SCP-790
notation: 0+x

Objet # : SCP-790

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-790 doit être observé à tous moments, et doit être confiné dans une cellule hermétique, idéalement fermée par un sas. De plus, étant donné la singularité de SCP-790, les meubles de la cellule doivent être constitués de matériaux imperméables. Le matelas, seule exception à cette règle, doit être changé une fois par semaine et incinéré dès que possible afin d'éviter toute brèche de confinement.

Les membres du personnel interagissant avec SCP-790 ne doivent pas tenter de créer de contact physique avec la chair de son hôte ou n'importe quel fluide corporel, à moins de porter des gants, ou, dans les cas d'urgence, une tenue Hazmat intégrale.

SCP-790 n'a besoin d'être nourri qu'une fois par mois, apparemment dans le but de varier son régime, usuellement constitué des tissus et des os absorbés de 790-01 ; les membres du personnels familiers à cette tâche estiment que 200 kilogrammes de viande crue suffisent à le nourrir (le boeuf apparaissant comme préféré par le sujet). Néanmoins, dans la mesure où le processus d'ingestion débute par [DONNÉES SUPPRIMÉES] la bouche de SCP-790-01 [DONNÉES SUPPRIMÉES] jusqu'à ce que [DONNÉES SUPPRIMÉES] et enfin [DONNÉES SUPPRIMÉES], les membres du personnel se voient recommandés de quitter la pièce avant que SCP-790 commence à manger.

Dans l'éventualité où il deviendrait agressif, le meilleur moyen de calmer et tempérer SCP-790 est de fixer la température ambiante de la cellule à 37°C via l'air conditionné.

Description : SCP-790 est le sang animé d'un humain identifié comme étant M. ████ ████████ dénomme ci-après SCP-790-01. Actuellement, il émane constamment des pores de la peau, des glandes lacrymales et salivaires de SCP-790-01, ainsi que de profondes blessures et cicatrices couvrant au moins 70% de son corps. Ces blessures sont supposées avoir été ouvertes par SCP-790 sur de nombreux mois.

Un examen approfondi du corps de SCP-790-01 a permis de révéler que SCP-790 attaque systématiquement les cellules de ses tissus et système osseux, les transformant en cellules sanguines fraîches, d'où le flot constant de sang. L'infection est supposée être dans ses phases finales, car les systèmes circulatoire et digestif ont été entièrement consumés, ainsi que des portions significatives du squelette.

Bien qu'ayant été identifié comme du sang humain, le comportement de SCP-790 démontre constamment le contraire : il est non seulement doué d'une conscience propre, mais l'exposition à l'air ne le font ni coaguler, ni sécher.

De plus, il a démontré durant de nombreuses rencontres avec des membres du personnel une certaine intelligence ainsi qu'une forme rudimentaire de sensations : de nombreux rapports indiquent avoir été "touchés" et "inspectés" par de minuscules faisceaux émergeant du sang qui s'accumule en flaque aux pieds de l'hôte. Néanmoins, SCP-790 ne semble pas intéressé par la contamination d'autres sujets - en tous cas pas pour l'instant. Toutefois, il réagira violemment à tout traitement inattentif ou rude ; des attaques portées contre l'hôte se verront réagir par la force létale.

De son côté, 790-01 semble considérer son état comme une attention divine, et prétend avoir été contacté par des forces surnaturelles insistant pour qu'il nourrisse et soigne SCP-790 (qu'il nomme "le Béni") jusqu'à sa mort. Il est impossible de déterminer si ce comportement est attribuable à la désintégration partielle du cerveau de SCP-790-01, à un trouble psychologique sans lien avec SCP-790, ou à une forme de communication entre les sujets.

Addendum 1 : Dr ███████ a émis la théorie selon laquelle SCP-790 attend en fait la consomption complète de son hôte avant d'en chercher un autre - en la personne d'un membre du personnel. Puisque SCP-790 nécessite de plus amples analyses, il est recommandé de trouver un nouvel hôte parmi les membres du personnel de classe-D, dans l'éventualité où l'hôte actuel viendrait à mourir. - Dr Spelter

Addendum 2 : (09/██/██) Le globe oculaire gauche de SCP-790-01 est tombé ce matin. Une rapide dissection a révélé que les nerfs optiques avaient été entièrement dissous, mais que l’œil lui-même était également vide, à l'exception de sang. Une tentative de prélèvement dudit sang a été effectuée, mais cette saleté s'est animée trop vite, et s'est échappée du labo pour rejoindre la formation principale de SCP-790. Il a été impossible de l'en empêcher. Je ne pense honnêtement pas que SCP-790-01 puisse survivre bien plus longtemps, la seule chose maintenant les parties de son corps attachées étant son propre sang, et ce car ledit sang est en train de le manger. - Dr Spelter.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License