SCP-874
notation: +3+x
fluide.jpg
Vue du dessus d'une flaque de SCP-874 inactif

Objet # : SCP-874

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : Lorsqu'il n'est pas soumis à une expérimentation, SCP-874 doit être conservé dans un container de manière à ce que l’orientation horizontale du volume de la substance ne soit pas inférieure à 5 cm de profondeur. Le fluide doit être constamment gardé en mouvement, comme s’il était remué. Avec la réserve actuelle de SCP-874 contenue par la Fondation, le container doit être une cuve cylindrique en acier d’un diamètre de sept (7) mètres et d’une hauteur de dix (10) mètres. Aucun membre autre que le personnel de classe D ne doit se trouver à moins de cinq (5) mètres du liquide lorsque SCP-874 est examiné. Tout laboratoire dans lequel SCP-874 est étudié doit être équipé d’un treuil d’une puissance au moins équivalente à ████ chevaux et d’un câble en acier de cinq (5) cm d’épaisseur. Tout membre du personnel ayant été immergé dans SCP-874 dans son état actif doit être supprimé après examen.

Description : SCP-874 est un fluide noir en grande partie non réfléchissant d’une viscosité de 30.87 cP et dont la réflectivité est inférieure à un dixième de celle de l’eau. Lorsque sa profondeur est proche de 2 cm, le fluide agit comme un portail qui débouche sur un espace apparemment infini. Les mesures télémétriques effectuées dans l’abysse n’ont donné aucun résultat concluant. Les mesures audio et les membres du personnel font état d’un son distant similaire à un grincement de métal contre une pierre depuis l’intérieur du portail. Occasionnellement, des observateurs et des enregistrements vidéo ont pu entrevoir ce qui s’apparente à un immense ████████ en rotation, dérivant sans but dans l’obscurité absolue.

En supposant une absence de gravité, comme cela a été mis en évidence ultérieurement, un objet propulsé à travers le portail peut parcourir approximativement 3000 km avant d’être complètement masqué par le brouillard très léger qui occupe l’abysse. Les objets partiellement plongés sous la surface ne peuvent être récupérés par aucune force dont la puissance exercée est inférieure à ████ chevaux, comme recommandé. Des tests ultérieurs (ceux qui ont eu lieu après le ██ mars 20██) ont révélé que les objets laissés à l’intérieur pendant plus de cinq minutes sont rapidement dégradés par un ███████ invisible.

Les membres du personnel de classe D qui ont touché le portail ont rapporté avoir eu la sensation d’avoir plongé la main dans un bol d’eau froide. Ils n’ont en outre plus été en mesure de retirer leurs membres de la surface, ce qui met en évidence la difficulté d’extraire des objets inertes du portail. Les membres du personnel ont prétendu avoir eu la sensation d’être retenus par un réseau de câbles (des enregistrements vidéo de la flaque n’ont montré aucune déformation de la peau des participants). Après un délai de cinq minutes, les membres ont été sectionnés, en raison d’un grand nombre de coupures superficielles et irrégulières, comme l’a prouvé une analyse ultérieure. Le premier groupe de membres du personnel complètement immergé dans SCP-874 a [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Les expériences suivantes ont été menées après avoir testé le treuil sur des objets inertes, récupérés avec succès s’ils étaient tractés avant d’atteindre un délai de cinq minutes d'immersion. Quand le groupe de personnel suivant, équipé de harnais, a été récupéré, il a signalé [DONNÉES SUPPRIMÉES] (voir Document 874-9). Après extraction, le groupe a montré des signes d’exaltation et de vénération. Peu après, ils ont commencé à se mutiler eux-mêmes et à présenter un comportement violent ainsi que des tendances suicidaires.

Enregistrement de l’Entretien #874-1

Document #874-2 : Entretien avec D-17549

Dr ████████: Avant votre extraction, qu’avez-vous vu derrière le portail ?
D-17549 : Ces yeux. Comme s’ils ne se souciaient de rien. Tellement magnifiques.
Dr ████████: Quels yeux ? Veuillez expliquer en détail ce que vous avez vu.
D-17549 : Et leurs ██████ étaient comme des petits couteaux ! Et la façon qu’ils avaient de bouger les uns contre les autres.
Dr ████████: D-17549, vous n’êtes pas coopératif. Si vous ne répondez pas aux questions que je vous pose, il est envisageable que soyez supprimé.
D-17549 : Ah, oui. Ça, ce serait bien. Allez-y, posez vos questions.
Dr ████████: Qu’avez-vous vu quand – attendez, vous avez dit "bien" ?
D-17549 : On a vu un grand nombre de [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Je vous ai aidé ; m’aiderez-vous maintenant ?
Dr ████████: Vous n’êtes pas en position d’exiger quoi que ce soit.
D-17549 : J’aimerais beaucoup voir les choses de la même manière que ces ████████, là-bas, le font. Dites simplement à ces hommes armés de me loger une balle dans la tête.
D-17549 commence à frapper sa tête contre le bureau. Le Dr ████████ s’éloigne précipitamment de la table. D-17549 se jette sur lui et est abattu par la sécurité.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License