Sous le Monde, le Centre
notation: +15+x
blank.png

“Sous le monde réel, il existe un monde idéal, qui se montre resplendissant à l’œil de ceux que des méditations graves ont accoutumés à voir dans les choses plus que les choses.”


L'on dit que l'on n'invente jamais rien, que tout a déjà été fait. Que les mêmes histoires sont racontées, encore et encore, avec d'autres mots. C'est peut-être faux. Mais le lecteur éclairé sait où la Fondation SCP plonge ses racines.

Sous le Monde.

Voyez comme la Bibliothèque du Vagabond remonte à la Bibliothèque de Babel, comme le Roi Pendu nous vient du Roi en Jaune ! Comme les Daevas descendent des Cimmériens ! Et l'U2I, de X-Files ! Voyez le spectre de Jules Verne flotter sur Némo et le Nautilus, l'ombre de Belphégor planer sur Humanité ! N'avons-nous pas nos propres hommes invisibles, nos immortels, nos androïdes ? Nous descendons de tout ça.

Le fruit ne tombe jamais loin de l'arbre.

La Fondation hérite de toutes ces œuvres, qui elles-mêmes héritent de toutes les autres. Plonger dans Sous le Monde, c'est retourner dans l'océan primordial, où coexistent toutes les fictions, où se côtoient tous les personnages. Alors, allez-y.

Plongez.

Vous nous raconterez comment c'est, en bas.


unknown.png

Sous le Monde est un canon inspiré de La Ligue des Gentlemen Extraordinaires, un univers créé par Alan Moore où toutes les fictions, de la Guerre de Troie aux aventures de James Bond, sont vraiment arrivées, dans un même monde… quitte à y prendre des tournures plus sombrement réalistes.

Deux différences, cependant :

Primo, toutes ces fictions recréent un écosystème semblable à celui de la Fondation originale, avec ses groupes rivaux et ses anomalies à capturer. Et oui, cela reste un canon de la Fondation.

Deuzio, si la Ligue des Gentlemen Extraordinaires se concentre sur la culture britannique, ce canon se déroule principalement en France et se concentre en grande partie sur la culture francophone — sans s'y limiter, bien sûr. Les histoires de chaque nationalité se déroulent dans leurs pays respectifs, et si la France a connu Gargantua et Arsène Lupin, l'Espagne a connu les mésaventures de Don Quichote, le Japon la terreur de Godzilla, et l'Allemagne les crimes du Dr Mabuse…


Nos histoires :


Les Archives Noires

Dans l'univers de Sous Le Monde, les Archives Noires sont une sorte d'équivalent français de la Fondation SCP que vous connaissez. Des différences existent néanmoins : il s'agit d'un service de l'Etat, obéissant à des ministres et au Président de la République, et semble être davantage axé sur la collection d'objets culturels que sur l'expérimentation scientifique pure. Ses sites sont divers et variés, et comptent entre autres l'Aile Cachée du Louvre, pour les œuvres d'art, ou la Section Enfer de la Bibliothèque Nationale de France pour les textes anormaux ou traitant de l'anormal. Les objets conservés par les Archives Noires sont nommés des "Legs". Ces Legs sont des pendants des SCP que nous connaissons, mais fusionnés à des objets tirés de la fiction française qui leurs ressemblent. Parmi les objets les plus classiques, vous trouverez :

—•—

Autres protagonistes

Cette section est susceptible d'être mise à jour au fil de l'évolution du canon !

La Fondation : Ses noms sont innombrables. La Boîte. L'Initiative. L'Organisation. L'Institut. D'origine étasunienne, ses buts sont obscurs, tout comme ce dont elle est capable. Elle ne semble pas malveillante, du moins à ce jour, mais elle laisse le fair play aux autres. Et elle n'aime pas perdre.

La Coalition : Elle n'a pas de nom. Plus secrète que la Fondation, elle est pourtant omniprésente, un Nouvel Ordre Mondial au-dessus des gouvernements. C'est le complot mondial, c'est la conspiration occulte. Les Templiers ? Les Illuminatis ? Les Reptiliens ? Probablement. Ce qui est certain, c'est qu'elle ne veut pas le bien de l'Humanité.

L'Unité des Affaires Non-Classées du FBI : La division du FBI se consacrant aux incidents inhabituels n'a jamais eu aussi peu de moyens, et n'a jamais été aussi éloignée de la vérité.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License