SCP-890
notation: 0+x
890.jpg

SCP-890 se prépare pour une intervention chirurgicale.

Objet # : SCP-890

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : SCP-890 est actuellement logé au Site-17. Il doit être détenu dans une cellule de 5 x 6 mètres meublée d'un lit, d'une table de nuit, de deux (2) bibliothèques dans lesquelles est entreposée une documentation médicale, et un bureau, tous ces objets ayant été fournis par le sujet. Le sujet n'est pas autorisé à entrer en contact avec tout objet SCP mécanique, artificiel, ou en d'autres termes, non-vivant, tout comme avec l'équipement de la Fondation, et ce, en toutes circonstances, excepté lors des test de chirurgie approuvés. Toute observation de SCP-890 doit être faite en personne et toutes prises de note sur papier.

SCP-890 peut avoir accès à l'espace médical pour toutes opérations planifiées à l'avance avec le consentement de n'importe quel membre du personnel de niveau 4, sauf dans les cas d'urgence susceptibles de survenir et de nécessiter l'utilisation du matériel. Le personnel qui souhaite présenter un objet à SCP-890 doit d'abord obtenir une approbation de niveau 4. Quiconque tente d'aller à la rencontre de SCP-890 sans cet accord préalable fera l'objet de sanctions disciplinaires, pouvant mener à la mutation sur un autre site.

Afin d'encourager un comportement coopératif vis-à-vis des procédures de confinement, il est permis de fournir occasionnellement à SCP-890 une pièce d'équipement intentionnellement endommagée pour une réparation.

Description : SCP-890 semble être un homme de type caucasien d'entre 35 et 45 ans et mesurant approximativement 1,75 mètre de haut. Le sujet est physiquement ordinaire, montrant des signes de vieillissement, excepté pour ses yeux, qui sont d'un gris achromatique. Il est recommandé au personnel d'éviter de le mentionner, puisque cela semble lui causer du désarroi. Le sujet est habituellement vêtu d'une blouse de chirurgie, de couleur verte, et est souvent aperçu portant un calot et un masque de chirurgie.

Lorsqu'un set d'outils médicaux est mis à sa disposition, SCP-890 est capable d'opérer des machines de la même façon que si elles étaient composées de chair. Les tests confirment que n'importe quelles fournitures utilisées par SCP-890 acquerront cet effet. Le sujet semble être capable d'agir sur n'importe quelle machine qui nécessite une source d'énergie pour fonctionner, qu'elle soit mécanique, à vapeur, électrique ou [DONNÉES EFFACÉES].

Au cours de l'opération, les objets sont visiblement transformés en tissus vivants, incluant la peau, les os, la musculature et tout un système d'organes, ainsi que le sang et le tissu nerveux. Le tissu peut être pareillement retiré et rejeté, mais ne reviendra pas à son état mécanique original. Les analyses ADN sur des échantillons de tissu prélevés révèlent que [DONNÉES EFFACÉES]. La transformation du tissu semble être liée à son emplacement à l'intérieur de l'objet ; ainsi, le matériau situé en surface devient comme de la chair, peu importe son type. Les observations du personnel médical de la Fondation indiquent que les organes présents dans l'objet ne correspondent pas à ceux d'être vivants connus.

Les résultats des interventions de SCP-890 paraissent être mitigés. Dans approximativement 20% des cas, l'objet peut "mourir" sur la table d'opération, le rendant ainsi inopérable. Dans un tel cas, aucun nombre de réparations, même réalisées par des techniciens spécialement entraînés à l'entretien et à la réparation de l'objet, ne le rendront de nouveau opérationnel ; il peut, cependant, être désassemblé et ses diverses parties réutilisées. Dans certains cas, des complications peuvent survenir lors de l'opération, provoquant une opération inattendue ou indésirable chez l'objet ; cela peut généralement être corrigé par SCP-890 avec une ou plusieurs procédures supplémentaires.

Dans tous les cas, les objets doivent récupérer pendant une période de temps avant de redevenir pleinement opérationnels. Le temps que cela prend semble dépendre du nombre de pièces fonctionnelles que le dispositif possède, un composant électronique simple recouvrant plus rapidement que des objets mécaniques complexes. Le temps de récupération est bien plus court que prévu que lors de procédures d'une complexité identique réalisées sur des humains, ne prenant habituellement que quelques heures ; cependant, les dispositifs plus compliqués peuvent requérir quelques jours pour récupérer pleinement.

SCP-890 fait preuve d'une talent inhabituel pour localiser les objets qui, selon lui, ont besoin de ses services. Avant de réaliser une opération, SCP-890 interviewera l'objet. Les enregistrements montre qu'il s'agit d'une consultation typique, presque normale, au cours de laquelle SCP-890 pose quelque questions de routine à l'objet à propos de sa santé et de la nature de ses problèmes. Ensuite, SCP-890 proposera à l'objet une gamme d'options, prendra quelques notes, et en fera un compte-rendu. Aucune réponse de l'objet aux questions de SCP-890 n'a jamais été enregistrée ou entendue.

Le sujet affiche une évidente indifférence envers les humains et les autres créatures vivantes, déclarant qu'il ne peut pas opérer les "animaux" parce qu'il est "un chirurgien, pas un [vétérinaire]".

SCP-890 a été porté à l'attention de la Fondation grâce à une simple recherche par mots-clés avant que ne se tienne son procès, prévu à ████████ ██, pour le meurtre de [DONNÉES EFFACÉES] le 1█ Mars 20██. Le sujet réalisait une "opération en urgence" pour sauver la "vie" d'un pacemaker, tuant [DONNÉES EFFACÉES] chez qui il avait été implanté dans le processus. Un test ultérieur a prouvé que le pacemaker était de nouveau pleinement fonctionnel. Voir l'ENREGISTREMENT DE L'INTERVIEW 890-01 pour davantage d'informations.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License