La Main du Serpent – Centre
notation: +3+x
shlogo3---Cutout2.png

Entrées :
Bâton spirituel du Chamane aviaire oriental — C'est comme un téléphone portable pour oiseaux.
La Chorale du Dessous — Celle qui chante pour l'abîme.
Le second enfant — Flambeau de Jalousie. Aka SCP-017 (L'Ombre)
L'Exil de l'été — À qui seront toujours refusées les terres de l'Été. Aka SCP-682 (Reptile Difficile à Détruire)
Les chaînes de lis bleu — Gardent les guêpes loin de vos cheveux.
Moi, qui ne ferai qu'un avec tout — Bonjour, je suis une horreur venue d'ailleurs. Aka SCP-426 (Je Suis Un Grille Pain)

Histoires :
Sam : Je suis Sam. Je suis Sam. Je suis Sam.
Volé doré. Volé sauvé. : Des squelettes effrayants qui font froid dans le dos.
Graines d'oiseaux : "Chut. J'écris une histoire d'amour."
La Séquence du Serpent — Une histoire de courage. Avec la Reine Noire, SCP-239 et la Fondation.
1. Prisonniers
2. Famille
3. Place au spectacle
4. Sœurs


FICHIER D'INTRODUCTION DE LA FONDATION AU GROUPE D'INTÉRÊT ALPHA-019, "LA MAIN DU SERPENT"


La Main du Serpent est une organisation réduite mais très puissante, qui semble croître à un rythme soutenu, et qui est responsable d'un grand nombre de brèches de sécurité.

Le groupe accepte l'existence et l'utilisation d'objets anormaux, et en particulier adopte les SCP humanoïdes et conscients. La Main du Serpent a critiqué haut et fort le confinement et la destruction de ces SCP, en particulier pour ceux qui ne présentaient pas de danger particulier.

Au moins cent soixante dix sept membres de la Main du Serpent ont été identifiés, parmi lesquels plusieurs dizaines ont participé à des raids contre des installations de la Fondation, en utilisant pour certains des objets anormaux à des fins d'infiltration.

Le nombre total de membres que compte cette organisation est inconnu, de même que le niveau de technologie auquel ils ont accès, le nombre de SCP qui pourraient être en leur possession ou leur niveau de menace. Il est clair qu'ils sont très organisés et souvent dangereux. Leurs rangs semblent grossir de plus en plus vite à mesure que des anomalies apparaissent.

L'attention de la Fondation a été portée sur la Main du Serpent après plusieurs rencontres avec un individu connu sous l'acronyme L.S., qui semble être l'un des leaders de la Main du Serpent, et qui est personnellement responsable de deux brèches de sécurité sur des sites de la Fondation.

La première brèche causée par L.S. s'est traduite par le vol de SCP-268, un artefact que la Fondation avait récupéré lors d'un raid contre une installation de l'Insurrection du Chaos. La Fondation a entendu parler de la Main du Serpent pour la première fois lors de la seconde brèche causée par L.S. (voir Rapport d'incident X23/Site-19).

L'identité de L.S. reste encore à vérifier, bien que certains éléments indiquent qu'il s'agit de la personne d'intérêt connue sous le nom de Reine Noire (voir fichiers liés).

Pendant longtemps, la Fondation n'a eu que peu d'informations sur la Main du Serpent. La plupart des informations étaient obtenues via des fuites des services de renseignement de la Coalition Mondiale Occulte, et étaient par nature limitées ou incomplètes. Les données recueillies par les espions de la CMO ne semblaient pas correspondre à l'état actuel du groupe, malgré des informations claires fournies par une taupe.

Une grande avancée a été faite lorsque la Fondation a découvert la Bibliothèque des Vagabonds, un lieu extra dimensionnel anormal, auquel on accède par des portails (appelés "Chemins") situés à plusieurs endroits dans le monde. La Main du Serpent semble basée principalement dans ce lieu, bien qu'elle ne le contrôle pas.

L'assaut direct de la Bibliothèque s'est révélé impossible à ce jour, quand bien même une entrée pouvait être trouvée. Actuellement, les agents de la Fondation semblent incapables d'accéder à la Bibliothèque sans user de moyens anormaux, et même lorsqu'ils en font usage, leur taux de réussite est presque nul. Les agents de la Fondation qui réussissent à entrer sont attaqués à vue par des entités anormales.

Cela semble aussi être le cas pour les agents de la CMO (bien que certains soient simplement raccompagnés, alors que d'autres sont immédiatement éliminés). Cependant, la CMO semble avoir des moyens d'accéder à la Bibliothèque via des intermédiaires. Les efforts de la Fondation afin d'infiltrer la Bibliothèque des Vagabonds se poursuivent.

