SCP-META-EX-J
notation: +4+x

CLIQUE ICI POUR SUPPRIMER CETTE ERREUR

Objet # : SCP-META-EX-J

Classe : Non confiné Apollyon Expliqué ? Apollyon Keter Expliqué Définitivement Apollyon Expliqué, dans un certain sens, je suppose Perturbant (Réassignement de Classe en Cours)

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-META-EX-J ne peut actuellement pas être confiné. De ce fait, les physiciens et les philosophes de la Fondation doivent étudier les propriétés anormales jusqu'à la fin des temps cesser toute recherche immédiatement poursuivre leurs recherches d'une manière ocasionnelle qui ne perturbe pas leur professionnalisme ni ne leur cause de traumatisme mental irréversible.

Description : SCP-META-EX-J est la désignation d'un phénomène métaphysique par lequel un système d'une complexité croissante commencera à montrer des propriétés s’apparentant à une conscience. Le phénomène est absolument anormal, aucun doute là-dessus1.

Ce phénomène a été observé sous de multiples instances du fait de la faculté de l'homme à conceptualiser ce genre de choses. La première instance semblerait être le développement (défini dès lors comme "l’évolution"2 "le créationnisme"34567 juste le développement) d'une substance biogénétique retrouvée dans une formation rocheuse sédentaire vieille de 3,7 milliards d'années8 en organismes aptes à développer une conscience.

La façon dont la véritable conscience se forme est inconnue ; le processus est, de toute évidence et sous tous les angles d’approche, impossible à reproduire parfaitement compte tenu de nos propres avancées technologiques et de notre compréhension dudit sujet9.

Certaines théories subsistent, mais l'interprétation l'hypothèse l'EXPLICATION communément admise au sein de la Fondation est celle de l'existence d'un champ quantique de "proto-conscience" qui imprègne l'univers tout entier. Ainsi, la conscience est disponible sous la forme d'une sorte d'émission uniforme que les systèmes peuvent "recevoir" moyennant une complexité suffisante.

Par exemple : la flore présente sur terre est capable de répondre à des stimuli, bien qu'aucune autre conclusion concrète n'ait été faite sur leur capacité à "ressentir" ou à "penser". La nature paradoxale de ceci est apparente- Le processus faisant que quelque chose s’adapte à son environnement (tel que la croissance vers la lumière du soleil) peut-il être considéré comme de la pensée10111213 ?

Par ailleurs, y a-t-il une différence entre cela et la nature consciente de systèmes plus complexes tels que les insectes et les animaux ?

En s’appuyant sur ce modèle, on peut supposer que ce comportement anormal peut exister dans des choses qui ne sont pas conventionnellement vivantes (comme les pierres et votre mixeur)14. Considérant que ces choses sont fondamentalement des espaces vides constitués des mêmes particules subatomiques, la théorie paraît vraisemblable. De plus, la preuve en est tout ce flan15 quand vous lisez d’autres articles. Les objets anormaux démontrent souvent des propriétés qui dépassent tout entendement. La manière dont ce phénomène se produit est inconnu16.

"Réponse à un stimulus" est un terme flou. Si cela implique un changement quelconque, alors la nature entropique de l’univers peut s’appliquer de cette façon17 (L'entropie étant considérée comme un processus par lequel les choses se transforment en un ensemble cohérent ou "se désintègrent" au fil du temps.).

"Le Temps" est une conception métaphysique intrinsèque. Il s’agit d’un concept utilisé par les humains pour tenter de rationaliser les changements dans leur environnement immédiat. "Le Temps" n'a concrètement ni commencement ni fin. Il s’agit simplement d’un flux infini de conscience. C'est une progression indéterminée d'événements au cours desquels nous traversons des instants successifs. Nous ne comprendrons jamais un jour avec un peu de chance, probablement pas du tout ce phénomène puisque sa nature intrinsèque entre en conflit avec nos convictions sur le sujet.

Passons18.

SCP-META-EX-J semble se manifester dans un but d'auto-préservation ou de propagation. Par exemple, les siphonophorae19 étaient initialement considérés comme une seule structure organique. Grâce à des observations plus poussées, ces spécimens se sont en fait avérés être une colonie composée d'organismes individuels très spécifiques appelés Zooïdes. Cette structure collective nécessite, pour accomplir des tâches spécifiques (comme la locomotion ou l'absorption des nutriments), la délégation desdites tâches à des sous-sections d'elle-même. Il reste à démontrer si oui ou non cette structure collective est consciente, néanmoins l’incorporation de systèmes dans sa propre structure hôte implique une nécessité ou une capacité de perception et d'adaptation.

En appliquant ces constats à une échelle plus large, nous observons ce mécanisme se manifester au sein d’écosystèmes floraux. Les structures de racines des arbres et d'autres types de planes20 sont souvent liées les unes aux autres, ce qui permet le transport des éléments nutritifs à travers l'ensemble du système.

