L'Enfer est pavé de bonnes intentions – Centre
notation: +4+x
blank.png

L’Enfer est pavé de bonnes intentions


Les Histoires

(dans l’ordre à peu près chronologique)


Histoires de la Fondation qui fait de son mieux.


Sommaire


L’Enfer est pavé de bonnes intentions se résume en une phrase : “Le monde craint et tout le monde s’efforce de corriger ça.”

Les horreurs qui infestent l’existence ne sont pas le résultat d’une apocalypse, d’un ange déchu cherchant à ruiner la création sur laquelle on a refusé qu’il ait le pouvoir, d’une expérience qui aurait mal tourné et autour de laquelle l’espace se détériorerait. Aucune grande histoire ne fera le lien entre ces horreurs et un ensemble de clefs de voûte de la réalité, et aucune malédiction n’a donné vie à leurs formes. Les erreurs de l’existences n’ont pas été conçues par des gens inconscients.

Elles sont simplement et elles détestent cet état de fait autant que vous-mêmes le détestez sans doute.

C’est un problème endémique dans l’univers, les monts de chair qu’Ion a vus, la belle machine prétendument réquisitionnée par Mekhane, les plis de la réalité que les Ortothans chérissent. Quelque soit l’ordinateur cosmique qui contrôle la cosmologie, il a été équipé de nombreuses redondances et de composants obsolètes, et son processeur ontologique poussé jusqu’à ses extrêmes limites avant même que soient pris en compte la poussière, le câblage défectueux et le reste. Il y a autant de bugs dans le logiciel que d’insectes grouillant dans le matériel.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que l’humanité va se laisser faire.


L’univers


Bienvenue en enfer1 !

Si vous voulez écrire pour ce canon :

  1. Tâchez d’en lire un peu ! Pas tout, mais suffisamment pour en avoir une vue d’ensemble.
  2. Lisez le reste des onglets s’il vous manque des informations.
  3. N’hésitez pas à envoyer un mot à UraniumEmpireUraniumEmpire (en anglais).
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License