SCP-973
notation: +1+x

Objet #: SCP-973

Classe: Euclide

Procédures de confinement spéciales: La nature de SCP-973 empêche son isolement total par la Fondation. En raison du danger qu'il représente, le tronçon de 60 km de la Route américaine ██ dans lequel se manifeste SCP-973 doit être sous surveillance satellite constante. Tous les véhicules qui tentent de voyager la section désignée de l'autoroute entre 22h00 et 04h30 doivent être renvoyés aux détours des sorties ██████ par le personnel de la Fondation. Les intrus doivent être arrêtés et détenus de force si le besoin s'en fait sentir.

Description: SCP-973 se compose de deux entités. SCP-973-1 est une voiture de police, ressemblant à celles utilisés par les soldats de l’état de ███████ dans les années 1970. Le véhicule semble être dans un état de délabrement avancé: les témoignages ont toujours mentionné des bosses profondes et larges sur les portes et le capot, un pare-brise fissurée, une rouille omniprésente sur le véhicule, et un pare-chocs arrière fixé avec du ruban adhésif.
SCP-973-2 est signalé comme un homme caucasien dans la quarantaine, vêtu d'un uniforme de police de l’état de ███████ datant de la même période que SCP-973-1. Le sujet est décrit comme atteint de calvitie, légèrement en surpoids, et ayant une moustache de guidon.

SCP-973 va se manifester la nuit quand un autre véhicule pénètre sur le tronçon de route désigné, et est soupçonné d'apparaitre quand le véhicule dépasse une certaine vitesse. Cette limite a une moyenne de 88,5 km/h (55 mph), mais peut varier entre 53,3 km/h (35 mph) et 112,7 km/h (70 mph). Aucun schéma prévisible ou connexion entre ces différentes limites n’ont été trouvées pour le moment.

Lorsque cette limite est dépassée, SCP-973 apparaît environ à 0,4 km derrière le véhicule et le pourchasse à grande vitesse avec sirène et feux allumés. Ceci est accompagné d'un message en boucle émis sur la radio de la cible, constitué de l'expression «Cours, [INSULTE]". Dans ██% des cas, la cible tente de fuir avec SCP-973 à sa poursuite et sera dépassé dans un intervalle de temps compris entre 1 et 6 minutes. À ce stade, [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Les restes de trente-quatre personnes et de dix-neuf véhicules ont été trouvés dans les 6,4 km délimitant la route. Les dommages causés aux corps comprennent l’éviscération, le viol, [DONNÉES SUPPRIMÉES], et trois cas où le corps avait été endommagé par plusieurs impacts, au point que l'identification visuelle était impossible. Cinq survivants sont détenus par la Fondation, tous souffrent de divers degrés de traumatisme psychologique. Les véhicules récupérés présentent de lourds dégâts, à la fois causé par des chocs avec l'environnement et délibérément infligé, ainsi que des dommages liés à une intense chaleur à l'intérieur.

Addendum-1: Détruire la route affectée par SCP-973 s'est révélé inefficace. La démolition d'une partie de la route ██ en 1983 a amené à une relocalisation de SCP-973 à sa position actuelle.

Addendum-2: 08/██/20██ - Une tentative de capturer et contenir SCP-973 échoua, entraînant la mort de neuf agents. SCP-973 a été blessé durant l’opération, mais ceci ne l’a apparemment pas affecté, réapparaissant neuf jours plus tard. Les premières données indiquent un changement dans l'apparence de SCP-973-2, comme le montre cet extrait de l'interview donné après la mission par l'agent ████████:

Agent ████████: Je ne peux pas vraiment dire. Il semblait juste…différent. Ses yeux étaient rouges, je me souviens aussi que sa bouche était juste un trou noir. Pas de dents, pas de langue, juste un trou. J'étais trop occupé à lui tirer dessus pour le regarder de manière plus précise.

Addendum-3: La zone d’effet de SCP-973 semble être en expansion, tout comme l’intervalle de temps entre chaque manifestation de l’objet. Les protocoles de sécurité ont été adaptés à cette constatation.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License