SCP-959
notation: +2+x
blank.png

Objet # : SCP-959

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-959 doit être détenu dans une cellule de 6 m x 8 m au Site-██ équipée du mobilier adéquat et de la lecture nécessaire à son confort, comme spécifié par les directives SCP. Seuls les membres du personnel ayant passé un entretien psychologique sont autorisés à interagir avec SCP-959. Tout membre du personnel entrant dans la cellule doit au préalable prendre une copie de la photographie dans le classeur placé près de la porte afin de se souvenir que ce qu'il observe est, en fait, le phénomène généré par SCP-959. Cette photographie doit être remise dans le classeur une fois sorti de la cellule.

Tout comportement ouvertement aberrant affiché par un membre du personnel en dehors de la simple révulsion doit être enregistré, et le membre du personnel concerné doit être transféré vers d'autres tâches si un examen psychologique le lui autorise. SCP-959 ne doit recevoir aucune nourriture en dehors du régime prescrit par le Médecin ██████ en raison de son diagnostic récent (voir l'Addendum 959-a). Le sujet n'est pas autorisé à sortir de sa cellule sans être constamment accompagné par un garde armé chargé de le protéger, et seulement durant ses heures d'exercice (voir l'Addendum 959-a).

SCP-959 est autorisé à avoir son propre matériel de toilette ainsi que l'accès à un rasoir et à de la cire à moustache afin d'entretenir son apparence tant qu'aucune tendance auto-mutilatoire n'est observée.

SCP-959 ne doit jamais être autorisé à interagir avec d'autres SCP conscients, sauf dans le cadre de tests ou sur approbation écrite expresse du Dr ███████. Aucun membre du personnel ayant été auparavant assigné à SCP-231-7 ne doit être assigné à SCP-959 en raison de [DONNÉES SUPPRIMÉES] pour plus d'information veuillez visionner la vidéo attachée au Rapport d'Incident ███-██.

Description : La particularité du sujet s'est initialement activée en ███████████ 20██, à l'aéroport de █████████ durant l'embarquement pour le vol ████ à destination de ██████████ (voir le Rapport d'Incident ███-█). La manifestation en question ne se produit que lorsqu'un être conscient regarde directement SCP-959. Il prend alors l'apparence de quelqu'un ou de quelque chose présent dans les souvenirs de l'observateur et le rendant extrêmement inconfortable. Cette réaction semble être complètement involontaire et continue que SCP-959 soit éveillé ou endormi. Les réactions à cette manifestation s'étendent d'un simple inconfort à [CENSURÉ]. Chaque membre du personne de Classe D exposé durant les tests a rapporté voir quelque chose de différent qui lui est exclusif (voir le Document 959-1a).

La zone d'effet semble s'étendre sur un rayon d'approximativement 37 mètres dans toutes les directions tant que le sujet est directement visible. La manifestation ne se produit pas lorsque le sujet est observé via des systèmes électroniques tels que des caméras. Les miroirs, cependant, ne semblent pas échapper à la manifestation étant donné [DONNÉES SUPPRIMÉES], parfois même en train de se moquer d'eux. SCP-959 voit toujours son reflet normal à l'heure de l'écriture de ce rapport.

SCP-959 est un homme caucasien de 35 ans ayant les yeux marrons, le crâne chauve et des moustaches brunes en guidon. Il mesure approximativement 1,6 m de haut et pèse 137 kg. Ces traits ne peuvent être observés qu'à travers des caméras ou par une observation indirecte à distance en raison de sa manifestation.

Addendum 959-a : Lors de son admission au Site-██, SCP-959 passa un examen médical complet. Les tests confirmèrent que SCP-959 souffre actuellement de diabète de type 2, et un traitement par voir orale ainsi qu'un régime alimentaire et sportif spécifiques lui ont été prescrits. L'administration de SCP-500 a été considérée mais rejetée, étant donné que la maladie est considérée comme réversible et ne menace pas sa vie tant que les instructions du physicien sont suivies. Des antidépresseurs lui furent également prescrits étant donné l'impact psychologique négatif que lui cause sa manifestation.

Addendum 959-b : SCP-959 a été classé Sûr après n'avoir affiché aucun volonté de s'échapper. -Dr █████████

Addendum 959-c : ██ mois après avoir été amené à la Fondation, le sujet a demandé à être impliqué dans les activités de la Fondation, déclarant "vouloir se rendre utile." SCP-959 estime que la Fondation a une influence bénéfique sur le monde en dépit des [CENSURÉ] et pourrait être utile aux interrogatoires. Le sujet a été prévenu que cela serait hautement improbable, mais une demande a été envoyée et est en attente d'approbation. -Dr █████████

Loin de moi l'idée de faire perdre du temps à qui que ce soit avec cette histoire, mais rien qu'annoncer à ce pauvre type que la demande est acceptée pourrait le faire arrêter de pleurer. Le voir pleurer alors qu'il ressemble à [CENSURÉ] me rend malade. -Dr █████████

Document 959-1a : Journal d'Expérience

(Le sujet et SCP-959 sont placés dans une chambre divisée en deux cellules par une cloison de Plexiglas incassable de 10 cm d'épaisseur. Il a été demandé à SCP-959 de rester assis sur une chaise sans dire un mot.)

Sujet : D-█████
Résultat : Le sujet a fixé SCP-959 avant de secouer la tête et de marmonner approximativement 5 minutes avant qu'il ne lui soit demandé ce qu'il avait vu. Le sujet a répondu : "Il ressemblait à mon frère mort, j'ai pas pu le [CENSURÉ]." Le sujet fut escorté hors de la salle sans incident.

Sujet : D-█████
Résultat : Le sujet a commencé à abondamment s'excuser, croyant que la manifestation était sa mère. Le sujet a promis qu'elle [CENSURÉ]. Le sujet dut être sorti de force de la salle de test et sédaté.

Sujet : D-█████
Résultat : Le sujet s'est immédiatement mis à hurler sur un ton aigu incompréhensible, commença à gratter à la porte et tenta d'agresser le garde lorsqu'il l'ouvrit. Le sujet fut éliminé. Les spécialistes en lecture labiale sur place estiment que le sujet hurlait que [CENSURÉ].

Sujet : Agent ███████
Résultat : Le sujet a fixé SCP-959 pendant approximativement 5 minutes avant qu'il ne lui soit demandé ce qu'il voyait. Le sujet a alors brutalement fondu en larmes en confessant avoir [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Le sujet dut être sorti de force et sédaté. Lors de sa sortie, SCP-959 vomit et demanda à ce que les tests soient arrêtés pour la journée.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License