SCP-764
notation: +3+x
punch_judy.jpg

SCP-764

Objet #: SCP-764

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-764 doit être placé dans la Chambre Forte MT-███, dont le mécanisme de déverrouillage nécessite la présence de deux chercheurs de niveau 1. Aucun membre du personnel ne doit être présent dans la Chambre Forte MT-███ à moins de posséder l'autorisation d'un chercheur de niveau 4, ou dans le cadre d'une expérience visant à éliminer SCP-764. Les membres du personnel autorisés à entrer devront être équipés d'une tenue de sécurité appropriée, qui inclut les gantelets à serrure de taille 14 pouvant être trouvés dans la Salle de Ravitaillement 313. La clé permettant de déverrouiller les gantelets ne devra, sous aucun prétexte, être amenée dans la chambre forte. Les gantelets empêchent l'utilisateur, en raison de leur taille, de placer SCP-764 sur ses mains, permettant ainsi de le manier sans danger.

Description : SCP-764 est une paire de marionnettes de Punch et Judy qui ne montre aucune caractéristique anormale à vue d'œil. Lorsqu'une ou plusieurs personnes peuvent observer SCP-764-1 et SCP-764-2, l'une d'elles ressentira l'envie de prendre les marionnettes et de faire un spectacle avec, même si la personne en question ne présente aucun talent particulier en tant que marionnettiste. Les autres personnes voudront à tout prix regarder le spectacle, et verront tous les évènements survenant pendant cette période comme faisant partie du divertissement. Une fois que le sujet aura placé SCP-764-1 et SCP-764-2 sur ses mains (les marionnettes ne furent jamais placées sur les mains de deux personnes différentes), toute personne n'étant pas séparée de SCP-764 par un obstacle ne pourra s'empêcher de s'asseoir et de continuer à regarder. Le spectacle commence alors de la même manière que n'importe quel spectacle de Punch et Judy, avec une touche de comédie burlesque et de violence entre les deux marionnettes.

Après trois à cinq minutes, un individu sera choisi parmi le public et il lui sera demandé de s'avancer, afin qu'il participe au spectacle (celui-ci jouera généralement le rôle d'un officier de police ou d'un commissaire ; cependant, lors de l'Incident 764-34d, un des sujets joua le rôle de l'Agent de Classe E nommé Jonathan █████████, qui fut partie de l'équipe chargée de récupérer SCP-764). Le 'volontaire' et les marionnettes auront alors une discussion joyeuse, avant de revenir à l'humour burlesque et à la violence des instants précédents ; après cette discussion, en revanche, les deux marionnettes brandiront alors des armes de la taille appropriée et commenceront à attaquer violemment le 'volontaire'. Le reste du public trouvera cela encore plus amusant que les actes comiques exécutés précédemment, et même le 'volontaire' rira jusqu'à ce que SCP-764-1 assène le coup final, en disant, avec sarcasme, "Et voilà comment on s'y prend !"

Les marionnettes reprendront alors leurs plaisanteries habituelles, jusqu'à ce qu'un nouveau 'volontaire' soit amené au devant de la scène ; les rôles joués par les volontaires deviennent, au fur et à mesure que l'histoire progresse, de plus en plus étranges. Le spectacle s'arrêtera lors du décès de la personne tenant les marionnettes, ou après la mort de quatre à onze 'volontaires', après quoi le marionnettiste enlèvera les marionnettes et demandera, "Avez-vous aimé le spectacle ?" ce à quoi les membres du public ayant survécu répondront, "Oui, professeur." Un spectacle terminé de cette manière annulera l'effet que SCP-764 a sur la pensée des personnes le voyant ; celui-ci fonctionnera à nouveau après onze à vingt-six minutes.

Addendum :

Rapport d'Incident 764-23b - Cette brèche de confinement se produisit lorsqu'un membre du personnel de Classe D, supposé déplacer la caisse contenant SCP-764, ouvrit celle-ci pour en découvrir le contenu. La porte menant à la Chambre Forte MT-███ fut immédiatement verrouillée. Un appareil d'enregistrement fut envoyé dans la salle environ deux minutes et trente secondes plus tard, et put enregistrer l'incident à partir de ce point.

D-88778 rit.

D-88778: C'est ridicule, vous êtes tellement -

D-88778 tousse.

SCP-764-1: Oh non, il est malade ! Il faut opérer au plus vite !

SCP-764-2: Mais, Punch, tu n'es pas un docteur !

SCP-764-1: Cela ne m'a jamais arrêté pour autant !

D-88778 rit à nouveau, avant de recommencer à tousser.

SCP-764-1 brandit un scalpel mesurant environ la moitié de sa taille.

SCP-764-1 se met à siffloter tout en ouvrant lentement la gorge de D-88778, qui semble produire un rire étouffé.

SCP-764-1 insère son bras dans l'incision et cherche à l'aveuglette avant d'attraper quelque chose et de tirer.

SCP-764-1: Je crois que j'ai trouvé, il a quelque chose de coincé dans la gorge ! On va te sauver, mon gars !

SCP-764-2 secoue la tête.

SCP-764-1 arrache l'os hyoïde de D-88778 et le bouge d'un air triomphant.

SCP-764-1: J'te disais bien que j'y arriverais !

SCP-764-2: Il a besoin de ça, imbécile !

SCP-764-2 frappe SCP-764-1 avec un petit rouleau à pâtisserie.

D-88778 produit un son qui pourrait être un rire.

SCP-764-1: Aïe ! Arrête ça ! Je vais le soigner, tu vas voir, femme !

SCP-764-1 plante à nouveau le scalpel dans l'incision et fait gigoter la lame. Après quelques secondes, SCP-764-1 insère son bras dans l'ouverture et tire à nouveau, faisant jaillir une grande quantité de sang. SCP-764-1 tire jusqu'à ce qu'environ dix centimètres de la carotide de D-88778 se trouvent à l'extérieur de la plaie.

SCP-764-1: Et voilà comment on s'y prend !

Les deux marionnettes s'effondrent en même temps que D-88778.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License