie avec une chevelure blonde coupée court et les lèvres toujours fendues d'un grand sourire. Ils se voyaient presque tous les jours quand celui-ci venait faire son rapport au Directeur Garrett et ils avaient commencé à sympathiser. Elle n'aurait d'ailleurs pas dit non à ce qu'il l'invite à un rendez-vous dans l'objectif de "sympathiser" de manière plus biologique mais l'occasion ne s'était jamais présentée.

-Bonjour Gabriel, vous venez présenter votre rapport ?

-Tout à fait.

-Très bien, je vous annonce.

-Inutile, répondit l'agent Mahn, je lui ai envoyé un mail juste avant de quitter mon bureau. Il m'attend.

-Très bien, allez-y.

-A tout à l'heure Noémie.

-Oui… euh… à tout à l'heure Gabriel.

Elle se retourna rapidement pour qu'il ne s'aperçoive pas qu'elle rougissait. Alors qu'il passait la porte du bureau, elle entreprit de vérifier les mails de son patron. Très bien, une réunion mardi à 10h30 suivit d'un déjeuner avec le chercheur Koźmiński de la branche polonaise, à 13h, une visite de la nouvelle aile "Josef Schrapp" du département d'archéologie à 14h30 et ensuite…

-Euh, Noémie ? Vous pourriez venir un instant, s'il vous plaît ?

La voix était celle de Gabriel et venait du bureau du directeur Garrett. Noémie fronça les sourcils et rentra dans la pièce. Le bureau était étonnamment petit pour quelqu'un du rang de Garrett, à peine plus de cinq mètres sur deux. Il n'y avait pas de décoration, un mur étant occupé par la porte, un autre uniformément blanc, un autre par une grande baie vitrée surplombant Aleph et le dernier, juste derrière le bureau à proprement parler, par une immense bibliothèque croulant sous les livres et les dossiers parfaitement alignés. Le bureau en acajou était aussi presque aussi désertique que la pièce. Un tapis de travail en cuir, quelques stylos, un petit paquet de papier à lettre frappé du sceau du directeur d'Aleph et…

-Qu'est-ce que ce poisson fait ici ?

Sur le tapis de travail en cuir, au milieu des quelques stylos, à côté d'un petit paquet de papier à lettre frappé du sceau du directeur d'Aleph se trouvait une grande sphère en verre remplie d'eau. Dans ce bocal, un étrange animal les fixait. Long d'un peu plus d'un mètre, son corps fuselé était maculé d'une multitude de taches noires. Ces grands yeux vides étaient surmontés d'épais sourcils dessinés au feutre. Le plus incroyable résidait sans doute dans la bouche de la créature, où se trouvait un sourire plus éclatant que celui de Tom Cruise dans ses meilleurs jours.

-Dr Hinault ? lâcha Noémie.

-Attendez, demanda Gabriel, vous connaissez ce poisson ?

-Oui, j'ai eu son dossier entre les mains plusieurs fois. C'est un saumon.

-Mais qu'est ce qu'il fait ici ?

-Je ne sais pas, normalement c'est un Classe-D qui s'occupe de le transporter.

-Et où est le directeur ? Il ne vous a pas dit qu'il était sorti ?

-Non… pas que je sache.

-Qu'est-ce que vous avez dans la main ?

-Quoi ?

Noémie regarda et vit l'enveloppe qu'elle avait trouvé sur son bureau. Elle l'ouvrit et y trouva un billet avec l'écriture de Garrett. Elle lut la missive à haute voix.

1200px-SCP_Foundation_%28emblem%29.svg.png

Direction du Site Aleph

Mlle Nguyen,
Je suis navré d'être parti aussi précipitamment, le devoir m'appelait dans la Zone-Mem. A l'heure où vous lirez cette lettre, je serais probablement dans un hélicoptère à destination de la côte Atlantique. Hélas, je ne puis vous révéler la raison de mon départ mais je sais néanmoins que je serais absent et injoignable pour trois jours au minimum. Afin de me remplacer pendant ce laps de temps, je laisse Aleph entre les mains nageoires expertes du Dr Hinault, en qui j'ai toute confiance. Obéissez-lui aveuglément comme vous le feriez avec moi.

À bientôt.

Directeur Bruce Garrett

-Attendez, quoi ? lâcha Gabriel quand elle eut fini, qu'est-ce que c'est que ces conneries ? Montrez-moi ça.

Elle lui tendit le papier et il le lut avec frénésie.

-Mais, c'est un saumon…

Noémie regarda à l'intérieur de l'enveloppe et vit une deuxième missive, celle-ci destinée à l'agent Mahn.

-Il y en a une pour vous.

-Ah bon ? Qu'est-ce que c'est ?

Il la prit et la lut également à haute voix.

1200px-SCP_Foundation_%28emblem%29.svg.png

Direction du Site Aleph

Agent Mahn,
Effectivement, c'est un saumon. Je vois que vos talents en matière de taxonomie piscicole sont toujours aussi affûtés. Le Dr Hinault sera mon remplaçant pour les trois prochains jours, un point c'est tout.

Ne me décevez pas.

Directeur Bruce Garrett

Noémie éclata de rire en entendant le contenu de la lettre mais le réprima en voyant la mine affligée de Gabriel.

-Mais qu'est-ce que nous allons faire ? dit Gabriel, un saumon ne peut pas diriger un des plus grands sites de la Fondation en Europe continentale !

-Techniquement, répondit Noémie, lors d'une absence, le directeur peut désigner n'importe quel membre du personnel qu'il juge compétent afin de le remplacer.

-Mais c'est un saumon !

-Oui mais c'est aussi notre patron à présent.

-Qu'est-ce que je fais maintenant ?

-Vous lui présentez votre rapport je suppose.

-Je lui fais quoi ?

-Présentez-lui votre rapport pendant que je préviens les autres chefs de département.

-Mais c'est…

-Un saumon, je sais. Maintenant ne perdez pas de temps, nous avons du travail.

Sur ces mots elle quitta la pièce, laissant l'agent Mahn en compagnie de son nouveau chef. Mais avant de fermer la porte, elle vit un phénomène des plus étonnants dans le bocal. Stupéfaite, elle retourna à son bureau, prit le combiné et composa le numéro du Docteur Lecam, responsable du département de Zoologie anormale. "C'est impossible, se dit-elle, un saumon ne peut pas faire ça." Pourtant, au fond d'elle elle savait qu'elle n'avait pas rêvé. Au moment où elle était sortie, le Dr Hinault lui avait bel et bien fait un clin d'œil.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License