SCP-META-EX-J continue donc de se manifester dans des systèmes tels que d'autres animaux et, par conséquent, les humains ; anatomiquement parlant, un humain est un agrégat de plusieurs composants formant un tout21. Le développement de centres du language, de la créativité et de la pensée abstraite semble s’initier à partir d’un certain niveau plus complexe de structuration physiologique et cognitive.

En poursuivant ainsi, il apparaît que l’humanité dans sa totalité est elle-même un système d’une immense complexité, dont la propre nature est conflictuelle, mais qui s'efforce continuellement de mettre en place un système d'auto-préservation durable22.

Nous observons cela une fois de plus en considérant la Terre elle-même comme un organisme vivant23242526. Ceci permet d’expliquer la capacité de la Terre à s’auto-réguler elle-même au cas où l’humanité fout la merde27.

Actuellement, il n’y a aucune preuve qui tend à prouver que les corps célestes abritent une forme de conscience28.

En considérant les idées d'êtres micro et macro-cosmiques, il est possible d’émettre l’hypothèse que notre monde soit une particule issue de de quelque chose de beaucoup plus grand29. La structure de l'univers elle-même présente une ressemblance remarquable avec les neurones du cerveau, ce qui a permis à certains astrophysiciens de prendre parti pour cette idée. Cette théorie est appuyée par le fait que les trous noirs se comportent de manière très similaire aux membranes nucléaires. L'horizon des événements possède une double couche et empêche tout ce qui y entre de sortir, la membrane nucléaire sépare les fluides cellulaires, empêchant qu’ils se mélangent et régulant l'échange de matière entre l'intérieur et l'extérieur du noyau. Les trous noirs et les cellules vivantes émettent tous deux des poches de rayonnement électromagnétique, entre autres similitudes.

La compréhension de ce phénomène par la Fondation est considéré comme d’une importance capitale. Cependant, beaucoup d'êtres qui contemplent leurs propres moyens de contemplation peuvent très bien être rendus fous à force d’y penser.

Il est recommandé à tous ceux qui commencent à montrer des signes d'obsession pour cette problématique de se rendre à l’aile médicale la plus proche le plus tôt que possible. Un traitement aux amnésiques peut être nécessaire pour éviter d'autres dommages mentaux.

Addendum META-EX-J-1A :

Depuis la parution de cet article le ██/██/████, la discussion concernant son contenu est très divisée et aboutit souvent à des résultats contradictoires ou erronées. Ainsi, les débats sur META-EX-J se sont souvent terminés par des disputes, un ou plusieurs d’entre eux se finissant avec des participants debout dans un coin d'une salle jusqu'à ce qu'ils aient appris leur leçon. Aucune querelle n'est autorisée, en aucun moyen ni en aucune façon.

Retranscription d’Interview Meta-EX-J-VOTMZRIG303132 :

Note : Cet échange s’est déroulé sur la page 'Discussion' de SCP-META-EX-J. Les pseudonymes ont été censurés pour préserver une forme d’anonymat et la page a depuis été débarrassée de ces commentaires. Remarquez l’imitation d’une réelle conscience. Tous les individus sont affectés par l’effet anormal à un certain degré.

[DÉBUT DE LA RETRANSCRIPTION]

████████ : SCP-META-EX-J ? D’accord, bizarre. J’aime le concept mais selon moi la fausse 'page introuvable' ne le fait pas vraiment. -1

██████ : (En réponse au commentaire de ████████) De quoi tu parles ? C’était le meilleur morceau. Le code était plutôt drôle. Ceci étant dit, le contenu de l’article n’était pas de première qualité.

Billith (Créateur de l’article) : Je sais pas. Je pensais que c’était amusant. C'est la juxtaposition entre l'hilarité des skips humoristiques et les formats d'écriture inappropriés de certains débutants, ce qui est difficile à obtenir. Il faut entretenir cette satire sans pour autant compromettre l'article lui-même.

████ : +1. Ça m’a complètement perdu ! Haha

La notation de la page semble plonger à partir de ce moment.

Billith : J’ai rajouté une retranscription d’interview. Est-ce que c’est bien ?

████████████ : -1. La page introuvable est pénible et révèle assez vite la blague. En plus, c'est absurde. L’article n’est même pas drôle. Je n'aime pas les parties pseudo-philosophiques parce qu’elles tournent en rond et ne vont nulle part.

█████████ : (En réponse au commentaire de ████████████) Je soutiens l’idée que la page de transition est plutôt ennuyeuse. Et si quelqu'un donnait un lien direct vers la page au lieu de devoir passer par la première partie ? Ils ne comprendront pas cette blague. Particulièrement la partie d’interview à la fin.

████ : Ouais, ça semble avoir été une mauvaise idée à bien y réfléchir. Je retire donc mon upvote.

█████ : Je n’aime pas le format. Modifie-le maintenant.

Billith entreprit de se frapper la tête contre un mur durant les dix-sept heures qui suivirent. Mort de dommages cérébraux peu de temps après. Aucun signe de SCP-META-EX-J n’a été détecté dans son corps. Sujet considéré décédé. La page a été supprimée et la vie suit son cours.

[FIN DE LA RETRANSCRIPTION]

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License