SCP-617-ZH
notation: +8+x
blank.png

Objet no : SCP-617-ZH

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-617-ZH doit être confiné dans une chambre de confinement humanoïde standard au Site-02-ZH et nourri régulièrement. SCP-617-ZH est autorisé à demander des textes sans information classifiée, dans n'importe quelle langage. Cependant, si SCP-617-ZH parle d'autres langues que le mandarin de Pékin ou écrit des caractères ne faisant pas partie du chinois simplifié en dehors d'une période donnée, le consultant doit l'en dissuader ou demander un traitement au personnel du confinement. Un groupe de membres du personnel médical doit vérifier et contrôler régulièrement SCP-617-ZH, ainsi que surveiller si l'intensité de son anomalie diminue. À l'exception du personnel ayant une autorisation spéciale, aucun individu ne doit converser avec SCP-617-ZH. Un membre du personnel ayant communiqué avec SCP-617-ZH doit être mis en quarantaine pendant 72 heures jusqu'à ce qu'il soit déterminé qu'il n'est pas infecté par des mèmes anormaux avant d'être libéré.

Si la nature anormale de SCP-617-ZH disparait, les procédures de confinement seront révoquées.

Description : SCP-617-ZH est un être humain de sexe masculin.

Jusqu'à présent, SCP-617-ZH a acquis une série complexe de propriétés anormales. La Fondation accorde actuellement la plus grande attention aux points suivants :

  1. Un motif similaire à une brûlure de pseudo-deuxième degré apparait sur sa peau dans certaines situations.
  2. La diffusion de la capacité d'utiliser le mandarin de Pékin et le chinois simplifié par infection mémétique, tout en nuisant à la capacité de la personne infectée par ces mèmes d'utiliser et de reconnaître d'autres langages.
    • Les personnes infectées par ces mèmes obtiennent la même propriété anormale au bout de 72 heures.
  3. Une capacité d'auto-guérison inhabituellement élevée et la faculté de maintenir ses fonctions physiques.
  4. La propagation de l'infertilité par contact sexuel.

Théoriquement, les trois premières anomalies pourraient être compromises ou neutralisées par certains traitements. Actuellement, il est théorisé que si SCP-617-ZH continue à suivre le protocole "Adhan", la première et la deuxième anomalies diminueront jusqu'à leur neutralisation complète. Malgré la forte douleur causée par le protocole Adhan, SCP-617-ZH est assez coopératif lors du processus et a même démontré une tendance à faire du zèle. Il est à noter que SCP-617-ZH n'est pas immortel : une conduite excessive du protocole peut entraîner une demande médicale supplémentaire. La Fondation a développé un médicament pour atténuer la troisième anomalie de SCP-617-ZH. Mais le médicament ne lui sera pas administré tant que les deux premières anomalies ne seront pas neutralisées, afin de le maintenir dans le statut lui permettant de poursuivre le protocole Adhan.

Au sujet de la quatrième anomalie, SCP-617-ZH déclare que si aucune guérison ne peut être trouvée, il espère que la Fondation le castrera physiquement. Le Comité d'Éthique est en train de discuter d'un tel traitement.

Addendum 1 : Processus du protocole Adhan.

SCP-617-ZH a été transporté dans un espace ressemblant à une mosquée dans le Site-02-ZH.

SCP-617-ZH a pris des écouteurs et a commencé à répéter la prière dans les écouteurs.

ʾAllāhu ʾakbaru

Des traces de brûlures rouges ont semblé apparaître sur la paume dorsale de SCP-617-ZH.

ʾAllāhu ʾakbaru

Les traces sur la paume dorsale ont commencé à s'étendre.

ʾAllāhu ʾakbaru

Les traces se sont transformées en motifs géométriques.

ʾAllāhu ʾakbaru

Les traces de brûlure sont finalement devenues plusieurs lignes de caractères chinois qui se répètent, ressemblant aux mots "criminel" et "terroriste".

(supprimé)

ʾAllāhu ʾakbaru

Les traces de brûlures formant les mots "criminel" et "terroriste" se sont étendues jusqu'aux épaules et vont jusqu'à la région cervicale.

ʾAllāhu ʾakbaru

Les traces se sont étendues au menton.

lā ʾilāha ʾillā -llāhu

Une ligne de gros caractères indiquant "terroriste" a directement brûlé le visage de SCP-617-ZH. Les caractères allaient du dessous de la paupière inférieure droite jusqu'au-dessous de la paupière inférieure gauche.

Le personnel médical est intervenu afin de s'occuper des blessures.

(Fin de l'enregistrement)

Addendum 2 : Enregistrement de l'entretien (traduit)

Interrogé : SCP-617-ZH

Interrogateur : [CENSURÉ]


Interrogateur : SCP-617-ZH, je suis désolé que nous ayons besoin de vous appeler ainsi à cause du règlement. J'espère que ce sera temporaire.

SCP-617-ZH : C'est bon. Puis-je faire l'Adhan aujourd'hui ?

Interrogateur : Vous avez besoin de repos pour que votre corps se rétablisse. Bien qu'il y ait eu plusieurs entretiens préliminaires auparavant, je tiens à confirmer plusieurs points.

SCP-617-ZH : Je comprends.

Interrogateur : Pouvez-vous nous expliquer comment vous avez acquis ces propriétés anormales ?

SCP-617-ZH : Mes souvenirs sont confus. Je prenais probablement des médicaments.

Interrogateur : Quels médicaments ?

