SCP-261-ZH
notation: +2+x
blank.png

Objet # : SCP-261-ZH

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : 33 instances de SCP-261-ZH doivent être cultivées et récoltées dans le Site-31-ZH. Lorsque SCP-261-ZH est acquis, il est transformé pour être stocké à long terme. La consommation de SCP-261-ZH et SCP-261-ZH-1 sans autorisation est strictement prohibée.

Description : SCP-261-ZH est un lot de canne à sucre anormal génétiquement identique à la canne à sucre sauvage de Nouvelle-Guinée. La Fondation est parvenue à cultiver 33 instances de SCP-261-ZH grâce à la plante mère. Des tests ont révélé que les instances cultivées de SCP-261-ZH possède les mêmes anomalies que la plante originelle.

Le sucre fabriqué avec SCP-261-ZH, désigné SCP-261-ZH-1, cause des interférences et des effets sur les entités thaumaturgiques. Les individus consommant1 SCP-261-ZH-1 deviennent quasiment insensibles aux effets de déformation de la réalité causés par les entités thaumaturgiques. Il existe des différences individuelles concernant l’intensité exacte de cet effet. L'analyse statistique des expériences montre que 85 % des consommateurs peuvent neutraliser les effets allant de 3,75 EEV à 4,88 EEV. Cet effet disparait au bout de 8 heures.

Mise à jour du 14/05/2018 :

SCP-261-ZH est également un outil de théologie tactique. La consommation du jaggery de SCP-261-ZH-1 avec certains motifs gravés affecte la conscience et le comportement du consommateur, en plus de renforcer temporairement sa capacité physique. Le département de théologie tactique du Complexe-57 a constaté que le comportement du consommateur affecté est similaire à la divinité principale du vaudou cubain. Les consommateurs peuvent maintenir cette capacité améliorée pendant trois heures, bien qu'ils souffriront de dommages permanents au cerveau qui ont une probabilité de 95 % d'entraîner une apparition précoce de la maladie d'Alzheimer et une mort subséquente trois à quatre ans plus tard. Les effets mentionnés ci-dessus peuvent être déclenchés par le motif des clés croisées (représentant Saint-Pierre) et celui du bâton avec une règle de menuisier (représentant Saint-Jude)2.

Découverte : SCP-261-ZH fut découvert par un agent dormant de la Fondation dans le Ministère des Anomalies de Cuba (MAC) en 1966. Les informations internes récupérées révélèrent que SCP-261-ZH-1 avait été ajouté au régime de plusieurs dignitaires, dont Che Guevara et Castro. Les références croisées avec le Pentagramme suggèrent que jusqu'en 1990, SCP-261-ZH a contré au moins treize fois des frappes ciblées thaumaturgiques à distance d’intensité diverse effectuées par des agents paranormaux du Pentagramme.

Addendum-01 : Un extrait de L'Histoire Occulte Racontée : Le Lendemain des Épées Rouges

Contexte : Ce qui suit est un entretien avec M. █████. M. █████ est actuellement âgé de 85 ans, habite la ville "La Pequeña Habana", est un disciple du vaudou cubain et un témoin et survivant de l’événement "La Nuit des épées rouges" à Cuba.

(L'entretien commence.)

Zhang Daoshi : Pouvez-vous donc résumer le contexte ?

M. █████ : Il y a environ 60 ans, Castro était au pouvoir…

M. █████ : C’était un … gouverneur paranoïaque. Il n’a ménagé aucun effort pour défendre sa nation, mais cela l’a aussi rendu plus horrible que les démons de l'enfer, et c’est pourquoi cet événement s’est produit.

Zhang Daoshi : Y a-t-il eu des présages de cet événement ?

M. █████ : Non. Pas du tout. Ils sont venus, ont demandé aux gens s’ils obéissaient ou non et ont tiré sur ceux qui n’obéissaient pas.

M. █████ : Une église vaudou bondée peut contenir environ quarante à cinquante personnes. Mais tout le monde a été tué en seulement dix minutes.

Zhang Daoshi : Avez-vous essayé de résister ou de vous y préparer ?

M. █████ : Oui. De nombreux disciples secrets demandèrent à leur houngan et à leur mambo3 des instructions. Plusieurs loa4 intervinrent aussi, mais en vain.

Zhang Daoshi : Pourquoi ?

M. █████ : Parce que ce n’était pas seulement nous, mais aussi le côté opposé. Des choses aussi intenses pourraient coûter la vie de chacun de nos houugan ou bokor.

M. █████ : Mais qu’en est-il de l’autre côté ? Cela ne leur a pas coûté grand-chose. Ils n’ont qu’à manger du sucre gravé pour qu'un loa les monte5.

Zhang Daoshi : Est-ce le sucre ? (Montre des photos de SCP-ZH-261-1)

M. █████ : Oui. Ils gravent différents symboles de différents loas avant de manger, et le loa les monte.

Zhang Daoshi : Vous avez dit que ce genre de rituel est dangereux. Avaient-ils trouvé le moyen d’éviter les risques ?

M. █████ : Il n’y a jamais de pénurie de ressources humaines sacrifiables avec l’obéissance complète de l’armée, non ?

Selon l’entretien, il est très probable que SCP-261-ZH-1 ait été employé durant le massacre de la "Nuit des épées rouges". Sachant que la plupart des documents concernant la "Nuit des épées rouges" était des renseignements hautement confidentiels de la MAC ayant été détruits lorsque le groupe a été dissous, les méthodes particulières d’utilisation de SCP-261-ZH-1 n’ont pu été identifiées. L’entretien ci-dessus révèle également que l’objet est possiblement associé à des divinités vaudous locales cubaines. L'existence d'une relation avec des entités divines est encore sujette à enquête.

« SCP-260-ZH | SCP-261-ZH | SCP-262-ZH »

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License