SCP-838
notation: +2+x

Objet # : SCP-838

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Afin d'empêcher SCP-838 d'affecter des civils, des agents de la Fondation doivent être intégrés dans l'équipe en charge de la gestion de la section petites-annonces des plus importants journaux de la région de Chicago. La coopération peut éventuellement être obtenue dans des buts similaires. Aucune petite-annonce ayant la même forme que SCP-838 ne doit être imprimée.

Description : SCP-838 est le terme collectif désignant une série de petites-annonces d'embauche apparaissant dans des journaux imprimés aux alentours de Chicago, ainsi que l'agence inconnue à leur origine. L'offre d'emploi varie en fonction des instances, et inclus entre autres des postes en comptabilité, en management et en entretien. Ces petites-annonces sont tout à fait banales jusqu'à ce que l'on y réponde. Les tentatives faites pour tracer l'origine de ces petites-annonces se sont avérées infructueuses.

Lorsqu'une personne ayant répondu à SCP-838 s'endort, il ou elle entre immédiatement en sommeil paradoxal. Lors de leur réveil, les individus affectés rapportent avoir vécu des rêves extrêmement réalistes durant lesquels ils passaient un entretien d'embauche pour le travail de l'annonce, dans un grand immeuble de bureau sans fenêtre appartenant à une entreprise nommée Pellus Incorporation. Les sujets jugés qualifiés se voient offrir un travail. Toute personne employée par Pellus, Inc. doit être considérée comme faisant partie SCP-838-1. Les personnes ne décrochant pas d'emploi ne sont pas affectées.

Lorsque des membres de SCP-838-1 dorment durant la semaine, ils rapportent des rêves détaillés où ils travaillent dans ce qu'ils estiment être le même immeuble que celui où a eu lieu l'entretien. Dans ces rêves, les employés de Pellus semblent être uniquement des personnes ayant répondu à SCP-838. Des tests ont montré qu'il est possible pour les membres de SCP-838-1 de communiquer entre eux durant leur sommeil, ce qui indique un certain degré de connectivité entre les rêves.

Au cours du week-end, les membres de SCP-838-1 vivront des bons rêves. Bien que la nature exacte de ces rêves varie grandement en fonction des individus, ils sont considérés à l'unanimité comme étant extrêmement agréables. Cet effet semble être le "salaire" pour le travail effectué durant la semaine, étant donné que les personnes ayant les postes les plus importants semblent rapporter de meilleurs rêves que les employés de moindre importance.

Un "jour de travail" d'un membre de SCP-838-1 semble durer 8 heures, après quoi le sommeil redevient normal. En conséquence, si il est empêché de dormir 8 heures par jour durant une longue période de temps, un membre de SCP-838-1 peut être "renvoyé". Les individus affectés peuvent être également être renvoyés en raison de leur mauvaise performance. Les membres de SCP-838-1 renvoyés rapportent rêver constamment qu'il sont sans-abris.

Interview 838-5 :

Interview entre le Dr. Eisen et D-41157, qui était comptable avant sa condamnation.
Dr. Eisen : Bonjour, D-41157. Pouvez-vous nous exposer depuis combien de temps vous êtes membre de SCP-838-1 ?
D-41157 : Vous m'avez fait lire cette annonce il y a cinq semaines.
Dr. Eisen : Qu'est-ce que vous expérimentez durant votre sommeil ?
D-41157 : Des rêves plutôt mornes. Dedans, je suis un comptable pour cette entreprise appelée Pellus. Et c'est tout. C'est comme pour de vrai, sauf que je ne peux pas quitter le bâtiment et qu'il n'y a pas de pause déjeuner.
Dr. Eisen : Qu'est-ce qui arrive si vous essayez de quitter l'immeuble ?
D-41157 : Je peux tout simplement pas. Il n'y a ni porte ni fenêtre. Je ne suis même pas sûr qu'il y ait de rez-de-chaussée. Et pas d’ascenseurs.
Dr. Eisen : Et durant le week-end ?
D-41157 : Oh, cette partie est incroyable. Ça varie. La nuit de dimanche dernier c'était comme si j'avais cinq ans et que j'avais une super fête d'anniversaire où je pouvais chevaucher des dinosaures. Oui, c'est un peu cucul, mais c'était génial. Ils sont tous comme ça.
Dr. Eisen : Quel genre de travail de comptable vous faites pour eux ? Qu'est-ce que fait Pellus ?
D-41157 : C'est marrant, ça. J'en sais rien. De ce que je sache, Pellus ne fait rien d'autre qu'employer des gens pour continuer à tourner. Mais ça se tient. C'est pas comme si ils étaient réels.

Interview 838-12 :

Interview entre le Dr. Eisen et D-2028, à qui l'on avait demandé de se faire virer.
Dr. Eisen : Bonjour, D-2028. Pouvez-vous s'il vous plaît me dire pendant combien de temps vous avez été membre de SCP-838-1?
D-2028 : Allez vous faire [JURON]. Vous m'avez dit de me faire virer.
Dr. Eisen : D-2028, veuillez coopérer.
D-2028 : Pourquoi je devrais ? Vous avez la moindre idée de ce que c'est ? J'ai été sans-abri pour de vrai et ce n'est pas qu'une phase comme ça l'est là-bas. Dans la vraie vie, les rats ne vous traquent pas. Dans la vraie vie, il ne gèle pas constamment. Dans la vraie vie vous pouvez trouver un autre foutu job !

Incident 838-2 : D-1950 a répondu à une petite-annonce de SCP-838 pour un poste de management, et fut engagé en tant que cadre intermédiaire. Après six mois, il a rapporté aux chercheurs que le travail avaient de nombreux devoirs et responsabilités. La nuit suivante, D-1950 est tombé dans le coma, bien que son activité cérébrale corresponde à un sommeil paradoxal. D-1950 a été gardé en vie grâce à des appareils d'assistance vitale durant tout le mois suivant, au cours duquel aucun changement majeur ne fut noté, en dehors de pics massifs de dopamine durant les week-ends.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License