‘Téléphone De Chaos’ (SDIB2/41X96/D2F7E)
notation: +2+x
blank.png
SDIB2/41X96/D2F7E
Statut Vendu (Non Acquérable/Détruit)
Demande Aucune
Valeur Pas À Vendre
Disponibilité Aucun
Identifiant Téléphone De Chaos
Description L’article est un téléphone en plastique contenant des circuits électroniques anormaux, abritant une entité divine hostile. Il permet lors de son utilisation d’affaiblir la réalité dans un périmètre relatif à sa capacité de transmission des communications. L’article peut s'avérer imprévisible, et est donc à manier avec précautions.
Marshall, Carter and Dark, Ltd

Rapport Initial
Auteur Elias Cherry Date 17 Janvier 1947
Intérêt Haut Identifiant Intelligence Artificielle Paraphysique
L’article a été récupéré par nos services suite à une vente organisée par les Laboratoires Prometheus.

L’entreprise nous l’a cédée comme un artefact pouvant dérégler la composition de la matière, ce qui affaiblissait sa consistance. Des recherches nous ont permis de comprendre pourquoi l’article avait été si peu coûteux : celui-ci se révélait imprévisible et donc dangereux, ainsi que plus puissant que décrit par les Laboratoires Prometheus.

Néanmoins une demande de transaction nous a été proposée venant des Maxwellistes du Texas. C’est une demande à quatre chiffres, qui plaça donc l’objet en intérêt de première catégorie. Il reste néanmoins en notre possession le temps d’arriver à un accord.
Dossier Ouvert Sous : SDIB2/41X96/D2F7E
Marshall, Carter and Dark, Ltd

Information de Suivi
SDIB2/41X96/D2F7E
Propriétaire Date Commentaires
Herbert Taylor 12 mai 1930 Découverte initiale. L’objet était rentré dans la composition d’un téléphone fixe usagé réparé par son possesseur. Ce dernier fut retrouvé en perte de réalité critique et exsangué, son sang mêlé à la composition de l’objet, ce qui lui donna cette couleur particulière.
Laboratoires Prometheus 23 octobre 1930 L’article rentra en leur possession lors d’une visite chez Herbert Taylor, qui fournissait des composants pour l’entreprise. C’est lors de cette visite que son cadavre et l’article furent retrouvés. Il fit l’objet d’expérimentation et d’amélioration diverses menées par l’entreprise.
Marshall, Carter and Dark LLP 16 Janvier 1947 Acquisition de l’objet.
B.Alister 30 Juin 1962 Article vendu pour une offre de 120000$US / 94871.4£GB lors d’une vente aux enchères.
Unité des Incident Inhabituels 23 novembre 1963 Voir Rapport d’Incident 1, objet potentiellement détruit et/ou démonté.
Jimmy Carter Library and Museum 13 octobre 1963 Acquisition de l’armature de l’article, exposée plus tard comme symbole du Téléphone rouge reliant le Kremlin et la Maison-Blanche.
Marshall, Carter and Dark, Ltd

Enregistrement d'Enchères 1
SDIB2/41X96/D2F7E
Date 30 Juin 1962 Lieu Annapolis
Commissaire-priseur Damian Gelbero Lot 1
Introduction L’article est un téléphone contenant une technologie anormale unique aux multiples possibilités. Il fait preuve d’une forme intelligence artificielle, et vous permettra de plier la réalité sans en être un expert, et ce quelque soit le lieu puisque cela se fait par ses communications. Tout à fait pratique pour soutirer quoi que ce soit à votre interlocuteur, soumis alors à vos paroles, ou vous débarrasser d’un informateur trop bavard. Marshall, Carter and Dark Ltd rejettent tout responsabilité en cas de mauvais usage de l'article.
Nom Offre Commentaires
Lee Harvey Oswald 50000 $US Représentant de l’Église Maxwelliste du Texas
Elton Maddison 70000 $US
Lee Harvey Oswald 80000 $US Représentant de l’Église Maxwelliste du Texas
Elton Maddison 90000 $US
Josh Fang 100000 $US Enchérisseur de remplacement pour B. Alister
Lee Harvey Oswald 110000 $US Représentant de l’Église Maxwelliste du Texas
Josh Fang 120000 $US Remporte l'enchère.
Marshall, Carter and Dark, Ltd

Rapport d'Incident 1
SDIB2/41X96/D2F7E
Auteur John Desh Date 22 novembre 1963
Une opération de l’U2I mené contre l’acheteur, qui s’avéra être Président des États-Unis, se termina malheureusement par son assassinat et la récupération de l’article par les services des paramenaces du FBI.

Cela confirma à quel point l’objet était dangereux, mais aussi quelle valeur potentielle il aurait pu avoir. Il semble, au vu du Rapport Externe 1, que nous aurions pu tirer bien plus des Maxwellistes en leur présentant les éléments qu’ils souhaitaient concernant l’article.

L’article a potentiellement été détruit par l’U2I après des analyses poussées, dont nous avons pu récupérer un document (Rapport Externe 1). Il n’est donc plus disponible, néanmoins Anderson Robotics ont confirmé être en mesure de reproduire partiellement la technologie dont il disposait. Les intéressés potentiels peuvent donc être mis en contact avec eux.
Marshall, Carter and Dark, Ltd

Rapport Externe 1
SDIB2/41X96/D2F7E
Organisation Unité des Incidents Inhabituels du FBI Récupéré 27 novembre 1963
Méthode d'Acquisition Obtenu par le biais de Jacob Leon Rubenstein, qui s’occupait de la récupération de documents au sein de l’U2I.
Document : 1964-11-PC
Confirmation Code Paradigm - 1964-P39-1 :

Paramenace : Technologie consciente pertubatrice de particules.

Motif observable : Conscience hostile, imprévisible. Inscription au dos des circuits : WAN. Potentiellement relié à la déification connue sous le nom de "Dieu Brisé".

Priorité : Maximale - Apt43
Unité des Incidents Inabituels, FBI

Mémo 1
SDIB2/41X96/D2F7E
Envoyer Jacob Leon Rubenstein Receveur Elias Cherry
J’ai cru entendre dire que l’objet n’avait apparement pas été détruit, de manière officielle seulement. De deux choses l’une, ils l’ont gardé sous sécurité, ou bien L'Église du Maxwellisme l’a récupéré.

J’ai en effet entendu dire qu’il y avait eu une intrusion au niveau de leurs laboratoires et je crois sans problème que les Maxwellistes puissent être derrière ce coup.

Tu peux donc rouvrir le dossier en attendant, je vais voir de mon côté si je peux obtenir plus d’informations.
Marshall, Carter and Dark, Ltd
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License