SCP-749
notation: +1+x
749.jpg

SCP-749 durant son confinement

Objet # : SCP-749

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-749 doit être contenu dans une chambre forte hermétique de confinement adaptée à des êtres vivants avec un minimum de trois gardes armés en tous temps. Tous les gardes postés doivent être équipés d'unités de dispersion de produits chimiques chargés d'insecticides appropriés en tous temps.
Les murs de la voûte doivent être en pente afin d'empêcher les tentatives de SCP-749 de les escalader ; des grilles électrifiées capables de délivrer un choc de cinq mille volts doivent être installées sur toutes les fenêtres de visualisation.
Pour nourrir SCP-749, des arroseurs spécifiques doivent être mis en marche et un mammifère pesant plus de soixante-dix kilogrammes (70kg) doit être introduit dans l'habitat. Les arroseurs doivent rester opérationnels pendant au moins une heure. L'alimentation doit avoir lieu tous les cinq jours, et aucun membre du personnel supplémentaire n'est autorisé à avoir accès à la salle pendant que l'alimentation a lieu.

Description : SCP-749 est un prédateur qui ressemble superficiellement à une espèce faisant partie du sous-embranchement des myriapodes, mesurant entre deux mètres et demi et deux mètre soixante-quinze de long, avec deux à trois cents paires de pattes. Chaque individu de SCP-749 possède de puissants forcipules qui sécrètent un puissant composé acide avec un pH de 0,3.
SCP-749 montre une prédilection pour la chasse pendant les orages, et semble être familier avec les milieux urbains. Sa méthode de chasse préférée est de grimper sur les murs d'un domicile, en utilisant ses forcipules pour gagner l'entrée (habituellement en perçant un trou dans un mur ou une fenêtre), puis se nourrissant de personnes dormant à l'intérieur. SCP-749 montre une intelligence sensible dans l'évaluation de proie potentielle : dans tous les attaques de SCP-749 signalées, la créature ne se nourrit que d'une personne seule, et de petite taille. Ses habitudes alimentaires lors du confinement continuent de soutenir cette conclusion concernant l'intelligence de l'objet.
SCP-749 évite de se faire détecter avant ses attaques grâce à une combinaison de camouflage à la fois visuelle et auditive : lorsque SCP-749 est en chasse d'une proie, il sera capable de modifier la teinte de son corps pour correspondre à des surfaces même complexes, telles que la pierre, le rendant visuellement presque indétectable jusqu'à ce qu'il attaque. Le modèle unique de la marche et la forme des jambes possédées par la créature l'amènent à émuler et donc à se fondre dans le son que provoquent les gouttes de pluie lorsqu'elle heurte des surfaces dures. Toutefois, en raison de la fidélité avec laquelle SCP-749 répète ce bruit, en variant le son en fonction de la surface, SCP-749 est soit assez intelligent pour modifier ses habitudes de marche basé sur la surface, soit ne dégage tout simplement pas de vibration, ce qui l'amène à être entendu comme des gouttes de pluie par sa proie potentielle.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License