La Force d'Intervention Mobile Tau-9 ("Rats de bibliothèque") a été constituée et dédiée à la recherche, la traque, l'acquisition et le confinement des artefacts et individus en lien avec la Main du Serpent et la Bibliothèque des Vagabonds. La nécessité de méthodes de confinement non anormales, ainsi que d'autres difficultés, ont ralenti sa progressions jusqu'à maintenant. Cependant, un certain nombre d'individus identifiés comme appartenant à la Main sont actuellement sous surveillance.

La Main du Serpent semble très active au sein de la communauté paranormale en général. Ses membres éprouvent un grand intérêt pour la Coalition Mondiale Occulte (appelée "les Autodafeurs") et la Fondation SCP (appelée "les Geôliers", ou "Matons"), les considérant toutes les deux avec animosité.

Les relations entre la Main et la CMO sont particulièrement hostiles ; la plupart des violences exercées par les membres de la Main sans provocation l'ont été à l'encontre d'agents de la CMO. La Main du Serpent semble exclue du Conseil des 108 de la CMO malgré un intérêt similaire porté à la thaumatologie et à d'autres pratiques occultes, ainsi que des méthodes semblables.

Cet état de fait semble dû à la politique de destruction quasi systématique des entités anormales d'origine non humaine ou difficilement confinées pratiquée par la CMO. De plus, la CMO considère les membres de la Main comme des ennemis qui doivent être attaqués ou tués à vue. La Fondation semble inspirer moins de haine à la Main du Serpent, du fait de sa politique de confinement sans destruction de la plupart des entités anormales ; cependant, la Main reste très hostile à la Fondation.

La Main a des relations inamicales avec l'Insurrection du Chaos (appelée "les Fous") et des relations mitigées avec le Bureau pour la Réclamation des Artéfacts Islamiques (se montrant parfois hostile, parfois coopérative, se référer aux fichiers sur la Maison Afseneh) et l'Initiative Horizon.

La Main semble avoir des relations neutres, voire amicales, avec la Fondation Caritative de la Manne et tolère les membres non-violents de la Cinquième Église et de l'Église du Dieu Brisé.

Quelques membres de la Main semblent aussi faire partie du collectif "Et Maintenant On Est Cool ?", bien qu'ils semblent compter parmi leurs membres les plus pacifiques ; un certain nombre d'artistes anormaux non affiliés au collectif ("Anartistes") ont également été identifiés dans les rangs de la Main.

La Main semble avoir des interactions occasionnelles avec des agents de Marshall, Carter, and Dark (qu'ils appellent "les Marchands") au sein de la Bibliothèque des Vagabonds, bien qu'elles semblent plus neutres qu'amicales. En dehors de la Bibliothèque, des affrontements ont éclaté à plusieurs reprises entre des membres de la Main et des agents de MC&D.

Les raids de la Main à l'encontre des installations de la Fondation sont en constante augmentation, de même que leur capacité à échapper aux captures et à "libérer" des SCP. La CMO a semblé pouvoir les tenir en échec un temps, mais ce n'est plus le cas.

Les efforts visant à neutraliser la Main du Serpent d'une manière plus définitive se poursuivent.

Bienvenue.

À tous ceux qui peuvent ou veulent lire ceci : Ce message vous est destiné.

Nous sommes la Main du Serpent.

Nous somme un mouvement unifié par une croyance commune :

Celle que ni l'humanité, ni les divers peuples des mondes connus, ne méritent d'être maintenus dans les ténèbres et l'ignorance.

La Main du Serpent n'agit pas comme un groupe ordonné. Nous sommes un ensemble de fragments épars. Nos ennemis ne le comprennent pas - comme, par exemple, la Fondation, obsédée par ce L.S. que la plupart d'entre nous n'ont jamais rencontré. Ou le Nid du Serpent, et ses identités variables. Oui, ce sont des leaders. Parce que ce sont des personnes que nous respectons, auprès desquelles nous prenons conseils, et dont certains vont suivre les plans. Mais ils ne sont pas la Main du Serpent.

Il n'y a aucun moyen particulier de rejoindre la Main. Aucun rituel secret à réaliser dans une cave ou un placard. Nous n'élisons pas de chef. Si vous voulez être membre de la Main du Serpent, tout ce que vous avez à faire est décider d'être membre de la Main du Serpent.

Pour la plupart, nous sommes des gens normaux, bien que nos ennemis ne semblent pas le comprendre. Nous sommes des gens normaux qui acceptons l'anormalité, le surnaturel, l'éthéré. Nous nous opposons à sa suppression. Comment pourrions-nous faire autrement ? Nos amis, notre famille, et parfois nous-mêmes, nous nous retrouvons hors de la normalité. Chacun d'entre nous a déjà eu une expérience impliquant une anomalie. Nous sommes les choses dans le ciel et sous la terre, que votre philosophie n'a pas imaginées.

Aux yeux des hérauts des forces traditionnelles que sont la Fondation SCP, la Coalition Mondiale Occulte et la plupart des gouvernements de ce monde, l'anormalité est un poison qui s'insinue doucement, et qui menace de détruire tout ce que la civilisation a passé tant de temps à bâtir.

