Texte d'une lettre de condoléance - Bureau Fédéral d'Investigations, Unité des Incidents Inhabituels
notation: +5+x

[INSÉREZ L’ENTÊTE OFFICIELLE DU FBI ICI]
Bureau Fédéral d'Investigations
Département de la Justice des États-Unis
Washington, DC.
[DATE]

Cher [DESTINATAIRE],
Je vous écris aujourd'hui pour vous exprimer ma grande tristesse pour la perte de votre [LIEN DE PARENTÉ], [DÉCÉDÉ.] [LE DÉFUNT] a été tué honorablement dans l'exercice de ses fonctions le [DATE], tout en tentant de sauver la vie d'un innocent tenu en otage par un agresseur inconnu. La perte d'un officier est toujours une grande tragédie, mais cela est particulièrement difficile quand c'est un officier qui était aussi proche de nous que votre [LIEN DE PARENTÉ]. [ENTRER QUELQUES MOTS DE LOUANGES ICI].

Je sais que vous devez être submergé de lettres de condoléances, et la pression de faire les bons choix doit être terrible, donc, s'il vous plaît, ne vous sentez pas obligé de répondre. Toutefois, s'il y a quelque chose que je peux faire pour vous aider, ce serait un grand honneur d'aider à [RAPPORT AU DÉFUNT] avec l'un des meilleurs officiers du Bureau Fédéral d'Investigations.

Charles Oscar Geirs
Directeur Assistant, Bureau Fédéral d'Investigations
Unité des Incidents Inhabituels

Jack - Merci de ne pas répéter l'erreur que votre prédécesseur a fait la dernière fois en envoyant la lettre sans avoir rempli les champs en premier. La dernière chose dont j'ai besoin, c'est six veuves endeuillées poussant une crise de nerfs parce qu'elles ont eu une lettre modèle du patron de leur défunt mari.

- Cog

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License