SCP-852
notation: +1+x

Objet # : SCP-852

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-852 est actuellement contenue dans un hangar souterrain du Site-██. Il est interdit de déplacer l’artefact de son confinement sans l'approbation d'un O5. Tester les composants requiert une surveillance de niveau 4 et la présence d'une unité de la FIM Sigma-6.

Description : SCP-852 est un véhicule en acier et laiton, rappelant fortement un bathyscaphe, avec le nom Wings of Daedalus écrit sur une plaque en or fixée sur la coque inférieure. Le véhicule a une longueur de 21,3 mètres, un rayon de 4,1 mètres, et un tirant d'eau de 7,3 mètres au total. La coque supérieure de l’artefact possède douze 'mâts' fixés dessus avec une longueur de 9,6 mètres, positionnés afin de former deux modèles hexagonaux réguliers sur le haut et le bas de la coque supérieure. Chaque mât possède un dispositif sur leur sommet qui projette une "bulle" déformant l'espace autour d'elle d'une façon qui ne correspond pas aux théories spatio-temporelles actuelles. Actuellement, les dispositifs ont été soudés à vide sur les mâts, rendant difficile leur prélèvement pour étude.

La coque inférieure du véhicule est une sphère de 3,8 mètres de diamètre et semble avoir été aménagée pour pouvoir abriter la vie. La coque inférieure possède une fenêtre en quartz fondue pour observer l'extérieur, une table de contrôle avec une chaise robuste, un sas sur le côté tribord et une zone de stockage à l'arrière, avec une variété d'outils et de provisions. L'énergie et l'oxygène sont fournis par des réserves dans la section supérieure, avec de la chaux vive utilisée pour absorber le dioxyde de carbone dans le système de ventilation. Le tableau de contrôle et la zone de stockage ont aussi été soudés à vide, mais restent réparables.

SCP-852-2 est un mâle caucasien momifié portant une combinaison pressurisée de manufacture primitive. Celle-ci ressemble à un casque et une tenue de plongée mais avec un réservoir d'air supplémentaire ainsi qu'une ventilation pour retirer l’excédent de dioxyde de carbone. La combinaison possède des tuyaux dans son sac à dos pour lui fournir de l'air et de l'énergie, qui peuvent être connectés à d'autres tuyaux de même taille sur SCP-852 par son sas. Les tuyaux connectés ont été coupés à partir de 12,46 mètres du sac à dos de la combinaison, avec la tranche des tuyaux coupés ayant une apparence similaire à celle d'un miroir. La combinaison elle-même a deux trous, avec une finition similaire aux tuyaux coupés. Un troisième trou est localisé sur le réservoir d'air.

Addendum : SCP-852 a été localisé à l'origine sur Mare Imbrium à approximativement sept kilomètres de l'avant-poste lunaire. L'observation télescopique de la zone par satellite a montré une formation anormale et la Force d'Intervention Sigma-6 a été envoyée pour enquêter. La force d'intervention a alors localisé SCP-852, ses batteries étaient épuisées et son sas ouvert sur l'espace, mais il était autrement non endommagé. Les traces provenant du sas ont permis de retrouver la position de SCP-852-2, à approximativement soixante-dix mètres du sas.

L'analyse de la scène a montré que SCP-852-2 a fait la rencontre d'hostiles inconnus, qui ont coupé en premier les tuyaux de la combinaison, puis ont tiré sur SCP-852-2 dans le dos alors qu'il s'enfuyait, perçant sa combinaison et le tuant par trauma ou asphyxie. Malgré que les traces faites par SCP-852-2 sont aisément apparentes, il n'y a aucune trace ou toute autre preuve évidente des assaillants.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License