SCP-729
notation: 0+x
bath.jpg

SCP-729

Objet #: SCP-729

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-729 est stocké dans une chambre sécurisée standard du Site ██. Pour faciliter les tests, SCP-729 a été raccordé aux systèmes d'eau et d'évacuation du Site ██ ; cependant, l'utilisation de l'objet en dehors des conditions de test est prohibée. Les risques associés aux interactions passives avec SCP-729 sont minimes. Plusieurs membres du site ont déclaré se sentir "sales" ou "stressés" pendant une période prolongée à proximité de SCP-729, en plus d'une légère compulsion à se servir de SCP-729 pour se laver. Cette compulsion ne semble pas être assez forte pour forcer les membres du site à violer le protocole de confinement afin d'accéder à SCP-729. Cependant, les membres du site sentant ladite compulsion sont incitées à quitter la proximité de SCP-729.

Description : SCP-729 est une grande baignoire sculptée dans du marbre. Les propriétés de l'objet ont été découvertes accidentellement au cours d'une reconstitution par la police d'un meurtre/suicide dans le ████████, ██ ; il a été récupéré peu après par un agent de la Fondation sous couverture.

Se baigner dans SCP-729 a été décrit comme extrêmement relaxant, à tel point que les individus l'utilisant à cette fin doivent être incités à le quitter par la force; ils ne quitteront pas la baignoire de leur plein gré. L'effet principal de SCP-729 commence à se manifester entre 5 et 15 minutes après qu'un individu ait commencé à se baigner. A ce stade, tous les objets anormaux ou étrangers au corps sont violemment expulsés du corps de l'usager; ceci incluant tout implants artificiels, organismes parasites, tumeurs cancéreuses et [DONNEES EFFACEES]. Sous l'influence de SCP-729, les usagers semblent ignorer ce processus. S'ils sont perturbés par une force extérieure, ils éprouvent immédiatement une extrême douleur cohérente avec le traumatisme infligé à leur corps. Les objets ôtés de cette manière restent généralement dans l'eau autour du baigneur.

Approximativement 4 minutes après la manifestation initiale des effets de SCP-729, le baigneur commence à souffrir d'une rapide perte de muscles ; les matériaux perdus de cette manière se mélangent à l'eau du bain. En conséquence, le baigneur perd rapidement la force requise pour quitter SCP-729 quand bien même il le voudrait, et doit-être aidé par des observateurs extérieurs. Dans les 6 minutes, le processus commence à affecter les organes vitaux, les extrayant presque intacts du corps ; la mort se produit généralement peu après. Malgré le traumatisme massif infligé de cette manière, l'usager demeure ignorant de l'effet à moins d'en être alerté par une force extérieure.

La déconstruction totale du corps du baigneur est généralement achevée dans les 20 minutes qui suivent l'enclenchement des effets de SCP-729. A ce stade, il est possible d'extraire des organes spécifiques de la mixture d'eau et de matériaux organiques laissée dans la baignoire, bien que ceux-ci soient souvent endommagés dans une certaine mesure. Ces restes, s'ils sont laissés dans SCP-729, subissent une déconstruction plus poussée; après 5 heures, il ne reste aucun matériau identifiable, le contenu de SCP-729 comprenant à la place une "soupe" organique. Des tests de longue durée ont indiqué que celle-ci est lentement absorbée par SCP-729, ne laissant qu'une eau claire après 8 jours. Des parties de la pierre dans laquelle SCP-729 est creusé présentent en conséquence une décoloration.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License