SCP-924
notation: 0+x
icewater.jpg

Un spécimen de SCP-924 peu de temps avant son acquisition.

Objet # : SCP-924

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Tous les spécimens de SCP-924 doivent être conservés dans des aquariums d'eau salée individuels de 7 m x 7 m x 7 m au sein du Site-46. L'eau doit être maintenue à une température constante de 1,6 ºC (35 ºF). Tous les espaces d'observation doivent être construits en verre renforcé. Si un employé doit accéder à un des aquariums à des fins d'expérimentation ou de nettoyage, l'eau doit être chauffée à une température de 7 ºC (44.6 ºF). L'accès aux aquariums est interdit en dehors de ces conditions.

Tous les spécimens de SCP-924 doivent recevoir 85 kilogrammes de viande fraîche chaque mois.

La capture ou l'élimination des spécimens sauvages de SCP-924 doit être effectuée par la Force d'Intervention Mobile Spéciale Τau-2 "Éclaireurs Polaires".

Description : SCP-924 est une espèce d'humanoïde blafarde d'environ 2 mètres (6,5 pieds) de hauteur. Les organismes ont l'apparence d'un cadavre humain saturé d'eau, présentant plusieurs excroissances osseuses ressemblant à des andouillers, ainsi qu'un ensemble de branchies externes situées en dessous de la cage thoracique. Ils sont capables de nager à des vitesses allant jusqu'à 30 km/h et survivre à des profondeurs allant jusqu'à 1 kilomètre. SCP-924 nécessite un environnement arctique proche du point de congélation pour fonctionner correctement et passera dans un état d'estivation si l'eau qui l'entoure dépasse les 4 ºC (39.2 ºF).

SCP-924 est un prédateur d'embuscade, attaquant sa proie sous l'eau en utilisant soit un trou dans la glace comme un point d'embuscade, ou simplement en traversant la glace elle-même. SCP-924 est très sensible aux odeurs et aux vibrations, ce qui lui permet de suivre ses proies à distance ou à travers la glace. Si l'attaque réussit, la cible est rapidement noyée par SCP-924 ; par la suite, le corps sera traîné jusqu'au fond de l'océan par SCP-924 pour être consommé.

SCP-924 relâchera les corps noyés après 1 à 6 heures. Les corps récupérés présentent tous les signes d'une submersion prolongée et d'une pression élevée, ainsi que la liquéfaction et la consommation des organes internes et des muscles. Les corps contiendront également des niveaux élevés de bactéries virulentes qui, lorsqu'elles sont exposées au corps humain, détruisent la plupart des types de tissus conjonctifs et musculaires, tout en laissant la peau et les os intacts. Les bactéries resteront actives dans le corps jusqu'à deux semaines après l'alimentation.

SCP-924 a été enregistré pour la première fois comme une série de disparitions mystérieuses de pêcheurs sur glace dans la région autour de [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Bien que l'espèce ait besoin d'un environnement en dessous du point de congélation pour fonctionner correctement, comme son activité interne diminue à mesure que les températures augmentent, il a été remarqué que l'espèce migre vers le sud pendant l'hiver pour trouver des proies. La rencontre la plus australe avec un spécimen de SCP-924 était à environ trois miles à proximité de ████████, dans le Michigan.

Addendum : Un incident le ██/██/20██, sans blessés, a démontré que SCP-924 est capable d'évoluer et de sortir de l'eau, et que des attaques contre des bateaux de pêche imprudents sont possibles. Les protocoles de la Force d'Intervention Spéciale Tau-2 ont été révisés en conséquence.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License