Le journal de test que vous avez demandé n'est pas attribué...
notation: +1+x
blank.png

L'original de l'essai ici traduit a été supprimé de sa branche d'origine.

Le SCP-J auquel appartenait ce journal de test a été supprimé. Je vais me servir de cette page maintenant orpheline pour glisser quelques mots à propos des rapports SCP-J, comment les écrire, et comment réagir à leur suppression. Veuillez comprendre que cet article n’est pas dirigé contre qui que ce soit en particulier, mais est au contraire destiné à tous les membres de ce wiki qui ont tenté ou souhaitent tenter d’écrire un rapport SCP-J.

Quand un rapport SCP-J est nul, il est supprimé, au même titre qu'un rapport SCP normal nul. Je comprends que ça puisse vous faire un peu mal au cœur. Je comprends vraiment la nature de votre souffrance. Vous avez investi beaucoup d’efforts (certes mal placés) dans un prolapsus littéraire aberrant et désordonné article, et en tant qu’auteur, vous êtes blessé par le mauvais accueil qui lui a été fait. Je vous comprends. Je m’en fiche. Comme si c’était une règle, tous les autres en font autant, donc il est préférable que vous passiez à autre chose en râlant le moins possible.

Ceci dit, passons aux conseils utiles !

Le premier truc pour écrire un bon SCP-J est de commencer par trouver une blague. Pour ceux qui sont déjà perdus, Wikipedia définit "blague" par :

… une mise en scène sous forme d'histoire ou de devinette, généralement assez courte, qui déclenche le rire.

Ce que vous devez en tirer comme enseignement est qu’un rapport SCP-J doit faire rire. Intentionnellement. Dans l’idéal, il devrait faire rire dans le sens que vous lui avez donné en tant qu’auteur, mais si ça ne marche pas comme prévu… eh bien, retournez en arrière et relisez très vite le second paragraphe pour moi. C’est généralement une bonne idée de s’assurer que votre conception de "l’humour" correspond à celle d’au moins la majorité de vos lecteurs. Vous ne racontez pas de blagues sur les Juifs pendant une bar mitzvah.

Le second truc est de s’assurer que le style de votre rapport SCP-J est suffisamment bon pour être un rapport SCP. Nous ne laissons pas passer les rapports mal écrits juste parce que ce sont des -J. Quand vous écrivez, il faut toujours utiliser une grammaire et une syntaxe correcte, placer les majuscules correctement, et ne pas rendre fou d’ennui le lecteur. Nous avons un guide pas trop mal sur grosso modo tous les autres éléments nécessaires pour écrire un rapport SCP.

À présent, si vous vous êtes assuré que votre article est à la fois amusant et bien écrit, il y a de bonnes chances qu’il soit bien accueilli. S'il ne l’est pas, allez voir un ami et demandez-lui de le faire passer par ces deux critères. Essayez d’envoyer un MP sur Wikidot ou via notre très utile serveur Discord à certains des membres qui ont downvoté votre travail. Il y a des chances que vous ayez juste fait une erreur stupide, facile à rattraper.

Pour finir, gardez à l’esprit que vous ne serez pas sanctionné si un de vos articles est supprimé. Cela arrive même aux meilleurs d’entre nous. En vrai, cela n’arrive jamais, mais le fait est que ça pourrait arriver. Si après de multiples tentatives l’idée de base de votre rapport ne passe toujours pas, laissez-la tomber et passez à autre chose. Pleurnicher ou vous mettre en colère ne va jamais, au grand jamais vous aider. Pour plus d’informations sur ce sujet, relisez le second paragraphe de cette page.

Les autres membres du site sont souvent assez expérimentés pour suggérer des idées ou des images pour de nouveaux projets d’écriture, ça vaut donc le coup de demander des idées de nouveaux concepts autour de vous. Il se peut aussi que les SCP-J ne soient pas votre truc, auquel cas il vous reste toujours la possibilité d’écrire un rapport SCP normal ou un conte.

Pour résumer, un bon rapport -J est
a) marrant, et
b) bien écrit.
Si votre travail est supprimé, demandez-en la raison à quelqu’un, mais acceptez-la et passez à autre chose sans vous plaindre.

~yoric

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License