SCP-945
notation: +1+x
scp945.jpg

SCP-945 et son contenu le ██/██/20██

Objet # : SCP-945

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-945 doit rester scellé et enfermé dans un coffre en acier, dans une cellule de 3m x 3m au Site de Stockage ██. La cellule est sous surveillance vidéo et les murs sont profondément gravés de motifs irréguliers afin d'empêcher toute évasion. Tout membre du personnel ayant été en contact avec SCP-945 ou ses créations doit se faire enregistrer auprès de la sécurité du site. Le contenu de SCP-945 doit être compté et enregistré 24 heures après l'exécution mensuelle des Classe-D, ou après la mort de tout membre du personnel ayant déjà été en contact avec SCP-945 ou une de ses créations. SCP-945-1 doit être contenu dans une vitrine en verre fermée séparée de SCP-945. Si SCP-945-1 n'est pas trouvé dans sa vitrine le Site doit être immédiatement verrouillé pour une inspection de sécurité.

Description : SCP-945 est une boîte à ouchebtis égyptienne en bois brut datant d'approximativement 1500-1300 avant notre ère, contenant actuellement 186 statuettes ouchebtis en argile ayant été récemment sculptées, désignées SCP-945-2 à SCP-945-187. Lorsque la Fondation découvrit SCP-945 il n'y avait qu'une seule figurine ancienne au sein de la boîte, désignée SCP-945-1. En plus de l'âge évident de SCP-945-1, il se distingue en étant la seule statuette portant des inscriptions. Étant donné que la boîte était initialement conçue pour contenir un ensemble complet de 401 figurines, il est théorisé que certains originaux pourraient toujours exister hors du confinement.

Les inscriptions sur SCP-945 et SCP-945-1 sont des invocations appelant les ouchebtis à se charger du labeur des individus décédés. Il a tout d'abord été considéré que ces phrases devaient être lues à voix haute pour activer SCP-945, cependant la boîte et les figurines à l'intérieur ont depuis démontré leur capacité à agir d'elles-même à l'intention de toute personnes ayant été en contact avec elles.

Après qu'un individu ayant déjà été en contact avec SCP-945 soit mort, SCP-945-1 va disparaître. Dans les 24 heures suivantes, une réplique en argile cru de l'individu décédé va se manifester dans un rayon d'un kilomètre autour de SCP-945. La réplique tend à apparaître près de SCP-945 ou sur le lieu de vie du défunt. La réplique se manifestera en sortant d'une surface plate d'une taille appropriée, généralement un mur ou une porte fermée. Les répliques ont été observées en train de voyager d'un lieu à un autre en pénétrant dans un mur pour se manifester à nouveau ailleurs.

Si d'autres individus valides meurent, la réplique initiale commencera à sculpter de nouveaux ouchebtis à placer dans SCP-945. Une fois que les nouvelles figurines ont été placées dans la boîte, des répliques en argile des autres individus se manifesteront.

Les répliques montreront les propriétés basiques des individus décédés sur lesquels elles se basent. Elles possèdent des souvenirs et un savoir appropriés à la profession de l'individu, et les capacités physiques basiques demandées pour exécuter leurs tâches. Bien qu'elles puissent parler, voir, sentir et entendre, leurs traits faciaux sont inanimés. Les statuettes ne sont pas anatomiquement correctes, mais préfèrent porter les vêtements ou la tenue de travail du défunt.

Une réplique se chargera du travail quotidien du défunt, donnant la priorité à des travaux inachevés laissés en friche au moment de la mort. Si elle est accostée, la réplique répondra d'une manière polie et insistera sur le fait qu'elle est autorisée à terminer ses tâches afin que le défunt "puisse se reposer confortablement dans l'autre monde." Sous surveillance, les répliques se comporteront passivement, bien qu'elles suivront les ordres et feront preuve de violence si elles le doivent. Leurs performances ont été décrites comme adéquates. Bien qu'elles ne ressentent aucune douleur, elles sont essentiellement composées d'argile sèche et peuvent être détruites avec une force appropriée ou par la destruction de leur ouchebti correspondant. Si la première réplique est détruite, SCP-945-1 réapparaîtra dans SCP-495 jusqu'à ce qu'il soit activé à nouve au.

Addendum : Les répliques tentent activement de tuer des êtres vivants lorsqu'elles sont laissées sans surveillance, dans le but d'accroître leur nombre. Ce comportement s'étend même aux non-humains, en particulier les chats. Lors de l'Incident SCP-945-7b, des répliques sont parvenues à submerger et à remplacer l'intégralité du personnel du Site de Stockage ██ au cours d'un test cherchant à déterminer si les créations de SCP-945 pouvaient être utilisées pour compenser le taux élevé de remplacements au sein de la Fondation. La réplique initiale étouffa deux gardes de la sécurité dans leur sommeil et poussa un chercheur senior dans des escaliers tout en dirigeant les soupçons contre un membre du personnel de Classe-D. Tandis que de plus en plus de répliques étaient créées, elle commencèrent à coordonner leurs actions pour créer une série d'accidents et de brèches de confinement qui leur permirent d'augmenter suffisamment leur effectif pour envahir les survivants restants.

Après avoir pris le site, les répliques l'ont maintenu et ont gardé tous les autres SCPs locaux confinés selon les procédures appropriées. Le site fut récupéré sans aucune perte—les répliques n'avaient pas l'entraînement et l'équipement nécessaires pour résister à la Force d'Intervention Mobile ██ et s'étaient servies de tactiques prévisibles tirées de manuels de sécurité basiques, ne montrant aucun signe de l'ingéniosité leur ayant permis la prise de contrôle du site.

Il a été théorisé que les créations de SCP-945 cesseront de créer de nouvelles figurines une fois que l'ensemble complet de 401 ait été restauré, il n'est par conséquent pas recommandé de détruire toute nouvelle figurine créée lors d'une brèche de confinement.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License