SCP-041-ES
notation: 0+x

Objet # : SCP-041-ES

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-041-ES doit être gardé dans une chambre circulaire de trois (3) mètres de haut pour 10 15 trente (30) mètres de diamètre, dont l'air doit être filtré afin d'éviter l'entrée comme la sortie de particules étrangères, notamment de pollen. L'humidité de l'air doit absolument être maintenue à 0 %, tout du moins à un niveau inférieur à 10 %, et la température ne doit pas excéder cinq (5) degrés Celsius. Toute les soixante-douze (72) heures, SCP-041-ES doit être aspergé d'un puissant herbicide concentré à 100 %. Une fois tous les sept (7) jours, une inspection détaillée de la cellule doit être effectuée, afin d'éliminer toute matière végétale ayant tout de même réussi à se développer. Enfin, il est interdit d'amener quelque type que ce soit de plante ou d'organisme de type végétal à moins de 100 200 300 mètres de SCP-041-ES, tant horizontalement que verticalement.

Description : SCP-041-ES est une statue d'albâtre grandeur nature représentant un homme égyptien agenouillé tenant deux vases dans ses mains, portant un couvre-chef en tissu, ainsi que, sur le front, une représentation de la déesse-serpent Ouadjet, laquelle ne pouvait être portée que par les rois et reines égyptiens, bien que la statue ne semble pas représenter de pharaon historique connu. L'artefact est âgé d'au moins 5000 ans et son style concorde avec l'art égyptien de l'époque, néanmoins, l'objet compte diverses anomalies :

  • Sa dureté est bien supérieure à celle de l'albâtre (neuf (9) sur l'échelle de Mohs).
  • L'objet est extrêmement poreux et possède la capacité d'absorber de grandes quantités d'eau, y compris l'humidité de l'air.
  • Étant donné son ancienneté, sa surface est lisse et polie, avec quelques reflets métalliques.
  • L'objet génère SCP-041-ES-1.

SCP-041-ES-1 est un organisme végétal croissant spontanément depuis la surface de SCP-041-ES, bien que la statue ait été stérilisée à plusieurs reprises et ait été maintenue isolée de tout autre organisme végétal. SCP-041-ES-1 se développe tout d'abord sous la forme d'une mousse d'une espèce inconnue bien que les analyses ADN l'aient rapproché du genre Sphagnum, mais ce avant de muter et de développer des structures appartenant à des plantes supérieures. Le développement de SCP-041-ES-1 peut être ralenti par des conditions défavorables telles que l'absence d'eau et les basses températures, bien que le phénomène ne soit jamais totalement stoppé. Via un processus durant entre cinq (5) jours et trois (3) semaines, SCP-041-ES-1 développe des structures telles que des feuilles, des tiges et des racines, en même temps que son ADN mute afin de se rapprocher d'espèces comme Cyperus papyrus, Phoenix dactylifera (Palmier figuier), Olea europaea (Olivier), entre autres.

À mesure qu'il se développe, SCP-041-ES-1 étend ses racines dans le sol, et finalement, une fois sa maturité atteinte, les alentours de SCP-041-ES se couvrent d'arbres similaires à des pommiers, mais dotés de feuilles à la couleur variable et dont l'ADN ne correspond à aucune espèce connue. Ces arbres grandissent jusqu'à atteindre de trois (3) à quatre (4) mètres et développent des fleurs de couleur pourpre, lesquelles, sans forcément devoir être pollinisées, se changent en fruits de taille et de couleur similaire à la mangue, mais dont l'intérieur est blanc et charnu, présentant de nombreuses graines de couleur noire. Ce fruit et nommé SCP-041-ES-2, et les analyses chimiques ont démontré que ce fruit est extrêmement nutritif, contenant plus de protéines que le soja et apportant tous les acides aminés nécessaires à l'être humain, en plus d'être extrêmement riche en sucres, fibres et vitamines, ainsi qu'en oligoéléments. Les tests réalisés sur les Classes-D ont démontré que consommer deux (2) à trois (3) instances de SCP-041-ES-2 par jour apportait tous les nutriments nécessaires à un être humain adulte de poids moyen.

