SCP-871
notation: +1+x

Objet #: SCP-871

Classe: Keter

Image.jpg
Image d'un SCP-871 dans sa cellule

Procédures de Confinement Spéciales: Chaque SCP-871 doit être confiné dans une cellule en béton sur une assiette fixée à une table en bois qui, à son tour, est fixée au sol de la cellule. Il ne doit pas y avoir plusieurs SCP-871 dans la même cellule. Des caméras doivent être placées dans chaque cellule, qui devra être vérifiée toutes les 15 minutes.

Lors de l'apparition d'un SCP-871, Trois (3) membres du personnel de Classe D doivent être escortés par des gardes armés en direction de sa cellule, où ils devront être enfermés avec le SCP-871, avant qu'il leur soit demander de le consommer. Les Classe-D ne doivent pas prendre plus d'une (1) heure pour parvenir à consommer l'intégralité d'un SCP-871. En cas de motivation supplémentaire requise, l’exécution de l'un des membres de Classe D présents dans la cellule est autorisé. Une fois un SCP-871 entièrement consommé, Aucun Classe-D n'est autorisé à sortir avant que les gardes aient vérifié qu'aucune trace de SCP-871 ne soit présente dans la salle où sur eux. L'assiette, la table, et la salle doivent être intégralement nettoyées avant l'arrivée du prochain SCP-871.

Tout membre du personnel de Classe D se montrant particulièrement coopératif et acceptant de consommer d'autres SCP-871 peut être autorisé à le faire. Les Classe-D montrant une utilité exceptionnelle dans la complétion de cette tâche verront leur date d’exécution reportée. Ces derniers ne doivent en aucun cas être utilisés dans des expériences liées à d'autres SCP.

Aucun dessert, de n'importe quel type, ne doit être servi dans les établissements possédant un ou des SCP-871.

Description: SCP-871 est une collection de 237 cakes. Les SCP-871 varient énormément en matière de taille et d'apparence. Le plus petit SCP-871 observé était un cupcake de 15 grammes. Le plus grand était un baumkuchen de vingt-deux (22) kilogrammes de 2 mètres de diamètre.

Lorsqu'un SCP-871 est consommé par un humain ou groupe d'humains, celui-ci est remplacé par une copie conforme dans un laps de temps de 24 heures. Ce dernier apparaîtra sur une surface plane à proximité de l'endroit où SCP-871 fut consommé. Si un SCP-871 est endommagé d'une autre manière qu'en étant consommé par un être humain (être consommé par un être non-humain est considéré comme une autre forme d'endommagement), il sera remplacé instantanément. Les répliques créées de cette manière reprennent un rythme régulier de réparation ou re-création. La façon dont SCP-871 se recrée est à ce jour incomprise.

Une observation permit de montrer que les différents SCP-871 «mutaient» au cours du temps, avec quelques modifications mineures dans l'apparence du gâteau au cours de ses nombreuses re-créations, et des modifications plus importantes se produisant dans environ 5% des re-créations. Aucun effet nuisible n'a jamais été le résultat de la consommation d'un SCP-871, même lorsque plusieurs SCP-871 ont été consommés; la seule exception étant les effets prévisibles après une consommation importante de gâteaux.

Le danger que SCP-871 représente vient des conséquences amenées par le fait de ne pas le consommer. Tout SCP-871 n'étant pas digéré par un humain créera un autre SCP-871 à proximité après 24 heures. Ce processus est similaire à sa méthode de «réparation»; cependant, les deux versions du SCP-871 manifesteraient les effets décrits, se «re-créant» toutes les 24 heures, et se dupliquant à nouveau si personne ne venait à les consommer. Cet effet se produira à la place du processus de réparation si au moins 10% du premier gâteau n'ont pas été consommés. Comme il n'y a aucun moyen connu de stopper le processus de duplication, tout SCP-871 non confiné pourrait se cloner exponentiellement, devenant très rapidement impossible à contrôler. Aucun plan concret visant à confiner plus de 20,000 SCP-871 fut encore mis au point. Une estimation suggérerait qu'une brèche de confinement laissant un seul SCP-871 se décupler rendrait la terre inhabitable en 80 jours.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License