SCP-737
notation: +1+x

Objet #: SCP-737

Classe : Sûr

737.jpg

SCP-737 peu après avoir été nourri.

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-737 doit être gardé dans un coffre-fort en cuivre fermé, soudé au mur de l'Unité de Stockage ██ du Site ██. Quand il est dans le coffre-fort, SCP-737 doit être placé sur le côté afin de prévenir toute brèche de confinement. En cas de brèche de confinement, les membres du personnel doivent essayer d'immobiliser SCP-737 sans toucher ou détruire sa locomotive.

Trois (3) cm3 de bois doivent être fournis chaque jour à SCP-737 via un bras robotique. Tous les autres wagons produits par SCP-737 doivent être enlevés du châssis du train et doivent être déposés dans le coffre pour restreindre les mouvements de SCP-737.

Description : Au premier abord, SCP-737 ressemble à la locomotive d'un petit train en bois mesurant approximativement trois (3) cinq (5) centimètres de haut, deux (2) quatre (4) centimètres de large et, sans wagon, quatre (4) six (6) centimètres de long.

Les analyses aux rayons X ont révélé que le revêtement en bois de SCP-737 est une coquille extérieure, protégeant un petit cerveau et des tissus biologiques qui constituent son corps actuel. SCP-737 est apte à engager indépendamment son déplacement, et le fera constamment lorsque cette opportunité lui sera donnée.

Quand SCP-737 atteint un obstacle, il va, grâce à un processus encore inconnu, absorber la matière directement en face de lui et va l'incorporer à sa suite sous la forme d'un wagon de bois. Le processus prend généralement cinq à vingt secondes à s'accomplir, dépendant de la densité de la matière, et va laisser un "tunnel" dans l'objet, qui permettra à SCP-737 de passer.

SCP-737 présente la capacité de pouvoir absorber la plupart des matériaux, incluant le bois, le métal, le plastique, [DONNÉES SUPPRIMÉES]. SCP-737 semble être incapable d'utiliser certaines substances pour augmenter sa masse, et va à la place les convertir en gaz, qui sera relâché par sa cheminée. SCP-737 paraît réticent à absorber du cuivre ou ses propres wagons. SCP-737 est un prédateur, et préférera des cibles vivantes plutôt que des objets inanimés.

SCP-737 est probablement vulnérable aux dommages, le bois composant son revêtement extérieur ne présentant aucune propriété anormale. De ce fait, une grande attention doit être portée à SCP-737 lorsqu'il est manipulé. Même si les chances que SCP-737 soit un organisme naturel sont très faibles, tout indice sur son origine doit être reporté immédiatement.

Récupération : SCP-737 a été découvert par la Fondation après une série de disparitions d'enfants dans la ville de ███████. L'histoire est venue aux oreilles de la Fondation après que la police ait reçu un témoignage parlant d'un "petit train" fuyant de la scène de crime. La FIM Mu-9 "Briseurs de Jouets" a été envoyée sur place pour enquêter, et malgré la perte de █ agents du groupe, la FIM a pu récupérer avec succès SCP-737.

Addendum 737-1 : La taille de SCP-737 a récemment augmenté de façon dramatique. Si SCP-737 continue de grandir à cette vitesse, nous devrons peut-être reconsidérer les procédures de confinement. - Dr. Honey

Addendum 737-2 : À approximativement ██:██ le ██/██/20██, SCP-737 n'a pu être nourri à cause d'une brèche de confinement de SCP-███. Vingt minutes après le début de la brèche de confinement, SCP-737 a lentement commencé à absorber le cuivre de son coffre à une vitesse de 1cm/heure, relâchant un gaz toxique et opaque de sa "cheminée".

SCP-737 a rapidement été maîtrisé grâce aux actions opportunes de l'Assistant de Recherche ████, qui a décrit le gaz comme "nauséabond". Il apparaît que même si SCP-737 est réticent à absorber du cuivre, il a cependant la capacité de le faire.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License