SCP-041-ES-2 contient également des substances psychoactives similaires aux principes actifs de la marijuana, de l'opium et du peyotl, lesquelles rendent sa consommation extrêmement addictive, en plus de provoquer des hallucinations. La consommation de ce fruit était une part importante des rites du culte rendu au Grand Dieu Vert (Voir addendum plus bas), dont les fidèles n'en consommaient que lors d'occasions spéciales et l'appelaient "le fruit de la vie".

SCP-041-ES-1 n'est attaqué par aucun type de maladie, d'insecte, de plante parasite ou de champignon, mais peut néanmoins être mangé par des herbivores, lesquels apprécient grandement SCP-041-ES-2. Chaque graine peut générer un nouvel instance de SCP-041-ES-1, lesquels peuvent croître dans les environnement arides, extrêmement salins ou contenant des éléments toxiques, en plus du fait que l'absence d'eau ne soit pas un problème, l'organisme absorbant l'humidité de l'air, en même temps que la présence de SCP-041-ES-1 enrichit les sols pour les autres espèces végétales. Chaque instance peut également se développer différemment selon les conditions dans lesquelles elle germe, si une graine tombe dans de l'eau douce, l'organisme se développe sous la forme d'une herbe aquatique similaire au nénuphars blanc égyptien, s'il croît à côté d'un mur, il se développe sous forme de lierre.

Il a récemment été découvert que SCP-041-ES était capable de faire lentement muter toute forme de vie végétale en instance de SCP-041-ES-1, une propriété possédant un champ d'action maximal de deux-cent-cinquante (250) mètres.

arbol_nacional.jpg

Une instance de SCP-041-ES-1 adulte.

Données de récupération :

Plus aucune référence à ce culte n'est faite jusqu'en 1938, année au cours de laquelle une expédition de la SS-Ahnenerbe ayant pour but d'identifier les racines aryennes de la civilisation égyptienne découvrit à trente (30) kilomètres de la Vallée des Rois, une tombe du douzième siècle avant J-C appartenant à un scribe de la cour royale du nom de Iouwelot, contenant une statue ne semblant pas correspondre à la même période historique, en plus de trente-et-une (31) tablette d'argile couverte d'une écriture hiéroglyphique, hiératique et grecque-ancienne (consulter archive SCP-041-ES-A12). Selon les archéologues qui découvrirent la tombe : "Elle était pleine à ras-bord de feuilles et de branches, comme des lianes, toutes desséchées et cassantes après tout le temps qui avait passé, en plus de quelques racines qui avaient réussi à s'infiltrer à l'intérieur du sarcophage extérieur en pierre, et de là dans le sarcophage interne en bois, jusqu'à couvrir en partie la momie qu'ils contenaient." Les aléas de la guerre empêchèrent la statue et les tablettes d'être transférées en Allemagne jusqu'en 1942, date à laquelle la Fondation perdit leur trace.

Elle ne la retrouva que durant les années 70, en Italie, lorsqu'apparut une étrange secte religieuse appelée "Les enfants de la Vigne", adorant la nature à un point frôlant l'écoterrorisme, allant jusqu'à l'assassinat d'hommes d'affaires chargé de la négociation de bois forestier. Cette secte attira l'attention de la Fondation en 199█, lorsqu'elle entendit des rumeurs à propos d'étranges "rites orgiaques" réalisés dans une petite forêt à cinquante (50) kilomètres de ██████████, Sicile. Lors de l'intervention d'une équipe de la Fondation, les hommes de celle-ci découvrirent que 40 % des arbres de cette forêt correspondaient aux instances de SCP-041-ES-1, et qu'au centre de cette même forêt, au centre d'une ample clairière parsemée de fleures pourpres, se trouvait SCP-041-ES, lequel fut emporté dans les locaux de la Fondation, en même temps que des incendies contrôlés détruisaient les instances de SCP-041-ES-1 libres dans cet environnement. Des opérations postérieures permirent la capture de ██ membres des "Enfants de la Vigne", dont une partie se vit administrer des amnésiques tandis qu'un non-moindre pourcentage finit interné dans des hôpitaux psychiatriques sous le contrôle de la Fondation. Ces opérations permirent également la récupération des trente-et-unes tablettes d'argile découvertes en Égypte aux côtés de la statue.

