Séries de Contes Françaises

Séries de contes françaises | Séries de contes anglaises

Bienvenue à la Fondation SCP

Archives des Séries de Contes Françaises

Le contenu de cette page est actuellement [non-classifié].

Il est rappelé au personnel que certains documents contenus dans la base de données peuvent être soumis à diverses classifications et qu'un niveau d'accréditation spécifique peut être nécessaire pour accéder à ces fichiers.


- Séries COLLABORATIVES -

Vous pouvez proposer vos propres contes aux créateurs de ces séries afin de les enrichir !


Dans un futur proche, une entité déclenche une brèche de confinement massive généralisée qui conduit à une extinction de 99,99 % du genre humain, libérant la plupart des SCP, les autres étant détruits suite à l'explosion de quasiment toutes les ogives de Site, sauf quelques uns.
Et parmi eux, le Site Aleph.


Et alors que nous étions éblouis par un soleil qui semblait irréel, une question se posa.
Et après Aleph ?

— "Après Aleph Partie 1 : Le Commencement" par Dr Grym


Dans des montagnes perdues aux confins de la Chine vivent encore des clans sarkites aux grandioses cérémonies. À travers les entrailles distordues d'abominations titanesques brille le reflet d'une lune rougeâtre. Un frémissement les traverse.


Loin sous la terre, des glandes sécrétrices de la taille de petites cabanes de jardins relâchent des sucs puissants dans des artères énormes. Trois cœurs monstrueux pompent le sang acidifié à outrance tandis que des vésicules éclatent ça et là, libérant des torrents d'hormones. Les vaisseaux se gonflent, deviennent saillants sous cette peau grisâtre qui ne verrait jamais la lumière du Soleil ou des étoiles.

— "La Chute d'un Temple" par Gabitoon


Besoin de changer d'air ? C'est ici que vous pourrez partager vos contes crossovers entre la Fondation et votre univers de fiction préféré (ou non).


Non, ces nouvelles camionnettes sont d'un genre nouveau : elles sont entièrement grises et portent un symbole sur le côté. C'est bizarre d'ailleurs, je ne l'avais jamais vu. Il s'agit de deux formes circulaires concentriques, coupées en trois points par trois flèches pointant vers le centre.

— "Fondation à Valnuit" par Trank


- Séries FERMÉES -

Ces séries ne sont pas ouvertes à participation.


Dieu n'est pas mort, quoi qu'on en dise - encore eut-il fallut qu'il ait vécu pour cela. De paradoxes en paradoxes, décennies par décennies, découvrez les facettes et les éclats d'une société secrète bien mal polie.


"Excusez moi ? Vous pourriez descendre s'il vous plaît ? Ce serait plus en accord avec le champ de pesanteur terrestre à vrai dire. Et plus commode pour discuter aussi. Merci."

— "Trouver l'Absolution" par DrGemini


On aurait pu croire que rien ne serait plus dramatique que la disparition de l'intégralité du personnel de la Fondation. Il y avait pourtant plus dramatique encore : il en restait quelques uns.


D'abord, elle ne vit rien. Puis, un frémissement agita les racines s'entremêlant sur le plafond, et elle ne put réprimer un cri de surprise. Là-haut, accrochée aux plantes et se confondant avec elles, une créature pour le moins étrange lui rendait son regard.

— "Retrouver son chemin" par DrCendres


Les aventures d'une ligue de gentlemen peu ordinaires dans un Londres victorien steampunk et gothique, durant ce crépuscule étrange entre la décadence des secrets alchimiques et l'ascension des rouages cliquetants.


À ce moment, Twenty ferma les portes, sur lesquelles, en dessous du blason des Dottinghton, étaient inscrits quelques mots. « Sauveurs de la Couronne et du Peuple. »

— "La petite équipe de Lord Dottinghton" par Dr Grym


Hardecourt, Région de la Somme, France, 22 juillet 1916, l'enfer de la Grande Guerre se déchaîne.


Observant prudemment le paysage labouré par les barrages d'artillerie, la terre rendue grise par les explosions quasi incessantes, le belge pu voir le terrain qui, il y a deux semaines, était encore une forêt luxuriante. Il baissa la tête en entendant des balles siffler et se résigna à ne pas dormir.

— "L'Enfer, Chapitre 1" par Neremsa


Les aventures d'une voyageuse française dépaysée et de son garde du corps rustre dans le Far West américain de cette seconde moitié du XIXème siècle.


Cette localité n'était pas du tout sûre, et sa cliente était encore en vie uniquement grâce à sa vigilance.

