SCP-748
notation: 0+x
QoYadVo.jpg

SCP-748, extérieur.

Objet #: SCP-748

Classe: Euclide

Procédures de Confinement Spéciales: La structure non-anormale au-dessus de SCP-748 a été reconvertie et est désormais le Site-68. Dans l'éventualité d'une découverte par des civils, le personnel de sécurité doit employer la force non-létale en conjonction avec l'administration d'amnésiques. Un grillage barbelé doit être maintenu à un rayon de quatre km autour de SCP-748. Des pancartes indiquant une contamination toxique doivent être attachées au grillage tous les trois mètres.

La sécurité a été augmentée au vu des changements récents de SCP-748. Les chercheurs doivent se déplacer et travailler en groupes de pas moins de 3 et être accompagnés par une escorte armée en tous temps. Le personnel de sécurité doit être équipé d'équipements d'enregistrement audio/vidéo en direct montés sur casque et tout le personnel doit être équipé d'une balise de suivi GPS.

Description: SCP-748 est un complexe industriel abandonné capable de production de masse au moyen de technologies anormales. Situé à Lowell, Massachusetts, SCP-748 a été construit sous une usine non-anormale. Les machines anormales de SCP-748 sont rouillées, endommagées, et majoritairement désactivées. D'après les documents récupérés, ces machines auraient requis un niveau de puissance digne d'une réacteur à fusion mais leur source d'énergie prévue doit encore être découverte. La construction de SCP-748 apparaît incomplète. Des preuves de ce fait incluent des couloirs murés, des salles en impasse, et des câbles/tuyaux ne menant à rien.

Le premier niveau sous-terrain est accessible par une portion effondrée de la surface intérieure de SCP-748. Des pancartes métalliques désignent le lieu comme "Embarquement 03/1200 – I: 21". Le niveau est caractérisé par huit corridors (blocs de cellules 1-8), convergeant chacun vers une pièce circulaire avec un grand ascenseur mécanique. Les cellules sont conçues pour le confinement des ouvriers. L'étage est estimé avoir été conçu pour une capacité de 4 000 à 6 000 individus en condition surpeuplée et insalubre.

Le second niveau sous-terrain est une chambre rectangulaire. Malgré sa distance de la surface il apparaît avoir été conçu pour le conditionnement et l'expédition de produits ; des pancartes locales désignent le niveau "Expédition 03/1200 – Φ: 5190". Le niveau contient vingt-et-un ascenseurs mécaniques incluant l'ascenseur central - selon toute probabilité utilisés pour le transport des objets depuis le niveau d'assemblage.

À l'intérieur se trouvent trois machines de conception identique adossées aux murs sud, est et nord respectivement désignées Νότος1, Εὖρος2, et Ζέφυρος3. Bien qu'elles soient désactivées, les documents récupérés suggèrent que leur but était lié au transport d'objets. Le mur ouest apparaît avoir anciennement présenté une machine similaire mais celle-ci semble avoir été détruite. Ces machines ont été classées SCP-748-1.

Des caisses fortement rouillées ont été découvertes éparpillées aléatoirement à travers la zone. Ces caisses sont non-anormales et leur contenu anormal a été transféré au Site ██ pour étude. Les objets anormaux récupérés dans ces caisses incluent:

  • 500 chevaux à bascule, biologiquement vivants. Crient lorsqu'observés. Hautement radioactifs.
  • 500 manteaux de fourrure faits de peaux d'espèces inconnues. Perpétuellement en feu.
  • 2 000 fusils ressemblant superficiellement aux M1903 Springfield. Aucune anomalie observable mais les compteurs Kant les ont mesurés à >50 Hm, suggérant de hauts niveaux d'irréalité potentielle.
  • 800 chapeaux melon qui ne peuvent être retirés une fois vêtus. Le porteur exècre des guêpes par tous les orifices.
  • 200 000 cigarettes. Une inhalation directe transforme le consommateur en requin pèlerin. Les individus affectés exploseront à l'issue de la transformation (un processus requérant environ 30 minutes).
  • 10 tonnes métriques de viande pourrie. L'analyse génétique révéla une espèce hybride d'humain, porc et pieuvre. Hautement radioactif.

Le troisième niveau sous-terrain est une chambre semi-circulaire accessible par l'ascenseur central. Les pancartes désignent ce niveau "Production 03/1200 - Ω : 91". Le lieu est composé de tapis roulants, tubes pneumatiques, tubes électroniques, et canalisations – tous convergeant vers une grande machine (depuis classée SCP-748-2) située dans la section sud de la chambre. Selon les documents récupérés, l'usage prévu de SCP-748-2 était globalement analogue à un assembleur moléculaire4. Toutefois, sa conception et sa mécanique ne corrèlent pas avec les théories sur un tel constructeur ou avec les lois établies de la nature, rendant le processus entièrement anormal.

Il apparaît que SCP-748-2 a souffert de dommages significatifs dans le passé, un évènement probablement lié à la neutralisation de SCP-748. Ceci est estimé s'être déroulé au début des années 1950 bien que des rapports établissent que l'usine de surface a été fermée et abandonnée en 1915.

Addendum: Le 14/05/1996, un blocage d'os et de déchets métalliques a été enlevé de plusieurs larges tubes à travers le complexe. Ce déblocage a permis aux tubes de se remplir d'eau, résultant en la perte de onze membres de personnel. Suite à cet incident, des lumières électriques ont été activées dans tout le complexe (clignotantes et faibles, suggérant une faible puissance) et une ouverture s'est ouverte là où l'ascenseur central se terminait auparavant, révélant un étage supplémentaire.

fsIuVy9.png

SCP-748-4

Le quatrième niveau sous-terrain est un chambre sphérique accessible par la cage de l'ascenseur central. Des pancartes métalliques désignent le niveau "Direction 03/1200 - Δ : 586". Au sein de ce niveau se trouvent 200 machines en forme de pilier reliées entre elles par des câbles de cuivre, des tubes de bronze, et des tubes à vide. Chaque appareil renferme un cylindre de verre contenant un liquide vert non-identifié et un cerveau humain préservé. Ces cerveaux sont biologiquement vivants mais ont souffert de dommages cohérents avec une lobotomie. Ces appareils sont classés SCP-748-3 et se connectent à un large et complexe appareil dans la section nord-est du niveau, qui a depuis été classé SCP-748-4.

SCP-748-4 est une machine bio-mécanique de 275 tonnes métriques liée au contrôle et à la gestion de SCP-748. Le composant mécanique de SCP-748-4 est comparable à un ordinateur analogique (bien que d'une complexité incroyable) tandis que son composant organique est un cerveau humain vivant se déclarant appartenir à Randolph T. Metzger. La voix de SCP-748-4 est souvent distordue et entachée de parasites - la manière dont il parvient à parler et entendre demeure inconnue.

Addendum: Six membres de personnel ont inexplicablement disparu, le premier incident s'étant produit le 14/08/1996. Chaque individu s'est trouvé hors de vue au moment de leur disparition et dans certains cas, étaient proches mais uniquement entravés en prenant un tournant ou passant derrière une machine. La cause de ces disparition est inconnue. Les procédures de sécurité ont été mises à jour afin de répondre à ce problème.

Interrogé sur ces disparitions, SCP-748-4 a répondu en déclarant: "Les accidents arrivent. Votre sécurité n'est pas mon affaire."

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License