SCP-757
notation: +2+x
757.JPG

SCP-757 au Site-103, produisant des pêches.

Objet # : SCP-757

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-757 a été transplanté dans une parcelle au Bio Site-103, qui est sous constante surveillance. L'accès à SCP-757 requiert l'autorisation d'un chercheur de niveau 3. La parcelle doit être nettoyée de tous les fruits pourris de SCP-757-1 deux fois par mois, et ceux-ci doivent être incinérés sur le site.

Description : SCP-757 est un arbre fruitier similaire au Prunus persica (pêcher ordinaire) mesurant 3,63m de haut. La texture et les propriétés de son bois sont identiques à celles d'un Malus domesticus (pommier) ; il est facile à casser, endommager ou brûler. Ses feuilles sont identiques à celles d'un ordinaire Prunus persica.

Chaque matin, SCP-757 produit de nouveaux fruits, qui sont collectivement nommés
SCP-757-1. La pousse prend cinq minutes en moyenne, bien que la taille du fruit soit directement proportionnelle au temps de pousse. Les fruits SCP-757-1 restent sur l'arbre durant toute la durée de la journée, puis tombent au sol le soir et pourrissent rapidement. La durée que prend SCP-757-1 à pourrir est directement liée à sa taille. Un être humain voyant SCP-757-1 alors qu'il est toujours attaché à SCP-757 exprime une légère compulsion à le consommer. Les fruits SCP-757-1 sont universellement déclarés comme étant "extrêmement sucrés" et "délicieux".

Si un sujet consomme n'importe quelle partie de SCP-757-1, un nouvel organe va se former à l'intérieur de son abdomen. Ce processus est rapporté comme étant très douloureux. Au cours d'une semaine, un nouveau fruit du même type que celui consommé par le sujet va se former à l'intérieur de l'organe, causant davantage de douleur et formant un gonflement visible (et dans le cas d'un très gros fruit, causant des dommages aux tissus). Quand le fruit est mûr, il est poussé de force à travers un tube relié à l’œsophage et est éjecté par la bouche, déformant ainsi les tissus du sujet pour passer. Cela cause presque toujours des dommages permanents lors de la traversée, bien que le fruit lui même se déforme à un certain degré au cours de l’éjection. L'objet régurgité est toujours un spécimen du fruit initialement ingurgité, ordinaire et parfaitement formé. Il ne possède pas les propriétés anormales de SCP-757-1.

SCP-757 a été observé produisant les différents types de fruit suivants, classés par ordre décroissant de fréquence : pêches, prunes, pommes, poires, pastèques, bananes, ananas, fraises, myrtilles, framboises, mûres, kumquats, kiwis, citrons, et (une fois) potirons.

Il n'y a actuellement pas de traitement pour les effets de SCP-757. Si le nouvel organe est retiré chirurgicalement avant la régurgitation, il repousse à l'identique à la première pousse. Des analyses visant à trouver une cause physique, chimique, génétique, ou étrangère aux effets est en cours. Des analyses visant à montrer que le jus de SCP-757-1 conserve les effets anormaux est en cours de validation. Une proposition de croisement de SCP-757 avec SCP-1147 a été refusée.

SCP-757 a été découvert en ██████, ████████, après plusieurs témoignages de personnes régurgitant des fruits parus dans le journal local. Il a finalement été découvert dans l'arrière-cour d'une maison abandonnée. Un grand nombre de fruits pourris ont été trouvés à son pied, ainsi que plusieurs cadavres malnutris.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License