Incident SA-L65235 :

Deux ans après le confinement de SCP-041-ES, la Société Antarès, utilisant comme intermédiaire [DONNÉES SUPPRIMÉES], proposa d'acheter la statue pour une somme assez élevée. Après la réponse négative de la Fondation, la Société fit une nouvelle offre, proposant d'échanger SCP-041-ES contre une instance de SCP-████. Après que cette nouvelle offre ait été refusée, la Société se mit à employer des méthodes plus agressives, telles que le soudoiement, le vol et les menaces physiques envers les membres de la Fondation.

Après l'échec de toutes ces tentatives, la Société [DONNÉES SUPPRIMÉES] et entreprit de rompre tout contact avec la Fondation.

Le ██/██/200█, vers 23 h 30, le Site-21, dédié au confinement de SCP de nature végétale, agissant sous couvert d'une centrale solaire, fut attaqué par un groupe de mercenaires recrutés par la Société Antarès. Les attaquants, plus d'une vingtaine et fortement armés, avaient comme objectif de dérober SCP-041-ES, néanmoins, après avoir passé les défenses du Site-21, ils causèrent accidentellement la brèche du confinement de SCP-████, lequel une fois libéré entreprit abattre sans distinction tout être humain à l'intérieur des installations. L'attaque s'acheva avec vingt-six (26) membres de la Fondations décédés, ██ instances de SCP-████ en cavale, dix-sept (17) mercenaires décédés, trois (3) capturés, et un nombre indéterminé d'entre eux étant parvenus à s'enfuir.

Ils n'atteignirent pas leur objectif, bien qu'ils parvinrent à emporter les tablettes d'argile appartenant au culte du Grand Dieu vert. Le Site-21 fut par la suite démantelé et déménagé.

Deux jours après l'attaque, la Fondation découvrit l'enlèvement du docteur █████████ et de sa famille, survenu une semaine plus tôt et qui était passé totalement inaperçu aux yeux de la Fondation, s'étant déroulé durant leurs vacances. Le docteur █████████ fut retrouvé déambulant dans les rues de ██████████, localité côtière du Portugal, confus et sans souvenir clairs de ce qui s'était passé ces derniers jours. Il se trouvait alors physiquement intact, malgré des traces de liens sur les bras et les jambes, mais dans un état mental étonnamment détérioré, et ne sut ou ne put répondre aux questions en rapport avec ce qui lui était arrivé. Peu après, la Fondation découvrit la maison de plage qu'il louait avec sa famille, dans laquelle se trouvaient sa femme et ses deux enfants, attachés, bâillonnés et enfermés dans une armoire, affamés et quelque peu déshydratés, mais physiquement intactes. Leur témoignage, couplé avec celui des mercenaires capturés et d'autres preuves, indiquaient que tout cela était l’œuvre de la Société Antarès, laquelle força le docteur █████████ à lui révéler des informations concernant le Site-21, planifiant son attaque afin d'obtenir ("libérer" selon la logique de la Société) SCP-041-ES, lequel y est considéré comme un "avatar", c'est à dire l'incarnation physique, non pas à proprement parler d'un dieu, mais d'une intelligence supérieure et extraterrestre.

Le docteur █████████ est actuellement interné dans un hôpital psychiatrique appartenant à la Fondation.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License