SCP-745
notation: +2+x
745.jpg
16/05/1985. Maintenir une vitesse constante au cours des opérations de récupération est la méthode la plus efficace pour forcer les duos de SCP-745 à se séparer.

Objet # : SCP-745

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Le point d’origine de SCP-745 a été identifié comme étant une portion abandonnée de l’autoroute ██ au nord du Nouveau Mexique. La Fondation a acquis les terrains environnants et l’autoroute a été déviée. Les membres de la sécurité implémentés sur le Site sont déguisés en patrouilleurs autoroutiers et ont pour tâche de rediriger les intrus en dehors de la zone, et de capturer tout nouveau couple de SCP-745. Toute créature SCP-745 capturée, vivante ou morte, doit être placée dans un conteneur de Classe 3 BCU en attendant d’être transportée au Site 17. Les recherches portant sur une procédure de confinement permettant de préserver un spécimen vivant de SCP-745 sont toujours en cours, aucun spécimen capturé n’ayant survécu plus d’une semaine en captivité ; cependant, comme aucune nouvelle observation de SCP-745 n’a été faite en dehors de leur point d’origine, l’espèce est considérée confinée avec succès. Les requêtes permettant l’accès à un cadavre de SCP-745 doivent être directement adressées au Dr. Langford.

Description : SCP-745 est un prédateur bipède nocturne. Sa tête est un sac de peau gonflée dénué d’organes sensoriels visibles ainsi que de crâne. Le cerveau de la créature peut être directement observé à travers sa peau, et est enveloppé d’un réseau d’organes bio-luminescents. La peau couvrant le reste du corps est d’un noir profond. Les spécimens vivants de SCP-745 sont capables de produire une lumière continue allant de mille quatre-cent (1400) à trois mille deux-cent (3200) lumens avec leur tête. Pendant la nuit, ce phénomène obscurcit le reste du corps et donne l’illusion d’une lumière flottante. Lorsqu’un spécimen se défend ou qu’il communique avec un autre membre de son espèce, il a été observé que cette lumière changeait de couleur et clignotait selon des motifs spécifiques.
La structure génétique de SCP-745 n’est pas basée sur le carbone.

SCP-745 chasse presque exclusivement en couple, le long des sections isolées des autoroutes. Deux spécimens sont capables de courir parfaitement à l’unisson à une vitesse pouvant s’élever jusqu’à cent quatre-vingt (180) km/heure, ce qui les fait ressembler aux phares d’un véhicule se déplaçant à grande vitesse. SCP-745 prend pour cible des véhicules isolés sur l’autoroute, le couple de chasseurs tentant de faire sortir le conducteur de la route en le poursuivant ou en le chargeant. Dès que leur proie a été éjectée de la route ou qu’elle s’est arrêtée, le couple se sépare pour attaquer directement, puis consommer les occupants du véhicule.
Jusqu’à présent, SCP-745 n’a pas pu être directement observé en train de se nourrir, étant donné que les spécimens en captivité refusent toute nourriture et que leurs attaques, lorsqu’elles sont réussies, ne laissent pas de témoins. SCP-745 ne laisse que rarement des restes, excepté des morceaux de vêtements et de chaussures. Les véhicules récupérés après une attaque de SCP-745 ne présentent que rarement des signes indiquant une ouverture en force, et sont recouverts d’empreintes laissées par les pattes avant de SCP-745, similaires à des mains d’enfants.

Addendum : Aucun terrier, nid ou membre juvénile de SCP-745 n’ont été découverts. Les SCP-745 avaient établi un vaste territoire à travers les Etats-Unis du sud-ouest jusqu’à ce que les équipes de la Fondation ne commencent à réguler leur nombre dans les années 60, après quoi toutes les observations récentes de SCP-745 ont eu lieu dans la zone sécurisée du Nouveau Mexique. Les rapports concernant des lumières fantômes émanant d’autres parties du pays n’ont aucun lien avéré avec SCP-745.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License