Joey commençait peu à peu à se dire que les deux mille dollars ne seraient peut-être pas suffisants pour tous ses efforts, sans compter ceux qu'il lui restait encore à fournir.

— "Gentleman Dream : Chapitre 1" par Henry Von Kartoffen


Comment l'ouverture d'un portail menant vers une dimension alternative avec une autre Fondation SCP a influencé les évènements.


Après des années d'expérimentations sur un ensemble de plusieurs anomalies, ils l'avaient trouvée. Une autre dimension. Une autre dimension avec un taux de différence de l'ordre de 0,05 %. Une autre dimension, avec une autre Fondation SCP.

— "Surprise Dimensionnelle 1" par Neremsa


John débarque au Site-Aleph - l'occasion de présenter un peu la vie dans la branche française de la Fondation SCP, tant à lui qu'aux lecteurs.


Mon mot de passe semble faire son effet, l'homme se relève, scrute méticuleusement l'horizon, et appuie son doigt contre son oreille, m'ignorant complètement. "Sniper 2 et 8, retournez à la surveillance de la route. Code correct."

— "Introduction, Ep. 1" par Km Mortarion


Le monde est dur et, nous le savons désormais, incompréhensible. C'est pourquoi il faut s'y préparer. Ceci est l'histoire de PCS, l'émission pour enfant présentée depuis le Site-Aleph par Gidéon Léophyte.


"Kayla et ses petites sœurs aiment beaucoup votre émission. Et pour être honnête, je suis rassurée à l'idée qu'un tel programme existe. Mes enfants ont toujours été très énergiques, très imprudents. Je suis plus sereine en sachant qu'ils prennent petit à petit conscience des dangers de ce monde."

— "Kid's Show" par DrCendres


Cinq personnages plus ou moins fracassés se retrouvent plongés au fil des années dans le monde de l'anormal, sur fond de contre-culture Emo/Scène mourante puis renaissante. Mais après tout, c'est sûrement juste une phase.


« Maintenant que j'ai votre totale attention, » poursuivit-elle, « je vais vous expliquer plus en détail ce qu'on va faire. Toutes ces fois où vous avez essayé de vous faire du mal, c'était parce que vous vouliez extérioriser quelque chose de sombre qui vous rongeait de l’intérieur. Ce que vous ne réalisiez pas jusqu'à aujourd'hui, c'est que ça non plus, ça n'était pas une métaphore. »

— "Chapitre 4 – Jours dangereux" par DrJohannes


Cette série n'est qu'une excuse pour regrouper mes poèmes,

ne faites pas attention à cette tentative de poser une scène.


J'ai donné mon âme par crainte et méchanceté
Je paye dans la mort le poids de ces péchés.

— "J'ai donné mon âme par crainte et méchanceté" par DrCendres


Ou : La Mort d'Octavio Gémini.


Octavio avait auparavant perdu la notion de Vérité, puis la notion de Réalité. Aujourd’hui encore, il serait incapable de vous dire laquelle de ces deux pertes faisait le plus mal.

— "Dans le marbre" par DrGemini


Une nouvelle rentrée des classes pour celui qui avait quitté les pupitres depuis bien longtemps : le retour brutal d'un vieillard dans la jungle scolaire.


- Si ce n'est pas indiscret, quel âge avez-vous ?
- 74 ans. Pourquoi ?
- Si je peux vous donner un conseil…
La grille de l'école Jules Ferry apparaît au bout de la rue.
- …Essayez de mener votre mission à bien sans trop parler à qui que ce soit.
Leur immonde voiture verte se gare sur l'unique place libre restante.
- Vous ne feriez pas illusion une minute.
La cloche sonne.

— "Rentrée en matière" par Seed Holt


Une troupe fauchée est intimée de mettre en scène une pièce de théâtre maudite, sous la surveillance d’individus mystérieux et dépassés par les événements.


Ce verre, ce soir, je le lève
De nouveau en votre présence,
Car c’est dès à présent que je me parachève
En tant que Roi, de cette tâche immense.

— "ACTE 6 - Au Fond des Sièges" par Felter Finalis


L'association des utilisateurs de magie noire rentre en scène après la mort de l'un des leurs : à la clé, des années de recherches et l'héritage d'une des plus grandes lignées de sorciers au monde, consigné dans un grand livre à la couverture noire, maudit par son ex-propriétaire. Reste à savoir qui en héritera…


"Sarak ?

— Quoi ?

— Augmente le son s'il-te-plaît, je préfère Piaf à la seule compagnie des morts."

— "Le Marionnettiste et la clef" par CretinusVox


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License