SCP-617-ZH : Je suis désolé. J'ai besoin de me rafraîchir l'esprit.

Interrogateur : Prenez votre temps.

[10 minutes environ s'écoulent]

SCP-617-ZH : Je me souviens que j'étais à Batu. Et la police est venue me voir. Ils ont dit… ils ont dit que je propageais l'extrémisme… Je ne suis pas sûr que ce soit vrai. Je me souviens juste que j'ai expliqué une partie du Coran à un groupe sur un réseau social… Je ne sais pas s'ils en parlaient ou si c'était autre chose dont je ne me souvenais pas. [Pause]

Interrogateur : Que s'est-il passé ensuite ?

SCP-617-ZH : On m'a… On m'a envoyé dans ce qu'on appelle un centre de formation professionnelle. Je ne me souviens pas des détails. On m'a enfermé longtemps dans une chambre noire et on m'a emmené dans un endroit avec des lumières brillantes. Des lumières fortes venaient de chaque direction alors que j'étais attaché sur une chaise. [SCP-617-ZH touche son poignet] Je ne sais pas quand cela a commencé, mais j'ai réalisé que des traces de brûlures se manifestaient sur mon corps. Chaque fois que je parle de l'Islam, ces traces apparaissent. Si je répète quelques phrases montrant ma reconnaissance envers le Parti communiste chinois comme le centre d'éducation l'a demandé, ces traces disparaissent, tandis qu'une douleur subtile demeure. [SCP-617-ZH se gratte la paume dorsale]

Interrogateur : Y a-t-il d'autres personnes comme vous ?

SCP-617-ZH : Ah, oui. Il devrait y en avoir au moins cinq … ou dix … désolé, je ne m'en souviens pas vraiment. Les souvenirs de mon séjour là-bas sont flous. Ils m'ont probablement donné des médicaments avant de me relâcher. C'est peut-être à cause de ça.

Interrogateur : Je comprends. Pouvez-vous nous dire ce qui est arrivé après la libération ?

SCP-617-ZH : Ma femme et mes enfants étaient heureux que je revienne auprès d'eux. Mais j'ai remarqué des choses étranges. Au début, mes voisins ont soudainement oublié comment faire l'Adhan et ils ne pouvaient utiliser que le chinois pour parler et écrire. En fait, je n'avais pas réalisé avant ce moment que j'avais même oublié comment parler ma langue maternelle. Et ma femme … après l'avoir fait avec moi, elle a eu de fortes douleurs abdominales le lendemain. Nous sommes allés à l'hôpital et l'examen a révélé des lésions de l'utérus et des ovaires d'origine inconnue. Le médecin a dit qu'elle ne pourrait plus être enceinte. [Pause]

Interrogateur : Il y a un problème ?

SCP-617-ZH : J'ai compris que c'était moi. Je ne sais pas ce qu'ils me mettent dans la tête, mais ils se servent de moi pour que les gens que je connaisse deviennent chinois. J'ai aussi remarqué que des gens bizarres m'harcelaient. Je suppose que ce sont leurs semblables. Un jour, j'ai décidé de monter dans un train et de quitter ma ville natale. (supprimé) Finalement, j'étais à Hong Kong et la police m'a dit que j'agissais bizarrement et m'a frappé avec des bâtons. J'ai entendu quelqu'un essayer de les arrêter, mais je n'ai pas vu la personne clairement. J'ai été frappé jusqu'à ce que je m'évanouisse et je me suis réveillé ici.

Interrogateur : Vous avez été envoyé à l'hôpital. L'hôpital a découvert que votre corps était exceptionnellement résistant, alors ils nous ont appelés.

SCP-617-ZH : Je vois.

Interrogateur : Je voudrais poser une dernière question, et j'espère que cela ne sera pas offensant.

SCP-617-ZH : De quoi s'agit-il ?

Interrogateur : Pourquoi insistez-vous pour participer à l'Adhan, même si cela vous fait tant souffrir ?

SCP-617-ZH : [Silence pendant 5 secondes] C'est ce qui prouve qui je suis. C'est mon Djihad. [Des traces de brûlures apparaissent sous la paupière inférieure du SCP-ZH-617, indiquant "terroriste"]

Addendum 3 : Message du 19e Bureau Paranormal du Ministère de la Sécurité d'État de la République Populaire de Chine.

Nous demandons à la Fondation de cesser de salir et de porter de fausses accusations contre la Chine. Il est totalement faux que le gouvernement chinois ait utilisé des techniques paranormales illégales sur les Ouïghours du Xinjiang. Si la Fondation continue à tenter d'interférer dans nos affaires intérieures au nom des droits humains et de l'éthique paranormale, nous allons également procéder à un traitement semblable contre vos installations et propriétés sur le territoire chinois.

N'oubliez pas que le Xinjiang est l'endroit le plus beau et le plus sûr de Chine. Le centre de formation professionnelle est situé au Xinjiang afin de maintenir la paix et de réprimer l'extrémisme et le terrorisme qui en découle. Un membre de la Fondation est-il déjà allé au Xinjiang ? Ne faites pas de blasphèmes si vous n'y êtes jamais allés. Si vous venez au Xinjiang, votre vue sera enrichie par les magnifiques paysages qui s'y trouvent.

Si vous êtes intéressé, la Fondation peut envoyer du personnel au Xinjiang pour une enquête sur le terrain. Le 19e Bureau vous accueillera volontiers avec une grande hospitalité.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License