SCP-927
notation: 0+x

Objet #: SCP-927

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Le quartier contenant SCP-927 doit être placé en quarantaine ; l'accès doit être interdit aux civils. SCP-927 doit être constamment surveillé par dix (10) membres du Personnel de Confinement Biologique. Des lance-flammes doivent constamment être à disposition et devront être employés dans le cas où des propriétés à proximité se voient être contaminées.

Tout civil s’enquérant du dispositif de sécurité déployé autour de SCP-927 devra être informé que la zone a été mise sous quarantaine suite à un accident radioactif. Dans le cas d'une curiosité poussée de la part de civils, les individus concernés devront être placés en détention et devront se voir administrer des amnésiques de Classe A.

Description: SCP-927 est une résidence délabrée comportant un rez-de-chaussée et deux étages située dans la petite ville de ███████. Deux (2) cadavres légèrement décomposés sont présents à l'intérieur de SCP-927 ; l'un était un homme, l'autre une femme. Le cadavre de l'homme présente des signes de coups à la tête et au cou, tandis que de profondes lacérations sont présentes à la jambe droite. Le cadavre de la femme présente des traces de strangulation et de coups aux côtes.

Un verre de soda gazéifié, depuis devenu plat, est placé sur la table de la cuisine de SCP-927. Un bol de fruit placé sur la même table contient une pomme légèrement pourrie. Le pied au coin nord-est de la table s'est brisé et a été remplacé par une barre de fer, maladroitement attachée à la table à l'aide de clous. Sur le mur de la salle à manger de SCP-927 se trouve un tableau légèrement déchiré représentant un tournesol. Les escaliers menant au premier étage de SCP-927 sont légèrement endommagés, tandis que la troisième marche s'est totalement affaissée. Des traces d'infestation par des termites sont visibles à l'intérieur de SCP-927.

La cause des propriétés anormales de SCP-927 est une forme non-identifiée de micro-organisme, désignée ci-après SCP-927-1. SCP-927-1 a infecté toutes les surfaces à l'intérieur de SCP-927, et est également présent dans tous les liquides de la résidence. Depuis le commencement de l'infection par SCP-927-1, la dégradation structurelle de SCP-927 n'a plus montré de signes de progression, tandis que tous les tissus biologiques à l'intérieur de SCP-927 ont cessé de se décomposer.

SCP-927-1 se reproduit rapidement et a à de multiples reprises infecté d'autres propriétés dans la zone. Après avoir infecté une résidence, SCP-927-1 commencera à reproduire la condition de SCP-927. SCP-927-1 infectera tout humain vivant dans la résidence, les tuant généralement en creusant la chair jusqu'au cœur. SCP-927-1 commencera ensuite systématiquement à abîmer le cadavre.

Dans le cas d'individus mâles, SCP-927-1 reproduira des traces de coups à la tête et au cou, et creusera la jambe droite de manière à créer d'importantes coupures. Dans le cas d'individus femelles, SCP-927-1 infligera des blessures précises afin de simuler une strangulation et des traces de coups au niveau des côtes. Si plus d'humains résident dans la maison infectée que dans SCP-927, tous les cadavres additionnels seront dissous extrêmement rapidement jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucune trace de leur existence. Les instances de SCP-927-1 présentes dans les corps des victimes modifieront l'ADN de ces dernières par un processus encore inconnu jusqu'à ce qu'il soit identique à celui du corps correspondant présent dans SCP-927.

Tout liquide gazéifié présent dans SCP-927 deviendra plat, et tous les fruits pourriront jusqu'à un certain point afin de cesser complètement de se décomposer. SCP-927-1 transmutera le pied au nord-est d'une table d'une résidence infectée pour qu'elle soit en fer, et produira des clous identiques à ceux présents dans SCP-927. Toutes les peintures, les tableaux ou les photographies présents dans une résidence infectée seront transformés en un tableau légèrement arraché représentant un tournesol.

Si les résidences infectées par SCP-927-1 possèdent un étage, la troisième marche des escaliers y menant sera creusée afin qu'elle s'affaisse. SCP-927-1 produira des termites vivantes qui s'installeront dans les murs jusqu'à ce que la résidence puisse être considérée comme étant infestée. SCP-927-1 attaquera toutes les surfaces jusqu'à ce qu'elles aient atteint le même état de délabrement que SCP-927.

Enlever des objets de SCP-927 semble ne pas avoir d'effets sur ce processus de conversion, puisqu'il semble que SCP-927-1 se base sur un 'schéma' de l'état de SCP-927 lors de l'infection initiale. SCP-927-1 s'est révélé vulnérable à la chaleur ; l'usage de lance-flammes est conseillé dans le traitement des résidences infectées.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License