SCP-938-J
notation: 0+x
Annoyinglittlething.JPG

SCP-938-J

Objet # : SCP-938-J

Classe : Sûr (en attente de reclassification en Keter)

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-938-J est actuellement stocké sur le Site-48. L'objet doit être conservé dans un casier de confinement de niveau 1. L'accès est autorisé pour tout membre du personnel du Site-48.

Description : SCP-938-J est un réveil digital standard indestructible développé par la société Timelink. Bien qu'il possède tous les autres boutons usuels d'un réveil, il n'y a aucune commande visible pour interrompre l'alarme. SCP-938-J se comporte comme un réveil classique, même sans pile.

La seule manifestation anormale connue a lieu lorsqu'un sujet se trouve en état de sommeil paradoxal à moins de 10 mètres de l'objet. En temps normal, les sujets qui sont en train de rêver1 seront interrompus par SCP-938-J à 6h10, au moyen d'une sonnerie digitale qui jouera une version de "Frère Jacques" comportant plusieurs fausses notes. Le volume n'est pas prévisible, et a atteint 90dB.

Dans 100% des cas, le sujet est énervé par SCP-938-J et tentera de le détruire à cause de sa sonnerie.

Le seul moyen connu pour arrêter l'alarme de SCP-938-J une fois qu'elle est déclenchée consiste à entreprendre la procédure 421-Tantale.

PROCEDURE 421-Tantale

1. Le sujet appuiera sur la touche snooze exactement 15 fois.
2. Le sujet déposera trois gouttes de sang sur le bloc d'affichage du réveil.
3. Le sujet récitera, avec la diction appropriée, la phrase "Schnütfleiger Dachlach F'trejnargoöstatchch Üuåh!"2

Si la procédure 421-Tantale échoue, le volume de la sonnerie va progressivement diminuer jusqu'à s'éteindre au bout de 3 heures. Les sujets n'ayant pas exécuté correctement la procédure 421-Tantale ont déclaré que la version de "Frère Jacques" jouée par l'alarme leur était restée dans la tête tout au long de la semaine qui a suivi.

Enregistrement de l'interview 938-4-J

Interviewé : D-1169

Interviewer : Dr. Smith

Avant-propos : Le Dr. Smith a pour objectif d'interroger D-1169 après qu'il a été exposé à SCP-938-J.

<Début de l'enregistrement>

Dr. Smith : Alors, D-1169, pouvez-vous me décrire ce qui s'est passé avant que l'alarme ne vous réveille ?

D-1169 : Eh ben, j'étais dans ce super rêve. J'étais à la plage, entouré de toutes ces bombes, tu vois ? Mec, c'était génial. Je me servais des cadavres d'un tas de dictateurs comme d'un canapé, et elles étaient impressionnées que j'aie réussi à les tuer avec juste un cure-dents et mon ingéniosité typiquement américaine.

Dr. Smith : Et qu'est-il arrivé après ça ?

D-1169 : Là, cette saleté de réveil a commencé à faire du bordel. J'ai essayé d'éteindre cette saloperie, mais ça voulait pas s'arrêter. Et maintenant, j'ai cette musique débile dans la tête ! Putain de rengaine !

Dr. Smith : Comment est cette chanson ?

(D-1169 hésite, et semble entrer en transe)

D-1169 : Ancien roi ver, ancien roi ver / de mon ouïe, de mon ouïe / élimine les mortels, élimine les mortels / tue les tous, tue les tous…

(D-1169 meurt d'une hémorragie rectale.)

<Fin de l'enregistrement>


Addendum : L'autopsie de D-1169 a montré qu'au moment de sa mort, son corps a été rempli de manière anormale par des vers carnivores portant ce qui semble être des bérets français. Une reclassification en Keter est en cours.

001and2341J.jpg

SCP-938-J lors de son transport vers le Site-48, au moyen d'une boîte fermée.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License