SCP-792
notation: +2+x
blank.png
bodyfarm2.png

Une instance de SCP-792-1.

Objet # : SCP-792

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-792 est entouré d'une clôture électrique de 4 mètres de haut, surmontée de fils barbelés. Le seul accès à SCP-792 est une porte sur le côté Sud, qui est gardée en permanence par trois (3) membres armés du personnel de sécurité. Des membres du personnel de sécurité supplémentaires sont postés tous les 1,5 km autour du périmètre. SCP-792 doit être examiné hebdomadairement, à la recherche de nouvelles instances de SCP-792-1, sauf entre le 2 septembre et le 31 octobre. Aucun autre membre du personnel n'est admis dans la zone.

Description : SCP-792 est une zone forestière mesurant 4 km², proche de la ville de ███████, à ██. SCP-792 contient en permanence entre 37 et 4500 corps humains, désignés SCP-792-1. Les instances de SCP-792-1 varient grandement en ethnie, en âge, etc, avec une tendance plus marquée pour les âges avancés et les origines caucasiennes et hispaniques. Tous les spécimens sont nus.

Les instances émergent du sol à un intervalle apparemment aléatoire et à un rythme d'à peu près dix (10) par jour, au cours d'un processus qui dure entre neuf (9) et quatorze (14) jours. Les spécimens de SCP-792-1 émergent du sol la tête la première et à plat-ventre. Une fois émergées, elles se décomposent dans l'environnement de SCP-792 suivant un processus normal. Les instances de SCP-792-1 entièrement sorties ne révèlent aucune propriété particulière.
Les portions des instances qui étaient sous terre seront alors composées de grandes structures similaires à des racines, si elles sont retirées du sol avant d'avoir terminé leur formation.
L'analyse de ces structures a révélé qu'elles possèdent la même composition que le tissu musculaire humain.

Une fois par an, du 2 septembre au 31 octobre, entre 90 et 130 silhouettes humanoïdes (ci-après désignées SCP-792-2) apparaissent et sortent d'un étang au centre de la zone. Les instances de SCP-792-2 portent des combinaisons hazmat blanches de niveau A, équipées d'une visière teintée empêchant leur visage d'être observable. Les instances sont conscientes et capables de communiquer en anglais. Après être sortie de l'étang, SCP-792-2 va extraire les instances de SCP-792-1 entièrement formées, puis les placer dans l'étang où elles disparaissent. Ce processus nécessite deux jours pour être achevé. En moyenne, 13 % des instances complètes de SCP-792-1 ne sont pas emmenées dans l'étang. À la place, les instances de SCP-792-2 construisent un grand bucher au centre de SCP-792 pour les y brûler. Le but de ce processus est actuellement inconnu. Quand elles sont questionnées, les instances de SCP-792-2 sont généralement coopératives, mais refuseront de quitter la zone et montreront de l'anxiété pour reprendre leur activité.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License