Transcription d'un dictaphone
notation: +20+x

Objets Anormaux et Incidents antérieurs au Rapport Audio n°207-B-14

Objet n°031-2015
Description de l'objet : Une porte de bureau qui n'existe physiquement que lorsqu'on se trouve à l'extérieur du bureau.
Date d'acquisition : 30/01/2015 (techniquement présente depuis des années)
Lieu de récupération : Site Aleph.
Statut actuel : Dans le couloir de droite de l'étage 6, porte 604 (porte munie d'un panneau précisant "Porte inexistante, ne pas utiliser"). Clef disponible sur demande auprès du Dr. Johannes.
Note : Ce serait parfait pour confiner Grym ! - Agent Neremsa
Note 2 : Celui qui me trouve la même porte fonctionnant dans l'autre sens gagne deux kilos de morphine et ma reconnaissance éternelle. - Dr. Hylius

Jumelles%201900

Objet n°065-2015.

Objet n°065-2015
Description de l'objet : Une paire de jumelles de théâtre datant approximativement de 1900 (dans un étui indiquant qu'elles étaient initialement vendues aux Grands Magasins du Louvre), qui, lorsque l'on regarde un objet à travers, montrent l'état dans lequel se trouvait l'objet en 1900 (si l'objet n'existait pas encore, il n'apparaît simplement pas).
Date d'acquisition : 10/04/2015
Lieu de récupération : Brocante dans la ville d'████, France.
Statut actuel : En possession du Dr Johannes.

Incident n°039-2015
Date : 04/05/2015
Membre(s) du personnel concerné(s) : Dr. Johannes
Description de l'incident : Trois heures trente quatre minutes (3h34m) après l'incident du 04/05/15 impliquant le Pr. Gabouric et le Dr. Johannes, le Dr. Johannes est introuvable. Les caméras de surveillance ne révèlent rien de déterminant, mais celle-ci semble s'être volatilisée entre la caméra 6 et la caméra 7 du couloir principal de l'étage 6. Pas de témoin.
Conséquence(s) de l'incident : Le Dr. Johannes est portée disparue, ainsi que six (6) dossiers en cours de rédaction, l'objet anormal n°031-2015 (clef de la porte inexistante du bureau 604) et l'objet anormal n°065-2015 (jumelles de théâtre de 1900). Des recherches sont en cours dans le Site, sans succès pour le moment.
Sanction(s) : Aucune pour le moment.

Rapport Audio n°207-B-14 - Transcription d'un dictaphone : Le présent rapport est une transcription de plusieurs messages enregistrés sur un dictaphone récupéré suite à l'incident 045-2015 (voir fin du présent rapport). L'enregistrement en format audio n'est disponible que sur autorisation d'accès du directeur des recherches affiliées à ALH-209 (actuellement le Spé. Arcael). Une partie non-négligeable de ces messages provoque chez l'auditeur une expérience auditive synesthésique de type son > couleur. Cette expérience est identique pour l'ensemble des auditeurs des enregistrements n°7 à 9. Pour cette raison, les couleurs perçues comme partie intégrante du message ont été reproduites dans la transcription.

  • Enregistrement 1 - [00:01:54] - Voix saccadée et stressée, enregistrée dans un environnement avec un écho notable.

(bruits, manipulation du dictaphone) Bon. On recommence. (respiration) Si jamais vous trouvez cet, cet enregistrement, vous devez savoir plusieurs choses. (pause) Je suis le Dr. Johannes. Je ne sais pas où je suis. Ceci est enregistré sur le dictaphone dont je me sers pour prendre mes notes. Je ne sais pas où - non ça je l'ai dit. Okay. Okay. Bon. Nous sommes le 4 mai 2015. Je suis au sixième étage, sauf que ce n'est pas le sixième étage, d'accord. Normalement la procédure pour des tests entre plusieurs objets c'est - sauf que les objets anormaux c'est plus, enfin moins, enfin voilà il y a une procédure et il y a eu un incident aujourd'hui et j'avais cette idée dans la tête depuis un certain temps alors j'ai -

(longue pause, bruit de respiration)

Okay. Je disais donc. Il y a cet objet anormal qui est une paire de jumelles de théâtre d'environ 1900, qui fait voir les choses dans leur état de 1900, et ce qui n'existait pas à cette date n'apparaît pas à travers. Et il y a cette porte au sixième étage, qu'on a classée comme objet anormal parce qu'elle n'existe que dans le couloir, pas dans le bureau. Je veux dire, si vous passez la porte et que vous la fermez, vous ne pouvez pas la rouvrir car elle n'existe plus. Et bizarrement, je ne sais pas pourquoi, le Site apparaît via les jumelles de théâtre anormales, alors qu'il n'existait pas en 1900. C'est intéressant, hein. Donc voilà, ça fait un bout de temps que je me demandais ce qui allait se passer si j'ouvrais la porte 604 en portant les jumelles. Je me disais, tant que je ne ferme pas la porte, ça devrait aller, hein.

