SCP-961
notation: +1+x
argh.jpg

SCP-961 en pleine lumière du jour, 11:42.

Objet # : SCP-961

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-961 doit être gardé en plein air, dans sa boîte de stockage, ou dans une salle fermée et vide au Site 38 quand il n'est pas utilisé pour des tests. Pendant les heures où le soleil est levé, SCP-961 doit être gardé dans une zone exposée à la lumière du jour aussi longtemps que possible. L'objet doit rester constamment sous observation par caméra. Si un mouvement d'ombre inhabituel à la surface de SCP-961 est détecté alors qu'il est en pleine lumière du jour, l'objet doit être rentré et sécurisé dans une pièce inoccupée. SCP-961 ne doit pas être gardé dans une région où la lumière du jour n'est pas présente durant au moins treize (13) heures consécutives, bien que la couverture nuageuse et les intempéries de semblent pas activer l'effet de SCP-961. Au fur et à mesure que les saisons changent, SCP-961 peut être déménagé suivant le Protocole 961-Bêta. La boîte de stockage découverte avec SCP-961 semble être efficace pour confiner son effet par des moyens inconnus. Garder l'artefact dans une pièce vide et complètement fermée est également efficace; il est présumé que son effet continue à agir, sans être remarqué.

Quand il est testé en intérieur, quatre membres du personnel de classe-D avec un score de 85 ou plus au Recensement Mémoriel sur le Court-Terme de Lezak-Hooper doivent être gardés dans une salle vide avec SCP-961 pendant les cinq dernières minutes de son cycle. En aucune circonstance le cycle de SCP-961 ne doit être laissé se compléter en extérieur. Une horloge digitale doit être incluse dans la chambre de confinement.

Si les événements observés avec SCP-961 contredisent les enregistrements disponibles, le rapporter aux chercheurs superviseur Commandement O5 immédiatement.

Description : SCP-961 est un cadran solaire en fer de manufacture inconnue, au style similaire aux modèles anglais de la fin du 17° siècle, mais sans aucune indication d'un artisan ou de propriétaires précédents. Le cadran solaire ne porte pas d'autre inscription que des chiffres romains alignés le long du bord comme sur une horloge traditionnelle, ainsi qu'un petit autocollant en dessous sur lequel est marqué "DEPT. D'HISTOIRE DE L'UNIVERSITÉ D'ALEXYLVA" Aucun enregistrement n'existe d'une institution nommée "Université d'Alexylva," mais l'autocollant semble être récent.

Quand il est exposé à la lumière du jour et correctement aligné, SCP-961 fonctionne comme un cadran solaire ordinaire sans propriétés anormales. Quand il n'y a pas de lumière du jour, cependant, une décoloration sombre va sembler émerger du centre et s'aligner d'elle-même à douze heures; bien qu'elle prenne l'apparence d'une ombre, la décoloration semble être imprimée sur la surface du cadran et ne peut pas être dispersée par de la lumière, quelque soit sa fréquence ou son intensité. La silhouette va commencer à bouger dans le sens inverse des aiguilles d'une montre le long du bord du cadran à une vitesse normale, i.e. en atteignant chaque chiffre une heure après le précédent.

Quand la rotation de la silhouette revient au XII, SCP-961 va manifester son effet principal sur toute personne contenue dans le même espace que lui. Si il est dans une salle fermée, les zones autour de la salle ne seront pas affectées. Si la porte n'est pas parfaitement fermée, l'effet s'étendra pour inclure la zone confinée la plus large possible. L'effet de SCP-961 si on lui donnait accès à l'extérieur est inconnu, mais les chercheurs s'accordent à dire que les risques possibles surpassent tous les bénéfices qu'on pourrait en tirer.

L'effet principal de SCP-961 prend la forme d'une soudaine inconscience et d'hallucinations vivaces affectant les personnes dans sa portée. Toutes les personnes affectées vivront la même hallucination durant un cycle. L'hallucination prendra toujours la forme d'un événement du passé, généralement d'importance historique. L'événement se déroulera face à eux durant exactement dix minutes, en incluant le point culminant de l'événement. Tous les détails à propos de chaque événement tels que rapportés par les membre du personnel de classe-D ayant subi l'effet correspondent précisément aux sources historiques concernant l'événement. Aucun événement observé grâce à SCP-961 n'a jamais dévié des sources historiques; cela rend la note retrouvée avec SCP-961 particulièrement étrange. Voir l'Addendum 961-2. Addendum 961-2 classifié par ordre du Commandement O5.

De nombreuses hallucinations finissent sur un détail unique qui n'a pas été précédemment attesté. Une personne proche va jouer un rôle vital dans l'événement se déroulant; pendant les assassinats, elle déverrouillera des portes pour les assassins ou distraira les témoins; pendant les batailles, elle ralliera les compagnies et les brigades isolées pour parvenir à une contre-attaque victorieuse. Cette entité, désignée SCP-961-1, voit son aspect physique et ses vêtements varier entre chaque test. Le seul trait physique constant décrit par les observateurs est une paire de trous noirs centrés là où les yeux devraient être, qui sont bien plus gros que des orbites oculaires (approximativement 5 centimètres de diamètre). Les personnes proches discuteront avec l'entité sans remarquer les trous. A la fin de nombreuses hallucinations, après que l'entité ait cessé d'influencer les événements, elle se tournera vers l'un des observateurs et lui parlera; les autres observateurs entendront une conversation inintelligible, puis l'hallucination se terminera. L'observateur ne se rappellera pas ce qui lui a été dit, seulement un fort sentiment de peur ou de panique. L'observateur qui aura parlé avec l'entité développera une phobie aiguë du sommeil, du noir, et de la solitude, qui se calmera au cours du mois suivant.

Addendum 961-1 : Journal d'Observation

Date Nombre d'Observateurs Description
██/23/0█ 1 Première démonstration des capacités de SCP-961. Un unique chercheur balayait dans la chambre de confinement quand le cycle s'est achevé. Il a plus tard rapporté une hallucination dans laquelle un musicien est poignardé dans le cœur par sa petite amie. Tous les détails et les descriptions correspondent aux événements de la mort de [SUPPRIMÉ] en 200█ bien que sa mort ait été attribuée à un suicide. L'étude des capacités de SCP-961 commence.
02/10/0█ 4 Premier test pleinement régulé de SCP-961. Les observateurs ont vu un théâtre bondé en plein milieu d'une pièce, confirmée comme étant la production de Lord Dundreary. Notre cousin d'Amérique. Les observateurs voient les gardes autour de la porte du balcon principal être distraits, menés dans une allée, et être battus jusqu'à perdre connaissance. Tandis que l'assaillant s'est retourné pour permettre à un autre homme d'accéder à la porte, des traits faciaux très distinctifs sont notés pour la première fois. Entité notée SCP-961-1.
09/14/1█ 4 Les observateurs voient une bataille, se trouvant eux-même près d'une tente d'officier. Le général aux commandes semblent être sous l'influence de multiples narcotiques, qui lui sont fournis par un médecin indistinct. Des armées vêtues d'uniformes Anglais et Prussiens du 19° siècle sont observées en train de briser les lignes de défense. Le médecin émerge, confirmé être SCP-961-1, parle à un observateur; quelques mètres plus loin, un second observateur entend un murmure, duquel se détache "de rien."

CLASSIFIÉ PAR ORDRE DU COMMANDEMENT O5—PERSONNEL AUTORISÉ SEULEMENT

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License