SCP-779
notation: +2+x

Objet # : SCP-779

Classe : Sûr

779.jpg

Spécimen de SCP-779 dans la nature.

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-779 est actuellement confiné sur le Site ██, à ██████. Les spécimens de SCP-779 doivent être confinés dans une chambre de 6m x 6m sans mobilier. Tout membre du personnel entrant dans la chambre de confinement de SCP-779 doit porter une combinaison hazmat. Les combinaisons hazmat doivent être vérifiées afin de détecter des déchirures avant et après être entrées dans la chambre de confinement.

Dans le cas d'un trou dans la combinaison, le membre du personnel concerné doit être éloigné de la zone de confinement et détenu pendant vingt-quatre (24) heures. Un (1) litre de lait doit être fourni chaque jour à SCP-779.

Description : SCP-779 est une espèce d'insectes similaires en apparence à une abeille ou une guêpe. Les spécimens de SCP-779 sont généralement de couleur rouge et noire, cependant des variations ont pu être notées parmi la population. SCP-779 se reproduit et vit généralement dans des habitations humaines, mais des signes de SCP-779 ont été rapportés près de rivières et de lacs, suggérant la possible existence d'une sous-espèce.

SCP-779 fonctionne selon un système social typique : une reine est toujours présente au centre du nid et se reproduit constamment, tandis que les ouvriers récupèrent de la nourriture pour le reste de la ruche en volant dans l'habitation. Les reines de SCP-779 sont reconnaissables par leur marque jaune distinctive sur leurs dos.

Les nids de SCP-779 sont généralement formés à partir de n'importe quel matériau disponible dans une partie d'une habitation humaine avec peu de passage, comme un grenier ou un sous-sol. SCP-779 a été observé actif à tout moment de la journée. Lorsqu'un nid est formé, les spécimens de SCP-779 vont tenter de piquer les résidents de l'habitation, et vont leur injecter un venin hallucinogène. Après cette injection initiale, SCP-779 va piquer ses victimes au moins une fois par jour pour garder le venin dans leur système sanguin.

Sous l'emprise du venin, les victimes vont percevoir les spécimens de SCP-779 comme des petits humanoïdes avec des ailes et vont croire que ceux-ci les assistent dans l'entretien de l'habitation. Les victimes vont continuer de croire cela même si l'habitation subit un effondrement structurel.

Une exposition continue au venin de SCP-779 peut faire voir aux victimes SCP-779 comme leurs "enfants" et celles-ci les défendront contre la plupart des menaces. SCP-779 semble ne piquer que les humains, et ne fait pas subir cette relation parasitaire à d'autres espèces.

SCP-779 consomme la plupart des substances comestibles, avec une affinité particulière pour le lait. La consommation de lait semble être réparatrice pour SCP-779. Des blessures comme des ailes déchirées ou des pattes manquantes ont été observées être soignées en quelques heures après la consommation de lait.

Les victimes de SCP-779 vont généralement donner la plupart de leur nourriture à SCP-779, mais ne vont pas succomber eux-mêmes à la malnutrition. SCP-779 peut vivre en symbiose avec ses victimes pendant plusieurs mois ou années, jusqu'à ce que la victime soit coupée de sa dose de venin.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License