Les Nouvelles du Soir : mercredi 26 avril 2017
notation: +2+x
blank.png

Bonsoir et bienvenue aux nouvelles du soir. En direct depuis le complexe new-yorkais, je suis Roger Gallardi, vicaire de l'Aímact et présentateur-étudiant officiel de l'Église du Second Hytoth, le seul présentateur radio sanctionné transmettant nationalement en anglais et ortothan.

L'événement principal de ce soir concerne la guerre se poursuivant dans le Midwest contre l'Alliance indofranco-hongroise. Plusieurs de nos meilleurs soldats ont donné leur vie ce soir, offrant leur sang à Rakmou-leusan afin qu'il puisse le recevoir et nous aider à tenir contre ces putrides Voruteut attaquant nos frontières. Loué soit Rakmou-leusan. Les soldats origamis se mirent en lambeaux avec grâce, déchirés par la chair et les dents des Voruteut. La bataille a touché la ville de Blue Earth dans le Minnesota et la ministre Alison Killian est actuellement en train d'autoriser la présence de nouveaux travailleurs humanitaires pour soigner les civils survivants. Des soupçons ont été émis concernant une distribution de saucisses de propagande aux civils de la région par l'Alliance afin d'essayer de modifier leurs esprits, leur faisant perdre toute empathie pour remettre au pouvoir le Premier Ministre Orbán, mais heureusement aucune saucisse n'a été retrouvée après la bataille et tous les esprits ont été prouvés purs.

On ne peut pas dire la même chose de Plainview dans le Wisconsin. L'agence de presse officielle de l'Alliance a confirmé l'avancement des frontières de l'empire en ce lieu, du fait d'une distribution fructueuse rameutant tous les citoyens. Des steaks agrémentés du sang du karciste Bashas ont été délivrés le matin suivant et et c'est d'amertume que nous vous apprenons que tous les honorables pratiquants furent transformés en Voruteut. Mes journalistes sur le terrain ont reporté que les quelques Voruteut et soldats Orin possèdent des séquences génétiques similaires aux citoyens de Plainview.

Autre actualité, le commando marine origami a commencé à sortir de Syrie au compte-gouttes des réfugiés favorables à la cause afin de les introduire en Europe ortothane pendant que la descente finale sur Kythera commence. Tous les rituels effectués dans les environs furent fructueux dans la destruction de cette terre impie. Enfin l'Aspect de Kornoct remplira une nouvelle fois le Moyen-Orient pendant que nos soldats aguerris continueront leur assaut au cœur même de cette terre. Loué soit Rakmou-leusan ! Que son éclat irradie pour l'éternité. D'autre part, le ministre de la Défense Molinsky condamne les mesures prises, citant les grandes réussites entre les forces de l'Église et l'Alliance dans les territoires du Pacifique, à la suite de l'évasion de la Grande Bête des installations de la Fondation. Molinsky a rencontré hier le Chercheur Senior Obrov à Paris.

Une guerre entre une bande de bandits sans scrupules et des terroristes éclata au complexe de Philadelphie hier, détruisant deux statues de Rakmou-leusan à Market Street. Tous les bons citoyens pieux furent outrés de la malheureuse tournure qu'ont pris les événements qui a amené à la destruction d'un autre complexe de temples. Plusieurs citoyens rapportèrent les invasions de Démons Oniriques. Quatre des terroristes déclarèrent leur allégeance à l'ancienne organisation connue sous le nom de Coalition Mondiale Occulte. Un autre était ce que les contacts scientifiques de l'Alliance dans la Fondation appellent un organisme BIO-SK, mais pour nous ce n'est clairement rien de plus qu'un immonde Voruteut. Que l'hypocrite Fondation et le pitoyable empire du karciste Bashas soient maudits. Que leurs enfants consument leurs âmes dans les sexes de leurs parents ! Que leurs chiens s'empalent par eux-mêmes ! Que leurs-

Le Dr Obrov soupira et éteignit sa radio. À autre jour, autre émission venant d'un univers complètement barjo. Et celle-ci le concernait en plus. Dans cet univers, il faisait partie d'un genre d'empire sarkique totalitaire en tant que chercheur senior. Chouette. Il se déplaça tout du long du gigantesque ordinateur et sorti sa clé USB d'où elle était. Il allait passer au moins une bonne douzaine voire quinzaine d'heures à écrire son compte-rendu de l'émission. Il n'avait même pas besoin de tout écouter pour comprendre l'essentiel cette fois.

Son café était froid, alors il attrapa la tasse et avança laborieusement vers son bureau pour le réchauffer au micro-ondes. Ça fait plus de 5 ans qu'il boit son café comme ça, bien souvent recyclé puis remis au micro-ondes indéfiniment. Quand il ne s'occupait pas à ça, il coucha sur le papier ses comptes-rendus circonstanciés des émissions qu'il recevait afin que les gars de Sloth's Pit décident où envoyer les frères Bailey.

Cette émission par contre s'est révélée être du gâteau à décrire. En gros, il y avait une guerre entre le GdI#03088 (ces cinglés d'Hytoth) et une bien grosse alliance sarkique qui avait absorbé une bonne partie de l'Europe, de l'Asie ainsi que du Nord-Ouest américain. Le Dr Obrov s'est un peu demandé pourquoi personne ne parle jamais de l'Afrique quand ce genre de trucs arrivent. C'est toujours un groupe faisant de la merde en Eurasie. Il ne pouvait pas nommer un seul GdI venant du Gabon, du Zimbabwe ou autre endroit du genre.

"Qu'est-ce que voudrait ce foutu Site-87 avec ce trou à rats de mes deux ?" pensa-t-il en tapant misérablement sur son clavier. "Aucune valeur diplomatique." Son café était encore plus amer que d'habitude. Il pressentait la venue d'une nouvelle migraine caféinée alors il but cul-sec ses gorgées les plus pitoyables.

Les mots sur sa page commençaient à flotter. Il se frotta les yeux et les tourna vers l'horloge, se demandant depuis combien de temps il est resté éveillé. Mauvaise décision. Sa migraine tapa sévèrement, empirant soudainement. Respirer commençait à devenir difficile. Il tenta de remuer sa langue. Il sentait toutes ses dents s'enlever.

Son abdomen se contracta soudainement, comme si un trou noir s'était créé dans ses intestins et les avait faits imploser. Il se cramponna misérablement à son estomac espérant que ça s'arrange mais il ne fit que vomir sur tout son bureau, court-circuitant son ordinateur et bousillant ses feuilles. Il était devenu presque impossible de prendre son souffle et il s'étouffa dans son vomi. Ses yeux se révulsèrent.

Le Dr Obrov était mort avant de tomber au sol. Son sang avait formé une large flaque autour de son crâne avant que quelqu'un le trouve.

À suivre…

À suivre dans Le Déchirement

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License