SCP-999
notation: +34+x

Objet # : SCP-999

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-999 est autorisé à se promener librement dans le site si il le désire, mais doit sinon rester dans son confinement. Le sujet n'est en aucun cas autorisé à sortir de la salle de confinement de nuit ou hors du site. La salle de confinement de SCP-999 doit être gardée propre et sa nourriture doit être remplacée deux fois par jour. Tout le personnel du site est autorisé à accéder à la chambre de confinement de SCP-999, mais seulement s'ils ne sont pas affectés à d'autres tâches, ou si ils sont en pause.

Description : SCP-999 semble être une masse importante, amorphe, gélatineuse de vase orange translucide, pesant environ 54 kg (120 lb) avec une consistance similaire à celle du beurre de cacahuète. La taille et la forme du sujet changent constamment, bien que la plupart du temps, sa forme ait la taille d’un grand fauteuil pouf. La composition de SCP-999 est à base d'huile, mais consiste en une substance inconnue de la science moderne. À part une mince membrane transparente entourant la masse orange, le sujet ne semble pas avoir d’organe à proprement parler.

Le tempérament du sujet est mieux décrit comme enjoué et ressemblant à un chien: quand on l’approche, SCP-999 réagira avec une exaltation accablante, se glissant vers la personne la plus proche et sautant sur elle, la "serrant" dans ses bras avec une paire de pseudopodes tout en fouillant le visage de la personne avec un troisième pseudopode, tout en émettant des bruits de gargouillis et de roucoulements aigus. La surface de SCP-999 émet une odeur agréable qui diffère selon les personnes avec lesquelles elle interagit. Les odeurs enregistrées incluent le chocolat, le linge frais, le bacon, les roses et le Play-Doh ™.

Le simple fait de toucher la surface de SCP-999 provoque une euphorie immédiate, qui s’intensifie à la longue exposition à SCP-999, et dure longtemps après sa séparation de la créature. L’activité préférée du sujet est la lutte contre les chatouilles, souvent en enveloppant complètement une personne du cou aux pieds jusqu’à ce qu’on lui demande de s’arrêter (bien que cela ne soit pas toujours conforme à cette demande).

Alors que la créature va interagir avec n'importe qui, elle semble avoir un intérêt particulier pour ceux qui sont malheureux ou blessés de quelque manière que ce soit. Les personnes souffrant de dépression invalidante, après avoir interagi avec SCP-999, sont revenues complètement guéries avec une vision très positive de la vie. La possibilité de commercialiser le slime de SCP-999 en tant qu’antidépresseur a été discutée.

En plus de son comportement espiègle, SCP-999 semble aimer tous les animaux (en particulier les humains), refusant de manger de la viande et mettant même sa vie en péril pour sauver les autres, il lui est arrivé de bondir en face de quelqu'un afin d'encaisser une balle tirée vers eux (l'intellect du sujet est toujours sujet à discussion: bien que son comportement soit infantile, il semble comprendre le langage humain et la technologie la plus moderne, y compris les armes à feu). L’alimentation de la créature est entièrement composée de bonbons et de friandises, les biscuits M & M’s et Necco ™ étant ses favoris. Ses méthodes d'alimentation sont similaires à celles d'une amibe.

Addendum SCP-999-A : Ce qui suit est le rapport d'une expérience dans laquelle SCP-682 est exposé à SCP-999 dans l'espoir qu'il sera en mesure d'effacer les tendances meurtrières de la créature.

SCP-999 est libéré dans la zone de confinement de SCP-682. SCP-999 se dirige immédiatement vers SCP-682.

SCP-999 : (gargouillis heureux)

SCP-682 : (gémissements inintelligibles, grognements) Qu'est-ce que c'est?

SCP-999 se déplace devant SCP-682, et sautille à la manière d'un chien tout émettant des couinements aigus.

SCP-682 : (soupire) … Dégoûtant

SCP-682 se jette immédiatement sur SCP-999, l'aplatissement complètement. Les observateurs étaient sur le point d'abandonner l'expérience lorsque SCP-682 a commencé à parler à nouveau.

SCP-682 : (grognements) Hmmm ? quelle est cette… (faible bruit, semblable à un rire) Je sens… comme un picotement à l'intérieur…

SCP-999 peut être vu en train de ramper entre les pieds de SCP-682, le long de son corps et autour de son cou, où il s'accroche et commence à chatouiller doucement SCP-682 avec ses pseudopodes. Un large sourire se dessine lentement sur le visage de SCP-682.

SCP-682 : (léger gloussement) Je me sens… très… heureux (rires)… heureux heureux…

SCP-682 répète le mot "heureux" pendant plusieurs minutes, en riant de temps en temps avant d'escalader vers un fou-rire discontinu. Alors que le rire continue, SCP-682 roule sur son dos, sa queue claquant contre le sol avec une force prodigieuse.

SCP-682 : (hurlant de rire) Stop ! Plus de chatouilles ! (Continue de rire)

SCP-999 et SCP-682 continuent la "bataille de chatouilles" jusqu'à ce que SCP-682 finisse par s'écrouler et semble s'endormir avec ce qui semble être un sourire sur son visage. Après quinze minutes d'inactivité, deux membres du personnel de classe D entre dans la salle pour récupérer SCP-999. Lorsque SCP-999 est retiré, SCP-682 se réveille immédiatement et relâche une vague d'énergie non identifiable par son corps, tout en riant fortement.

Toutes les personnes ayant été touchées par l'onde entrent dans une crise invalidante de rire, ce qui permet à SCP-682 de s'échapper et de tout massacrer sur son passage. Pendant ce temps, SCP-999 sauve rapidement autant de personnes que possible, en les déposant à un endroit sûr pour se remettre de la "vague de rire" de SCP-682 tandis que les agents tentent de contenir SCP-682.
En dépit du fait que l'incident ait failli causer la fuite de SCP-682, SCP-999 n'a montré aucune peur envers la créature et, de ce fait, a manifesté son envie de "jouer" avec SCP-682 à nouveau. SCP-682 a toutefois répondu que : "Ce sale petit tas de merde peut bien aller [DONNÉES CENSURÉES] et crever."

Note du Dr ████ : "Bien que le test ait échoué et se soit terminé par un fiasco, c'est sûrement la chose la plus drôle que j'ai jamais vu. Je n'aurais jamais pensé que je verrais le jour où je considérerais SCP-682 comme "mignon". S'il vous plaît envoyez-moi une copie des bandes des caméras de sécurité dès que possible."

Auteur original : QuikngruvnQuikngruvn
Source Originale : The SCP Foundation
Date : 31/07/2009
Lien : SCP-999

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License