SCP-964
notation: +1+x

Objet # : SCP-964

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-964 est actuellement stocké dans une cellule de confinement standard du Site-45. L'accès à l'objet est interdit à l'ensemble du personnel du Site-45 quel que soit le niveau de sécurité. Dans l'éventualité d'une brèche de confinement, le personnel doit évacuer tous les secteurs compromis, contacter le Site-11, et attendre l'arrivée des équipes FIM capables de re-confiner l'objet. Le personnel du Site-45 étant entré en contact avec SCP-964 doit être traité selon le protocole 964Δ6h. Si le nombre de membres du personnel affecté excède 20% des effectifs du site, ou si le protocole 964Δ6h ne peut pas être appliqué, SCP-964 doit être immédiatement relocalisé sur un nouveau Site.

Toute recherche portant sur SCP-964 doit être conduite à distance, en utilisant des installations adaptées de la Fondation situées au minimum à 200 km du Site confinant l'objet. Toute interaction avec des matériaux en rapport avec SCP-964 doit s'effectuer selon le protocole 964Δ6d. Toute documentation en rapport avec SCP-964 doit être transférée d'un format digital à un autre chaque semaine, et toute copie matérielle précédente doit être incinérée. Toutes les données digitales doivent être traitées selon le protocole 964Δ6r une fois toutes les deux semaines.

Description : SCP-964 est un prototype de système de camouflage actif de nouvelle génération, développé par ███████████████ sous contrat avec le Département de la Défense américain. L'objet fut récupéré en 2004 dans une installation ███████████████ près de ███████, dans le Nebraska aux Etats-Unis.

SCP-964 possède la capacité de se reconfigurer au niveau atomique. Ce processus de reconstruction peut prendre jusqu'à 16 heures et provoque une modification complète de l'apparence de l'objet, de ses propriétés physiques et de la composition chimique. Il résulte de ce processus un objet solide, d'apparence anodine, pesant entre 2 et 100 kg et ne présentant aucune propriété dangereuse ou anormale. Dans de rares cas, des objets à haute énergie, forte radioactivité ou à caractère explosif, des fluides non-contenus, des entités vivantes et des objets avec une masse pouvant d'élever jusqu'à 65 tonnes ont été observés. Bien que chaque reconfiguration de l'objet puisse théoriquement être repoussée indéfiniment, SCP-964 n'est pas resté stable pendant plus de deux semaines consécutives depuis que l'objet a été confiné par la Fondation SCP.

SCP-964 lance son processus de reconfiguration dès qu'il "détecte" des données permanentes en rapport avec sa manifestation actuelle. Ces données incluent tous les formats et moyens connus de stockage de données, y compris le format texte, les photographies, les données digitales cryptées et la mémoire humaine à long terme. Cette réaction peut être retardée en augmentant la complexité du moyen ou du format de stockage ainsi que sa distance par rapport à SCP-964. Bien qu'aucune méthode permettant d'arrêter complètement ce phénomène n'ait été découverte pour le moment, les protocoles 964Δ6a-r se sont avérés majoritairement efficaces pour minimiser les dangers que le phénomène représente pour le personnel du Site.

Rapport d'Incident 964-11 : Le 22/09/2006, le message "SCP-964 existe" a été utilisé pour déclencher le processus de reconfiguration dans le cadre de tests portant sur les mécanismes d'auto-préservation de l'objet. Après que la reconstruction a débuté, l'objet perdit rapidement sa masse, jusqu'à se désintégrer entièrement. SCP-964 fut par conséquent reclassé comme neutralisé. Deux mois après l'incident, une série d'accidents suggérant l'implication de SCP-964 fut rapportée à ████, en Suède. L'objet fut de nouveau confiné avec succès.

Rapport d'Incident 964-23 : Le 15/01/2008, après un processus de reconfiguration typique, SCP-964, à l'époque confiné au Site-30, se transforma en approximativement 50 litres d'une solution acide non-identifiée. SCP-964 fit fondre le sol de sa cellule de confinement et traversa les tunnels de maintenance jusqu'à ce qu'il initie un second processus de reconfiguration dans un couloir situé quatre étages plus bas. Le personnel de sécurité du Site-30 fut dépêché sur les lieux de l'incident. Après leur arrivée sur place, la proximité immédiate de plusieurs dispositifs d'enregistrement vidéo déclencha chez SCP-964 une série de transformations rapides, culminant avec une sphère de 20 mètres de diamètre composée de plasma à haute température. SCP-964 fut par la suite retrouvé dans les décombres, s'étant transformé en ours en peluche de 2 mètres, et fut confiné sur un autre Site.

Addendum 964a : A la lumière de l'incident 964-23, le personnel de tout Site confinant SCP-964 n'est plus autorisé à accéder à la documentation concernant directement ou indirectement l'objet. Toute information présente dans les documents de transfert doit être remplacée par le document 964-R. Le document 964-R doit classer SCP-964 comme un objet de classe Keter et contenir une description imaginaire de l'objet, comportant les propriétés les plus susceptibles de provoquer une brèche de confinement dans le cas où celles-ci seraient acquises par SCP-964.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License