SCP-822
notation: +2+x
SCP-822.jpg

Spécimen sauvage de SCP-822 avant la destruction.

Objet #: SCP-822

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : Les spécimens de SCP-822 sont contenus dans une chambre d'isolation au Site de Confinement Biologique 103. Le personnel ne doit pas s'approcher à moins de 5 mètres de la chambre en toutes circonstances ; l'arrosage et le conditionnement du sol doivent être faits via systèmes automatiques et tout travaux d'entretien doit être fait à distance avec assistance robotique.

Description : SCP-822 est une espèce de cactus similaire en apparence à Lophophora williamsii (Peyolt) mais avec des différences notables une fois la maturité atteinte en une période d'approximativement trente (30) jours. Au fur et à mesure que SCP-822 approche de la maturité, un large sac de gaz se forme dans le centre de la plante et atteint ses dimensions maximales d'environ 10 cm de hauteur pour 25 cm de diamètre. Ce sac est rempli de gaz volatils incluant ████████, ████, ainsi que plusieurs substances uniques à SCP-822. Au même moment, la peau de SCP-822 se durcit jusqu'à un point équivalent à de la tôle et des graines commencent à se former juste en dessous de la peau. Une fois la plante pleinement mature, elle fleurit et commence à extruder une phéromone servant à attirer des mammifères d'une masse suffisante pour déclencher ses propriétés anormales.

Grâce à un mécanisme inconnu, à chaque fois qu'une créature vivante de masse suffisante (d'environ 10-20 kg) approche à moins de 3 mètres de SCP-822, la partie centrale contenant le sac de gaz explose violemment, résultant en des éclats de la peau de SCP-822 projetés dans l'air, tel un shrapnel. Ces fragments sont capables de s'incorporer dans la peau et la chair de toute créature vivante, ces derniers emportant les germes de SCP-822 au loin. Les créatures vivantes frappées par ces fragments ne mourant pas du traumatisme physique succombent ultérieurement à cause d'une puissante neurotoxine synthétisée par les fragments entre trois (3) à six (6) heures.

SCP-822 a d'abord été découvert dans un terrain militaire près de [SUPPRIMÉ]. SCP-822 a été rapporté à la Fondation après que 3 membres du personnel furent tués lorsqu'ils conduisaient un véhicule près d'une large parcelle de SCP-822, un quatrième réussit à revenir à la base avant de décéder. Une enquête ultérieure de la zone infestée révéla des centaines de spécimens de SCP-822 ainsi que les corps de dizaines d’animaux ayant erré dans la zone et ayant été tués, une partie d'entre eux ayant même des SCP-822 poussant directement depuis leurs corps. Une fois quelques échantillons prélevés, la zone entière fut sujet d'un bombardement incendiaire, incinérant tous les SCP-822 restant dans la zone.

Journal d'Expérimentation 822-1 :
Enregistrements d'expérimentations effectuées afin de déterminer les limites du mécanisme de déclenchement de SCP-822.

Date : █/██/██
Sujet : D-9912
Procédure : Sujet équipé d'une tenue de déminage de qualité militaire et chargé d'approcher SCP-822.
Résultats : SCP-822 explose une fois le sujet approché précisément à moins de 3 mètres du spécimen. Les capteurs de choc enregistrent une explosion équivalente à la détonation d'une ████ ███ mine terrestre. Le sujet souffre de blessures cohérentes à une détonation d'explosifs proche, comme une rupture des tympans.

Date : █/██/██
Sujet : Rover robotique, d'une masse d'approximativement 20 kg.
Procédure : Manipulation d'un spécimen de SCP-822 grâce à un rover.
Résultat : Le sujet approche SCP-822 avec succès et déracine le spécimen de SCP-822 avec succès. Cependant, le spécimen est lâché en s'éloignant, entraînant l'explosion du spécimen. Rover gravement endommagé.

Date : █/██/██
Sujet : D-9989
Procédure : Le sujet est complètement maîtrisé afin de prévenir tout mouvement, un spécimen de SCP-822 est déplacé vers le sujet via un rover robotique.
Résultat : Le spécimen de SCP-822 explose quand amené à moins de 3 mètres du sujet. Le sujet survit à la détonation initiale mais succombe à cause de la neurotoxine.

Date : ██/█/██
Sujet : D-9989 (Décédé)
Procédure : Un spécimen de SCP-822 est déplacé vers le cadavre du sujet.
Résultat : SCP-822 n'explose pas, même placé directement sur le corps du sujet.

Date : ██/██/██
Sujet : D-10021
Procédure : Un spécimen de SCP-822 est placé contre un mur d'une chambre d'isolation conçue pour complètement absorber tout son, vibration, et fluctuation de température. Le sujet est chargé de se déplacer vers SCP-822 alors séparés par le mur de la chambre d'isolement.
Résultat : SCP-822 explose lorsque le sujet approche à moins de 3 mètres du spécimen. Dommages minimes à la chambre d'isolement, aucun préjudice au sujet.

"Apparemment SCP-822 est capable de détecter les créatures vivantes à l'intérieur de son rayon de déclenchement, en dépit de ne pas être en mesure de "voir" la cible, détecter ses sons, ou sentir tout changement de température. Plus d'expérimentations doivent être faites afin de déterminer comment il le fait." - Dr █████████

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License