(pause)

C'est un peu difficile à expliquer. Le bureau 604 n'existe pas à travers les jumelles. Il y a un autre couloir à la place. Ce qui est honnêtement génial, et aussi (courte pause) soyons clairs, j'ai du mal à garder mon calme. Bon. Le problème, c'est que j'ai enlevé les jumelles, et que je suis toujours dans l'autre couloir. Je ne sais pas ce qui s'est passé. Mais je suis dans une autre version du Site. (bruit d'interrupteur)

  • Enregistrement 2 - [00:02:21] - Voix plus calme, enregistrée dans un environnement avec un écho notable. Des bruits de pas sont audibles par intermittence.

(brève manipulation du dictaphone) Je ne sais pas combien de bande j'ai sur ce dictaphone, normalement il y a trente minutes de cassette, mais comme je n'ai pas de montre c'est difficile à estimer.

(pause)

Bon. Premier constat. Le plan du Site est différent - exponentiellement différent à partir du point d'arrivée, en fait. Et il est entièrement vide. Je veux dire, pas seulement les équipements ou les employés, quand je dis "entièrement", il n'y a que des murs blancs et c'est tout. Pas de portes ni de fenêtres ni quoi que ce soit, juste la structure. Ça fait très Bauhaus, d'ailleurs, d'un point de vue architectural, et - je digresse. Désolée. Bref.

(pause pendant laquelle on peut entendre des bruits de pas sur un sol probablement bétonné)

Ça fait plusieurs heures que je suis là et je ne suis même pas sûre de ce qu'est cet endroit. Mais comme je ne voyais pas d'équipe d'extraction de la Fonda, je suis allée faire un tour dehors. Bon. (courte pause) Le… le ciel est vert. Le soleil aussi. Bon alors l'étude des exoplanètes est loin d'être ma spécialité, mais pour autant que je sache, ça, déjà, c'est non. Les étoiles vertes n'existent pas. J'ai lu un truc là-dessus, ça a un rapport avec le spectre des couleurs, et - je digresse, le ciel est vert, et il ne devrait pas être vert. Ou alors il y a un composé quelconque dans l'atmosphère qui rend le ciel vert. J'en sais rien. Je suis historienne de formation, pas spécialiste de… de quoi que ce soit en rapport avec un ciel vert.

(pause, profonde inspiration)

Ce que j'essaie de dire, c'est que si ce n'est pas une exoplanète, c'est une histoire de dimension parallèle ou une idiotie de ce genre. On a déjà vu ça. La porte 604 mène donc apparemment dans certaines circonstances bien précises à une autre dimension. Mon assistante Walters appelait ça du "transplanage". D'abord, c'est un mot particulièrement horrible, et surtout, je la soupçonne d'avoir sorti ça tout droit d'un jeu d'heroic fantasy. Bref. Vu qu'il n'y a toujours pas d'équipe d'extraction, je vais tenter de déterminer si j'ai déjà lu un truc qui ressemble à cet endroit dans un rapport. (bruit d'interrupteur)

  • Enregistrement 3 - [00:00:53] - Voix calme. Des bruits de pas dans un environnement forestier sont constamment audibles.

(manipulation du dictaphone) (longue inspiration) Vingt-quatre heures sans équipe d'extraction en vue. Enfin probablement vingt-quatre. (pause, respiration) J'ai écrit un message sur le mur du couloir du… du sixième étage alternatif, on va appeler ça comme ça. Deux de mes stylos y sont passés. Pas facile d'écrire sur un mur avec un bic.

(pause, bruits de pas sur ce qui semble être des feuilles mortes)

J'avais des doutes au début, mais c'est bien une dimension alternative. Il y a d'autres morceaux de bâtiments aux alentours, qui sont à peu près à l'emplacement des bâtiments du vrai Site Aleph. Tout est envahi par une végétation bizarre et bleutée. Je suppose que la couleur est due à ce soleil, qui, je le rappelle, ne devrait pas exister. Sauf qu'il persiste à exister. (ton exaspéré) Je marche sur de la mousse bleue et des choses mortes grises, le ciel est vert, ce champignon, là, il fait cinq mètres de haut, et tout est normal. Je vais bien. Tout est absolument normal. Je gère. (bruit d'interrupteur)

  • Enregistrement 4 - [00:01:18] - Voix calme. Même environnement que précédemment.

