SCP-809
notation: +1+x

Objet # : SCP-809

Classe : Sûr

Procédures de Confinement : SCP-809 doit être gardé dans un casier de stockage sécurisé au Site 19. Aucune sécurité plus élaborée qu'une serrure à clé n'est nécessaire pour le confinement. Une salle équipée de matériel de surveillance et d'un dispositif de retenue à quatre points est recommandée pour effectuer les tests sur des sujets non consentants. À compter du ██/██/20██, veuillez contacter l'Agent ██████ pour vous assurer de la disponibilité de SCP-809.

Description : SCP-809 est une paire de bottes en cuir particulièrement tâchées et abîmées, désignées respectivement SCP-809-1 pour la botte gauche et SCP-809-2 pour la droite. Les analyses scientifiques des bottes ont confirmé que les tâches sont composées de terre riche en argile et de sang humain. Le style de SCP-809 correspond à celui des bottes portées par l'infanterie française durant les dernières années de la Première Guerre Mondiale.

SCP-809 a été découvert par le personnel de la Fondation dans le grenier d'un bâtiment abandonné à █████, France. L'enquête a confirmé que le bâtiment a été utilisé comme hôpital de campagne de 1915 à 1917.

SCP-809 est activé par un sujet quand il enfile les deux bottes et ferme un œil ou les deux durant cinq à dix secondes. Lors de son activation, les sujets subiront une vision, vécue comme à travers les yeux d'un caporal français en pleine bataille. Les Drs. ████ et ███, tous deux amateurs d'histoire militaire, ont identifié la scène comme se déroulant dans l'une des innombrables tranchées creusées le long de la frontière français/allemands au cours de la guerre. Pendant toute sa durée, la vision est perçue par le sujet comme étant la réalité.

Il est à noter que le sujet n'a pas à être consentant ou conscient - l'activation peut être obtenue par sédation, tant que les yeux du sujet son fermés.

Bien que des détails mineurs diffèrent en fonction de chaque test, la scène générale reste constante. Les sujets revivent l'expérience d'un fantassin français se faisant poignarder à répétition dans l'abdomen par la baïonnette d'un soldat allemand, suivi par approximativement sept heures à gésir au fond de la tranchée avant de succomber à la perte de sang et à l'endommagement de divers organes internes. Lors de la mort dans la vision, le sujet va se réveiller. Pour un observateur extérieur, la totalité de l'expérience ne dure que quarante à soixante secondes.

Il a été confirmé que SCP-809 causait des problèmes de stress post-traumatique sévères à 80% des sujets après la première utilisation, à 95% des sujets après une deuxième utilisation, et à 100% des sujets après trois utilisations ou plus. La collecte des données est en cours, mais les résultats préliminaires indiquent tous qu'une folie permanente se développe après cinq à sept utilisations.

Des amnésiques de Classe A sont disponibles sur demande pour les employés d'accréditation de sécurité de Niveau 1 ou plus qui se sont portés volontaires pour les tests.

Addendum : Les personnes ayant une Accréditation de Sécurité de Niveau 2 devraient consulter le document #809-a

Document #809-a :

Au jour du ██/██/20██, les principaux privilèges d'accès à SCP-809 ont été remis à l'Agent ██████ pour servir à interroger des agents suspectés d'appartenir à la CMO ou au BRAI. L'usage répété de SCP-809 s'est avéré être à la fois moins onéreux et moins mortel que les méthodes traditionnelles d'interrogatoire poussé.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License