SCP-778
notation: 0+x
778.png

Environ 1.5 kilomètres dans SCP-778

Objet # : SCP-778

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-778 est particulièrement dangereux car il se situe au centre du Parc National de [DONNÉES SUPPRIMÉES], qui est fréquenté par des civils. Les panneaux ou les documents publics comprenant des cartes ou mentionnant l’existence de SCP-778 doivent être effacés, détruits et réécrits si nécessaire. La connaissance de SCP-778 par des civils doit être évitée autant que possible. Mettre des panneaux sur le sentier signalant le lieu comme étant "Dangereux" et "Fermé" parait efficace. Deux agents sous couverture doivent rester à l’intérieur du parc en toutes circonstances pour surveiller les civils dans la zone et vérifier qu’ils ne connaissent pas SCP-778. Ces mesures devraient être suffisantes pour décourager les civils de pénétrer SCP-778.

Description : SCP-778 est une étendue de terre de taille indéterminée au centre du Parc National [SUPPRIMÉ]. Sur toutes les cartes, panneaux et autres médias le concernant, SCP-778 est signalé comme un chemin de randonnée conduisant aux "Chutes du Paradis". À l’heure actuelle, nous ne savons pas si les "Chutes du Paradis" existent, et nous ne le saurons peut-être jamais.

SCP-778 a été conçu normalement sur le modèle des autres chemins de randonnée de la zone, est signalé normalement au point de départ des chemins de randonnées et est balisé à intervalles irréguliers quand il est suivi. Il n’est en cela pas différent des autres chemins de randonnée. Toutefois, SCP-778 suit un itinéraire illogique et est facilement dangereux pour les civils. Au lieu de mener aux "Chutes du Paradis", SCP-778 conduira en fait à d’autres parties du parc ou sur des chemins tortueux et suivant un parcours imprévisible. SCP-778 se situe généralement dans une seule partie du parc, mais cet emplacement varie d’une exploration à l’autre.

Du point de vue écologique et géologique, la zone environnant SCP-778 présente des caractéristiques semblables à celles du parc. La rivière parcourant la zone peut faire partie des "Chutes du Paradis", bien que le cours la rivière soit difficile à suivre et que l’emplacement de cette dernière ne coïncide pas avec les relevés topographiques du lieu. De plus, les visiteurs randonnant sur SCP-778 ont rapporté qu'ils entendaient des bruits de chutes d’eau, bien qu’ils étaient très loin de toute chute d’eau connue.

DSCF0835-small.JPG

Environ 8.9 kilomètres dans SCP-778. Image récupérée du Test 7.

SCP-778 parait également se "régénérer" légèrement et régulièrement, environ tous les 10-25 ans. Quand il se régénère, le nom du sentier change, et le sentier lui-même change d’emplacement dans le parc, et tous les panneaux et cartes l’afficheront. Pour un historique des changements connus de SCP-778, voir le Document 778-130.

Pour un rapport des tests effectués pour révéler la nature de SCP-778, voir le Rapport d'expérience 778.

Addendum 778-A : En ████ , une tentative de détruire SCP-778 fut effectuée avec de nombreux Classe-D, des machines et des outils. Près de 20 km de sentier furent détruits (cela fut expliqué aux civils comme étant causé par des inondations et des orages) avant que le sentier ne disparaissent. Sept mois plus tard, le chemin réapparut à un endroit différent, du nom de "Chutes du Paradis". En raison des efforts nécessaires pour une nouvelle destruction du chemin et l’impossibilité de l’effectuer complètement, la destruction totale de SCP-778 n’est pas recommandée.

Document 778-130 : Liste des précédents emplacements de SCP-778
Rapport initial : ██/██/████ Mare de la tombée de la nuit
████-████ : Lac du Renard
████-████ : Point du Cèdre
████-████ : Crête de l’Ouest
████-maintenant : Chutes du Paradis

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License