(brève manipulation du dictaphone) Je viens de trouver un genre de panneau à l'orée de… de la forêt fongique, on va dire. Il est en plusieurs langues, enfin je suppose. J'aimerais bien avoir un appareil photo. Il y a un genre de pictogramme dessus, avec des flèches. Je resterais bien pour en faire un croquis mais honnêtement, ça me met mal à l'aise d'être à découvert, et c'est pas mon travail. A propos de travail, j'aimerais bien savoir si la Fondation compte m'envoyer une équipe d'extraction ou pas.

(pause, bruits de pas sur ce qui semble être des feuilles mortes)

On m'a forcément vue disparaître. Il y a des caméras partout. On a des moyens pour récupérer les gens à qui ça arrive, des choses dans ce genre, non ?

(rire, bruits de pas)

Peut-être que le service des ressources humaines considère que le ratio coût/résultat de l'opération n'est pas rentable. Ça serait compréhensible. Allons chercher l'andouille qui a cross-testé deux objets anormaux sans autorisation dans le couloir du sixième au lieu d'embaucher quelqu'un d'autre ! Oui, tout à fait, faisons ça. Et donnons-lui une augmentation.

(nouveau rire, nerveux et forcé)

Est-ce que ça va être décompté de mon salaire ? Vous n'êtes pas agent de terrain, Johannes, et en plus, il s'agit d'une dimension alternative. Ceci est considéré comme un congé sans préavis. Pour toute réclamation, adressez-vous au service des ressources humaines de ladite dimension alternative.

(longue pause, bruits de pas)

Je commence à avoir peur. (bruit d'interrupteur)

  • Enregistrement 5 - [00:01:55] - Voix chuchotée et stressée, enregistrée dans un environnement avec un léger écho.

(brève manipulation du dictaphone) Il s'est passé pas mal de choses depuis mon - mon dernier message. J'ai cru avoir vu une équipe de la Fondation. Ce - ce n'était pas une équipe de la Fondation, d'accord. J'ai fait une erreur. Il y a un groupe qui, visiblement, attend que d'autres personnes tombent dans cette dimension. Le truc, c'est que je ne suis pas tombée à l'endroit où ils récupèrent les autres. Le panneau de l'autre jour, c'est un point de chute. Ou d'apparition. Ou de transpla- bref. C'est un des endroits où les gens apparaissent. Alors de temps en temps, ils repassent dans le coin et ramassent les nouveaux pour les recruter, enfin c'est ce que je crois comprendre.

(bruits de mouvement, comme quelqu'un qui cherche à s'asseoir)

Le problème, c'est que du coup, certains des… des ombres, des silhouettes, enfin des membres du groupe m'ont suivie jusqu'à la version alternative du Site. S'ils ont trouvé mon message, ça… hmm. Je n'ai pas envie qu'ils le trouvent. Bon. J'ai trouvé une planque, mais de temps en temps, je les entends discuter dans le bâtiment. Mais leur voix est vraiment bizarre à décrire. Et c'est rempli de mots et de bouts de phrase sortis de leur contexte. Comme s'ils avaient appris une langue beaucoup trop vite.

(pause, respiration)

Du peu que j'ai compris, leur chef s'appelle l'Abandonné. Combien vous voulez parier que c'est une autre andouille qui est tombée ici et que la Fondation n'a pas voulu aller chercher ?

(rire discret, forcé)

Je ne sais pas depuis combien de temps je suis là. Les journées semblent anormalement longues. Il n'y en a que deux qui sont passées, mais je doute qu'elles fassent vingt-quatre heures. J'ai trouvé des gommes à la menthe dans ma blouse, heureusement. Il va bien falloir que je tente une sortie au bout d'un moment. (bruit d'interrupteur)

  • Enregistrement 6 - [00:00:56] - Voix chuchotée et stressée, enregistrée dans un environnement avec un écho notable. Des bruits de pas sont audibles par intermittence.

(brève manipulation du dictaphone) Je tente une sortie. Ça fait un bon moment que je n'ai plus entendu les - le groupe. J'ai paniqué inutilement quand je suis arrivée ici. Il doit bien y avoir une manière d'utiliser les jumelles de théâtre qui me fera revoir la porte 604.

