SCP-771
notation: 0+x
outershell.jpg

Une petite partie de la coque extérieure de SCP-771.

Objet # : SCP-771

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-771 doit être confiné dans une cellule de confinement dépourvue de fenêtres en toutes circonstances. Tout matériel pénétrant ou quittant la zone de confinement doit être inspecté pour éviter tout risque de contamination. La zone de confinement doit être inspectée chaque semaine et tout dommage causé par SCP-771 doit être réparé immédiatement. Les membres du personnel ne sont autorisés à entrer dans la cellule de SCP-771 que s’ils disposent d’une combinaison Hazmat complète et d’une armure permettant la Manipulation d'Objets Dangereux (MOD).

Dans l’éventualité d’un affrontement avec SCP-771, le personnel présent doit être aussitôt évacué et la zone de confinement doit être scellée. Tout sujet souffrant de "piqûres" doit être laissé dans la zone de confinement ou récupéré pour observation lorsque cela est possible.

Description : SCP-771 est une Intelligence Artificielle conçue à partir d’éléments à la fois organiques et mécaniques. Les composants métalliques de SCP-771 sont d’origine et de composition diverse, beaucoup n'étant actuellement pas identifiés, et la plupart étant endommagés ou détruits. Ses éléments biologiques semblent extrêmement nécrosés, souffrant visiblement d’une maladie dégénérative ou d’un virus, donnant aux composants mécaniques un rôle de maintien des fonctions vitales. En raison de son état affaibli, SCP-771 ne peut pas fonctionner correctement, ne s'activant que sur des périodes limitées, souffrant de nombreuses erreurs et de nombreux "dysfonctionnements" lors de ces moments.

Lorsque SCP-771 se trouve être victime d’une "erreur" ou d'une extinction soudaine, un essaim de petits robots est alors libéré d’une trappe présente en son sein. Ces "micro-robots" vont "essaimer" sur SCP-771 puis commencer à "chercher" dans la zone environnante. L’essaim va détruire l’intégralité des objets métalliques dans la zone et en ramener le métal à SCP-771, pour tenter de réparer ses propres parties mécaniques. Ces ajouts ne sont néanmoins que temporaires, ne résistant généralement que 3 à 4 jours.

L'essaim va également prendre pour cible tout animal vertébré au cours de sa recherche. Lors du contact, l’essaim va "piquer" le sujet, lui inoculant un liquide qui va paralyser l’intégralité de ses muscles et de son corps presque instantanément. Le fluide ne réagit que sur les muscles squelettiques et permet à tous les organes, cerveau inclus, de fonctionner normalement.

Une fois paralysé, les micro-robots vont déplacer le sujet à proximité de SCP-771, et commencer à découper des portions de ses tissus. L’essaim va alors ramener les tissus à SCP-771, greffant les morceaux de tissus aux éléments biologiques préexistants. Lorsque le sujet succombe (généralement en raison de la perte de son sang, au bout de 2 à 4 jours), les micro-robots arrêtent leur "récolte" et retournent au sein de SCP-771. Les tissus récoltés semblent contracter immédiatement la même maladie dégénérative que le reste des tissus. Après 12 heures, l’altération des nouveaux tissus les rendra inutiles, nécessitant ainsi la récupération de nouveaux tissus.


Addendum : Notes à propos du confinement

Il s’est révélé particulièrement difficile de récupérer des échantillons de SCP-771 ou de son "essaim", en raison de l’importante nature agressive et invasive de celui-ci. Il semblerait également que l’objet "ressente" les attaques, tenter de désactiver ou d’endommager SCP-771 résultant en des réactions très agressives de l’essaim (voir Rapport d’Incident 1101-771 : 1-14).

Toute action capable de mettre hors d'usage ou de désactiver l’essaim va également endommager SCP-771 au-delà de ses capacités de réparation, et éliminer son premier moyen de "maintien de ses capacités vitales". La nature incroyablement complexe et perfectionnée (malgré sa détérioration) de SCP-771, et les "piqûres" paralysantes de l’essaim ont un intérêt scientifique suffisant pour requérir un confinement continu, dans l’espoir de découvrir un moyen de désactiver l’essaim sans détruire SCP-771.

De plus, des informations provenant de SCP-771 montrent la possibilité d’un █████ dans le ███████████, ce qui [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Addendum : Extrait du Rapport écrit 771-11-0-B

Note : Les données ont été récupérées à l’aide d’un écran LCD connecté temporairement au "port de données" de SCP-771. Les questions furent posées avec l’aide d’un haut-parleur par le Dr ███

Dr ███ : D’où venez vous ?

SCP-771 : VV)VVie -n-s-^^dddd de *texte incompréhensible*

Dr ███ : Dans quel objectif avez-vous été conçu ?

SCP-771 : *plusieurs écrans successifs de texte incompréhensible*

Dr ███ : Je ne comprends pas, dans quel objectif avez-vous été conçu ?

SCP-771 : *plusieurs écrans successifs de texte incompréhensible* COOOOOnt??//r. ATTA*@&N *texte incompréhensible*

Dr ███ : Nous souhaitons vous aider. Pouvez-vous désactiver vos robot défensifs ?

SCP-771 : *!!.slDDDDDDDDDDDD non. C’est c’est nécessaire p p pour continuer continuer opeopeopera61.

Dr ███ : Nous pouvons vous aider. Nous pouvons vous réparer et remettre en état toutes vos fonctions.

SCP-771 : LLWW!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!*texte incompréhensible* Intentiiions insigniiiifianntttees. Directive P99rincipale p-a!!=ount.

Dr ███ : … Quelle est cette "directive principale" ?

SCP-771 : COCOCOContrôle.

Dr ███ : Le contrôle de quoi ? Qu’êtes-vous censé contrôler ?

SCP-771 : S01s8 Hom*WHH *plusieurs écrans successifs de texte incompréhensible*

Note : À ce moment, SCP-771 s’éteint, et l’écran LCD est rapidement détruit par son essaim.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License