SCP-723-J
notation: +1+x
blank.png
sadroach.jpg

Il est trop triste :(

Objet o : SCP-723-J

Classe :<

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-723-J doit être confiné dans le cagibi du laboratoire de tests du deuxième étage. SCP-723-J étant libre de se promener dans sa zone, les membres du personnel y entrant doivent rester vigilants. Sortir SCP-723-J de cet endroit ("domptage tactique") est un exercice de basse-priorité, à ne réaliser que par les dompteurs disponibles.

Description : SCP-723-J est une Periplaneta americana (Blatte américaine) d'un âge supposément avancé, aux antennes pointant significativement vers le bas.

L'anomalie de SCP-723-J se manifeste par un trouble émotionnel profond et inavoué que les chercheurs ont observé dans son comportement. Les personnes surveillant SCP-723-J sont capables de pressentir ses expériences passées, avec peu de connaissances sur la façon dont ils ont obtenu ces informations. Même si une faible partie des membres du personnel est immunisée à cet effet, plusieurs réponses ont été générées suite à la perception de SCP-723-J et sa capacité (voir la liste extraite de l'enregistrement d'observation qualitative SCP-723-J-13 : réponses du personnel) :

Dr █████ : Il doit être dans une mauvaise passe s'il se balade dans les labos. Il fait trop froid pour son espèce, ici. J'espère qu'il trouvera une sortie vers l'extérieur, où il mérite d'être.

Dr ██████ : Je me sens mal pour lui en le sachant si seul. Je n'ai même pas vu d'autre insecte ici, donc je suppose qu'il a perdu sa famille. Peut-être aussi son partenaire, s'il en avait un. Pauvre bonhomme.

Chercheur Junior ███ : Je pense que la sœur du cafard avait peut-être la syphilis des cafards et que le cafard a essayé de la sauver mais n'a pas pu ramper assez vite et maintenant le cafard vit pour toujours parce que comme ça la sœur du cafard peut continuer à vivre. En tant que sentiment dans son cœur de cafard.

Chercheur █████ : Peut-être que quand il était encore tout larve, Roy Orbison était son héro parce que quand sa mère et son père se sont disputés, il a pu fuir dans un coin et regarder Roy Orbison à la télé pour ne pas les entendre crier. Et un jour ses parents se sont disputés si fort que Cafard Triste a fui, puis a pris un ticket de bus pour Nashville où il aurait pu apprendre à jouer de la guitare comme Roy Orbison. Mais quand il est arrivé, le professeur de musique lui a lancé un regard avant de dire qu'il ne pourrait jamais jouer de la guitare parce qu'il avait six jambes, sans main ni doigt. Et il est venu vivre dans un restaurant pour attendre que la radio joue une autre chanson de Roy Orbison, et se dire qu'il a été idiot parce qu'il ne peut pas jouer de guitare parce que c'est un cafard.

Technicien ███████ : Je l'ai vu sur mon clavier hier et je me suis dit : "ça doit être dur d'être aussi moche."

Au premier contact, SCP-723-J fut trouvé sur une rambarde du parking du personnel du bâtiment 39-K au Site-19. La maintenance du site fut informée, mais SCP-723-J disparu le temps que le personnel appelé soit arrivé sur les lieux. SCP-723-J fut aperçu plus tard dans les laboratoires du deuxième étage, plus fréquemment dans le cagibi du labo. Les membres du personnel se sont mis d'accord pour permettre à SCP-723-J de vivre son rêve de conciergerie avec le matériel de nettoyage en tant que meilleure alternative que le cafard de motel avec qui il avait travaillé et qu'il avait besoin de temps loin de son frère cadet délinquant.

Le moyen de sustentation de SCP-723-J est actuellement inconnu, les aliments à proximité de son lieu de confinement étant dans des rangements sécurisés. Néanmoins, il est devenu assez commun d'apercevoir SCP-723-J, même s'il a été vu fuir immédiatement devant toute confrontation.

Addendum : À cause d'un accident à la suite d'un malentendu, SCP-723-J fut impliqué dans l'Incident 723-1. Voir l'extrait de l'enregistrement de l'incident :

Dr ██████ : [dialogue superflu retiré] Alors comment s'est passée la réunion ?

Agent ████ : Pas si mal. Je— attends, il y a quelque chose sous l'armoire.

Dr ██████ : Quoi ? Quelle armoire ?

Agent ████ : Celle avec la bouffe. On dirait un cafard. Je vais m'en occuper.

Dr ██████ : Attends, c'est peut-être cafard triste ! [L'Agent ████ s'approche rapidement et écrase SCP-723-J avec sa botte standard de la Fondation] Fais gaffe à ce cafard !

Agent ████ : … Le cafard dont toi et le Dr █████ discutiez le mois dernier qu'aucun de vous deux n'a pu écraser malgrés tous vos essais ? Je pensais qu'il était juste super rapide et que vous ne pouviez pas l'attraper. C'est un risque sanitaire, tu sais.

Dr ██████ : [reste silencieux] Après tout ce temps, c'est comme ça qu'il nous quitte…

Agent ████ : Si ça peut te rassurer, c'était un, heu, un adversaire redoutable. Mais je vais le mettre à la poubelle maintenant.

Dr ██████ : CAFARD TRISTE, NOOOOONNNNN

Depuis le ██/██/████, SCP-723-J est confirmé comme étant neutralisé. À cause de son passé jugé extrêmement dur, SCP-723-J reçut à titre posthume le Prix de Succès Éternel du Dr Blattodea et le Protocole d'Incinération de la Marine E-112. Alors que les membres de la Fondation n'ont pas été capables de retrouver SCP-723-J ou ses restes dans la poubelle, la botte utilisée durant la mise à mort non-urgente improvisée fut incinérée suite à une courte cérémonie. ██ membres du personnel étaient présents.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License