(pause pendant laquelle on peut entendre des bruits de pas pressés, sur un sol probablement bétonné)

J'ai initialement paniqué parce qu'on ne voyait plus la porte avec ou sans les jumelles. Bon. Maintenant, nouvelle théorie. A Aleph, la porte n'existe que dans le couloir du sixième, pas à l'intérieur du bureau 604. Et dans cette dimension-ci, lorsque je me trouve dans le couloir du sixième, la porte n'existe pas.

(pause pendant laquelle on peut entendre les mêmes bruits de pas)

Partant de ce principe, si je me trouve à l'intérieur de cette version-ci du bureau 604 en portant les jumelles, la porte 604 existe, chaque côté de la porte n'existant que dans une dimension unique. On va aller vérifier ça. (pause) Si vous écoutez ceci parce que vous avez retrouvé ce dictaphone sur mon cadavre, tout ça… (rire nerveux dénué d'humour) tout ça doit vous faire bien rire. (bruit d'interrupteur)

  • Enregistrement 7 - [00:03:13] - Sons enregistrés dans un environnement avec un écho notable. L'enregistrement est très confus. La voix audible à la fin de la séquence crépite et vibre légèrement.

(plusieurs bruits en succession rapide, évoquant des pas, des coups et la chute de plusieurs objets)

(longue manipulation du dictaphone, forte respiration audible)

(bruit lointain de chute d'un objet métallique)

(forte respiration audible)

LOADING. BE PATIENT. (pause) DOWNLOAD COMPLETED. PLEASE PRESS ANY KEY. (bruit d'interrupteur)

  • Enregistrement 8 - [00:01:13] - Voix crépitante et vibrante, enregistrée dans un environnement sans écho.

(longue manipulation du dictaphone) Je ne sais pas depuis combien de temps je suis là. Je commence à avoir peur. Vous m'avez abandonné. Vous m'avez abandonné de l'autre côté. Tout ça doit vous faire bien rire. BE PATIENT. Je vais bien. Tout est absolument normal. Je gère.

(pause)

Au fait, j'espère que vous avez apprécié mon cadeau. J'ai cru comprendre que vous faisiez des tests dessus. Merci pour les nouvelles recrues. Des ombres, des silhouettes. PLEASE PRESS ANY KEY. (bruit d'interrupteur)

  • Enregistrement 9 - [00:01:02] - Voix crépitante et vibrante, enregistrée dans un environnement sans écho.

(longue manipulation du dictaphone) LOADING. Il s'est passé pas mal de choses depuis mon dernier message. J'ai cru avoir vu une équipe de la Fondation.

(rire ressemblant à un enregistrement de celui de l'enregistrement 5, exagéré, additionné d'un crépitement)

Combien vous voulez parier que c'est une autre andouille qui est tombée ici et que la Fondation n'a pas voulu aller chercher ? Vous m'avez abandonné de l'autre côté.

(longue pause, forte respiration audible)

Maintenant, nouvelle théorie. Je tente une sortie. BE PATIENT. (bruit d'interrupteur)

[FIN DE LA TRANSCRIPTION]

Incident n°045-2015
Date : 10/06/2015
Membre(s) du personnel concerné(s) : Dr. Johannes
Description de l'incident : Le Dr. Johannes, portée disparue depuis l'incident du 04/05/15, est apparue spontanément entre la caméra 6 et la caméra 7 du couloir principal de l'étage 6, assise contre le mur ouest du couloir. L'objet anormal n°031-2015 (clef de la porte inexistante du bureau 604) et l'objet anormal n°065-2015 (jumelles de théâtre de 1900) se trouvaient en sa possession. Le Dr. Johannes portait les mêmes vêtements que le jour de sa disparition, ainsi que l'objet anormal n°065-2015 fixé sur son visage au moyen d'un harnais, et ne répondait à aucun stimulus extérieur en dépit de signes vitaux normaux.
Conséquence(s) de l'incident : Le Dr. Johannes a été emmenée à l'infirmerie, puis en salle de décontamination lorsqu'il fut déterminé qu'elle avait reçu une dose de radiations d'environ 1,2 Gy au cours de sa disparition. Le Dr. Johannes est actuellement incapable de communiquer et les causes de l'incident n'ont pas encore pu être établies.
Sanction(s) : Placement sous quarantaine.

Addendum : De nombreux indices laissent supposer que l'objet anormal 031-2015 (Porte Inexistante) est un point de contact accidentel entre notre dimension et celle désignée ALH-209, localisation actuelle d'Alfred Euskios, membre de la liste noire de la Fondation et auteur de SCP-207-FR. L'objet anormal 031-2015 a été condamné jusqu'à nouvel ordre.

Note : Ceci ne présume en aucun cas que la porte ait été condamnée en sens inverse. - Directeur du Site-Aleph

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License