Mais les gens anormaux sont des gens, et l'anormalité elle-même n'est pas une menace en soi. Oui, elle présente un danger, à l'image des germes, des météores ou des feux de forêts. Mais supprimer la connaissance d'un danger ne le rendra que plus dangereux, et nous forcera à nous blottir, effrayés, dans le noir.

Quand la normalité se met à blesser ceux qui la subissent, afin de soigner un 'poison', alors ce poison, c'est la normalité elle-même.

La Fondation SCP et la Coalition Mondiale Occulte jouent aujourd'hui le rôle de l'Église Catholique d'hier, qui enfermait Galilée pour avoir découvert que la Terre tournait autour du Soleil. Leurs pratiques et leurs croyances sont mortelles pour le savoir, mortelles pour la science, mortelles pour la lumière.

Prenez par exemple la Bibliothèque des Vagabonds, là où se réunit la Main du Serpent. La Bibliothèque est le plus grand entrepôt de savoir que les mondes aient connu, le Saint Graal de tous ceux qui cherchent à comprendre le surnaturel. Et pourtant, tant la Fondation SCP que la Coalition Mondiale Occulte se sont vues refuser l'accès de ce lieu qui accueille tout le monde. Pourquoi ? Parce qu'ils ont tenté de la détruire, ou de se l'approprier afin que personne d'autre n'y ait accès. À cause de cela, ils sont condamnés à tâtonner dans les ténèbres.

Toute personne raisonnable vous dira qu'il faut se défendre contre les menaces surnaturelles. Mais comment allez-vous vous protéger si vous enterrez ou brûlez les livres, et emprisonnez ou exécutez les personnes qui pourraient vous instruire ? Penseriez-vous vous protéger du feu nucléaire en demandant à ceux qui vous entourent de faire comme si les bombes n'existaient pas ?

La Main du Serpent a été rejetée de la Bibliothèque elle aussi, autrefois. Il y avait une bonne raison pour que nous ne puissions pas la redécouvrir avant 1967. Mais elle n'est plus. Nous avons appris de nos erreurs.

À l'attention de tous les membre de la CMO ou de la Fondation qui liraient ceci :

Notre croissance fulgurante est votre fait. Nous étions comme vous, autrefois, une société secrète consanguine qui amassait le savoir occulte pour son seul usage.

Puis la Fondation a commencé à croître. Il y a toujours eu des Geôliers au fil des millénaires, mais jamais de ce genre. Jusqu'à maintenant, ils se maintenaient toujours eux même dans les ténèbres, seuls leurs chefs connaissaient la totalité du monde qui existe sur Terre au-delà du quotidien. Alors ils étaient tolérables, à l'époque.

Mais la Septième Guerre Occulte est survenue, la Guerre Civile de la Fondation. La montée de la Coalition Mondiale Occulte - les Autodafeurs, Big Brother - et la campagne à grande échelle contre la communauté surnaturelle qui a suivi. La Coalition est devenue l'abri oppressant vers lequel tous ceux qui craignaient le paranormal se sont enfuis. Quel dommage qu'il n'y ait eu que 108 places, toutes destinées à des organisations dirigées par des humains. Ou peut-être que ce n'est pas dommage du tout. Nos prédécesseurs n'ont pas cherché à en être membre, et c'est une chance pour nous.

Et alors, la Main du Serpent est née. Pas de nos désirs, ni de nos peurs, mais simplement de besoins clairs et impérieux. Pour éviter que tous ne soient enchaînés à jamais dans les ténèbres.

Nous, Main du Serpent, vous demandons à chacun de vous les choses suivantes :

Combien d'EDC sont catalogués par la Coalition Mondiale Occulte ? Le surnaturel doit vous rappeler une grande hydre - deux nouvelles têtes se formant pour chaque tête coupée. Combien de temps allez-vous continuer à couper ?

Combien d'objets SCP sont confinés par la Fondation actuellement ? Deux mille ? Trois mille ? Cinq ? Plus ? Combien de temps avant qu'il n'y ait plus de place pour construire des prisons. Finirez-vous donc par enfermer la Terre entière dans une cellule de confinement ?

Vous l'admettez, en secret. Les anomalies sont de plus en plus nombreuses. Vous ne pourrez pas retenir le futur pour toujours.

Vous êtes les monstres que vous craignez. Abandonnez donc vos peurs, et rejoignez-nous dans la lumière.

Et si vous ne le faites pas… si vous continuez à emprisonner des innocents, si vous continuez à enfermer le monde dans les ténèbres… alors vous connaîtrez le destin que tous les meurtriers et les esclavagistes de l'histoire ont connu avant vous.

Nous allons libérer ceux que vous gardez enfermés. Nous allons sauver ceux que vous tentez de tuer.

Le Jardin appartient au Serpent.

Nous sommes la Main du Serpent.

~ M.
La Bibliothèque des Vagabonds, 2014.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License