SCP-953
notation: +4+x
scp953lv0.jpg

SCP-953 dans l'une de ses formes humanoïdes. La distorsion dans la photographie est causée par la polymorphisme du sujet, et l'apparition du vert clair [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Il s'agit d'un artefact de propriétés polymorphes de SCP-953 (voir [SUPPRIMÉ] pour plus de détails).

Objet #: SCP-953

Classe : Keter

Procédures de confinement spéciales : SCP-953 doit être détenu dans une cellule de confinement de type 4 (4m x 3m x 3m) à la fin du couloir 99 du Site-17.
Le sujet doit se voir fournir les fournitures suivantes :

  • 1,5 kg de foie frais par jour pour la consommation.
  • De l'eau potable en quantité abondante .
  • Une litière propre (futon et couvertures) devant être échangés par le sujet et lavés de manière hebdomadaire.

Certains articles mineurs de luxe (vin de prune, matériels de lecture, etc.) peuvent être fournis sous forme de récompense occasionnelle pour bonne conduite dans le cadre du conditionnement psychologique.

Tout contact humain direct avec SCP-953 est strictement interdit en raison de ses propriétés psychotropes ; pour cette raison, tout le personnel doit respecter une zone de sécurité de cent mètres lorsque la porte hermétiquement scellée est ouverte. La livraison de nourriture et d'autres objets sera effectuée par un assistant robotique automatisé. Si l'endiguement de l'objet venait à échouer, SCP-953 peut être théoriquement supprimé par des tirs d'armes à feu ; toutefois, en raison de sa nature, la reconnaissance de SCP-953 peut s'avérer difficile.

En raison de l'insuffisance des procédures de confinement purement physiques pour contrôler SCP-953, le confinement psychologique est également nécessaire. Pour cette raison, le couloir amenant à la chambre de confinement de SCP-953 doit être bordée de cages servant de chenil à des chiens, ceux-ci devant être visibles de l'extérieur et de race jindo coréen ou race fox-terrier américain. SCP-953 affiche une phobie extrême des chiens domestiques, et ne passera pas à moins de dix mètres de l'un d'eux, surtout quand les chiens aboient ou grognent.

SCP-953 doit être considéré comme étant hostile à la vie humaine, dangereux et armé en toutes circonstances ; tout transport doit être effectué sous la surveillance d'au moins six (6) hommes armés. Sa méthode de mise à mort préférée est une perforation à mains nues de l'abdomen, suivie d'une pénétration dans la cavité abdominale et du retrait du foie, qui sera consommé plus tard. Cependant si on lui donne le temps, il va choisir de mettre du temps à tuer sa victime, la torturant, comme s'il semblait apprécier le fait d'infliger de la douleur à un autre être vivant.

Description : SCP-953 est un renard roux femelle (Vulpes vulpes) pesant environ 8 kg, avec une colonne vertébrale qui se divise autour de la vertèbre 26 en neuf queues distinctes. L'objet affiche des propriétés polymorphes, lui permettant de prendre la forme de divers objets et êtres (le plus souvent, des femmes coréennes attrayantes). L'objet affiche un aspect vulpin (les oreilles, queues, pattes, yeux, fourrure, voix, et les manières) dans toutes ses autres formes : cela peut servir à identifier le sujet s'il tentait de changer de forme, bien que SCP-953 tentera de dissimuler ses queues dans ses vêtements ou d'autres méthodes.

En plus de capacités polymorphes, SCP-953 affiche des capacités psioniques de niveau modéré, à savoir la suggestion et la télépathie. Bien qu'insuffisantes pour tromper un observateur extérieur, un sujet en transe peut être convaincu d'une variété de faits erronés, y compris la nature de SCP-953, sa propre nature, et la nature des choses autour de lui. SCP-953 a autrefois employé ces capacités afin de notamment : tromper des policiers et des enquêteurs concernant des rapports de cris en provenance d'une chambre d'hôtel, convaincre une mère de rôtir et manger son propre enfant, commettre des actes de nécrophilie sur le fiancé de l'agent Ramsey en pleine vue dudit agent, et de réussir à assassiner 27 participants du "YiffCon 2███"

Addendum 1 : Histoire antérieure : SCP-953 a été rencontré par la Fondation SCP et ses prédécesseurs à de nombreuses reprises, la première rencontre ayant eu lieu à Pusan, en Corée, peu de temps après la Seconde Guerre Mondiale. À ce jour, SCP-953 s'est échappé et a été récupéré six fois, entraînant la mort de █ agents de la fondation SCP au cours de divers incidents.

Après sa dernière évasion, SCP-953 n'a pas donné signe de vie pendant plus de ██ ans, jusqu'à ce qu'il face de nouveau surface soudainement à Pittsburgh, en Pennsylvanie, en Juin 2███ au "YiffCon 2███", auquel il avait assisté en tant que passionné de "furry". Avant d'être capturé, SCP-953 a effectué plus de deux douzaines de meurtres de membres de la convention et de participants, plus que durant tout autre incident unique à ce jour. Les corps mutilés ont été trouvés dans divers endroits de l'hôtel, y compris : à l'intérieur d'un matelas, pendu à un rideau de douche, et servi comme plat principal lors du banquet d'un hôtel. Les participants survivants se sont vus administrer des amnésiques de catégorie A et remis en liberté par la Fondation.

Les membres du personnel de la Fondation affectés à la récupération de SCP-953 après ce dernier incident ont noté que le sujet semblait indifférent et apathique, ne résistant pas à la capture. Aucune nouvelle victime n'a été provoquée par SCP-953 à partir de cette date.

Addendum 2 : Ordre urgent spécial : Comme une mauvaise identification de son espèce a tendance à agiter violemment SCP-953, l'ensemble des membres du personnel a pour ordre de la référencer comme un "Kumiho", et non un "Kitsune". Les membres du personnel se demandant quelle est la différence doivent se rappeler la différence entre un Indien Cherokee et un Indien de New Delhi. - O5-██

Addendum 3 : Remaniement des membres du personnel : Suite au décès malheureux et tout à fait évitable de l'agent Gallagher, tous les membres du personnel ayant des liens actuels ou antérieurs aux communautés "furry" ou "otaku" doivent être immédiatement réaffectés à d'autres projets. - O5-██

Addendum 4 : Procédure de contrôle folklorique : Pour rappel : Les membres du personnel affectés à SCP-953 devront suivre toutes les instructions d'interaction avec l'objet, peu importe qu'elles puissent paraître surprenantes ou arbitraires. Gardez à l'esprit que les peuples de l'Asie ont interagi avec ces êtres des siècles avant notre arrivée sur scène : ce que nous considérons comme des contes de fées étaient leurs versions des Procédures de Confinement Spéciales. - O5-██

953 Interview A - Interview de l'équipe de capture après la capture initiale de SCP-953 à l'état sauvage en 19██.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License