SCP-716
notation: 0+x
3571787.jpg

SCP-716 après l'incident Oc-8 .

Objet #: SCP-716

Classe: Euclide

Procédures de Confinement Spéciales: L'ère de confinement doit être recouverte de plaques de plomb aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur.  Si une partie de la protection est endommagée, des plaques de remplacement doivent immédiatement être installées.  Les chaînes et plaques métalliques utilisées pour sécuriser SCP-716 doivent également être recouvertes de plomb, et doivent être remplacées dès que des traces d'usure ou de rouille sont découvertes.

SCP-716 doit en toutes circonstances être orienté vers un mur extérieur.  Si SCP-716 s'échappe de son confinement et se fraie un chemin hors de la zone de confinement, des équipes de récupération doivent surveiller SCP-716 et ne devront tenter de récupérer SCP-716 que lorsque celui-ci sera à l'arrêt.  Tenter de récupérer l'objet alors qu'il est toujours en mouvement ne peut être envisagé qu'avec l'accord du Commandement O5.

Les zones exposées durant de longues périodes doivent être stérilisées après le retrait de SCP-716.  Tout organisme biologique affecté par SCP-716 doit être éliminé à moins qu'ils ne soient nécessaires à une expérience.  Aucun humain ne doit entrer en sommeil paradoxal à moins de deux cents mètres de SCP-716 si il n'est pas confiné, à moins de cent mètres si il est confiné.  Tout ce qui sort [DONNÉES SUPPRIMÉES]

Aucune entrée à bord de SCP-716 n'est permise, quel qu’en soit la raison.  Les entrées pour raisons expérimentales doivent être approuvé par la Direction du Site.

Description: SCP-716 est un ensemble comprenant une grande locomotive et un nombre variable de wagons, entre huit et vingt en moyenne.  La locomotive et les wagons semblent tous être dans un état avancé d'abandon.  Les dégâts physiques causés à SCP-716 semblent lentement se « régénérer » au fil du temps ; cependant, il conserve constamment un état de dégradation avancée et de rouille.  SCP-716 peut être déplacé physiquement avec difficultés ; cependant la locomotive ne semble pas pouvoir fonctionner normalement et semble dépourvue de plusieurs pièces vitales.

SCP-716 présente une forme particulière de topographie incohérente.  Alors qu'il semble avoir un nombre précis de wagons vu de l'extérieur, le train semble avoir un nombre infini de wagons lorsque l'on monte à l'intérieur.  Presque tous ces wagons sont fermés, et ils semblent être de types différents (passagers, conteneurs, transport d'animaux, postal, etc.). Beaucoup d'entre eux présentent des propriétés anormales, tels que [DONNÉES SUPPRIMÉES].  Quelques wagons fréquemment observés et assez marquants consistent en un wagon de transport de chevaux contenant des cadavres de chevaux pendus à des cordes faites de tendons de moutons, un wagon conteneur rempli d'un mélange de pétrole brut et de bile humaine, un grand wagon de marchandises rempli de tas de clés faites de différents matériaux, [DONNÉES SUPPRIMÉES].

SCP-716 est également pourvu de deux formes de transport/mouvement.  Tout d'abord, il peut se déplacer et bouger d'une façon correspondante à celle attendue d'une locomotive de dimensions similaires malgré l'absence de plusieurs pièces vitales, d'une quelconque forme de carburant, ou d'un conducteur.  SCP-716 peut atteindre la vitesse de ███ km/h et ce sur une très courte durée.  Bien qu'il semble « préférer » se déplacer sur des rails existants ou réformés, SCP-716 est également capable de « flotter » au-dessus du sol.  L'observation de SCP-716 alors qu'il pratique ce type de mouvement dans une zone urbaine montre que toute activité qui endommagerait/neutraliserait une locomotive normale (comme passer à travers un mur de briques de trois mètres d'épaisseur) ne semble pas endommager SCP-716 de quelque façon observable que ce soit.

Le second type de transport/mouvement effectué par SCP-716 n'a été observé que lorsque des sujets humains étaient à bord.  La probabilité du déclenchement de ce mode semble aléatoire, mais est plus fréquente dans les cas où le groupe est composé de cinq sujets ou plus.  Les sujets signalent que SCP-716 va brusquement « se mettre en branle » et commencer à bouger, en accélérant rapidement pour arriver à sa vitesse maximale.  L'observation externe montrera que malgré les témoignages des sujets et les données collectées, SCP-716 reste complètement immobile.  Une fois que SCP-716 a commencé à se lancer dans ce type de transport/mouvement, il est impossible de récupérer les sujets.

SCP-716 présente également des propriétés [DONNÉES SUPPRIMÉES](1)

Les sujets sortant de SCP-716 durant la seconde forme de transport/mouvement [DONNÉES SUPPRIMÉES](2)


Addendum:

[RÉCUPÉRATION DE DONNÉES (1):  Niveau d'autorisation 2 requis]

Cohérentes avec une forme inconnue de radiation. Cet effet semble émaner de SCP-716, et semble s'étendre au plus SCP-716 reste immobile à un endroit.  Les effets comprennent:

<Liste complète et définitions avec exemples cités disponibles sur demande dans les Archives Centrales>

  • Altérations de la taille/la forme/le comportement de la flore et de la faune locale
  • « Suicides » de masse et déclin de la flore et de la faune locale
  • Altérations des conditions climatiques et de leur intensité
  • Dommages génétiques, modifications du comportement et difformités physiques chez les humains
  • Hallucinations (auditives, tactiles, olfactives, visuelles)

A noter également le comportement présenté par les individus entrant en sommeil paradoxal à l'intérieur de cette « zone d'action ».  Les sujets, après être entré en sommeil paradoxal, seront atteints de somnambulisme et se dirigeront vers SCP-716, y compris les individus n'ayant aucuns antécédents de troubles du sommeil.  Les sujets réussissant à entrer dans SCP-716 se mettront en position fœtale sur le sol d'un des wagons, et continueront à dormir normalement.  Les groupes de personnes entrant de cette façon se sont révélés capables de déclencher la seconde forme de transport/mouvement présenté par SCP-716.


[** RÉCUPÉRATION DE DONNÉES (2):  Niveau d'autorisation 4 requis **]

Signalent voir un plan vaste et vide de terre compacte.  Ce plan semble n'avoir aucun relief, et n'a apparemment pas de frontières.  Le seul élément notable est « une suite interminable de wagons, qui va d'un horizon à l'autre ».  Il est présumé qu'il s'agit de SCP-716.  Les tests ont conclu que l'environnement était totalement stérile, et dépourvu de toute source d'eau .  Les journées sur le plan semblent durer 72 heures, avec ce qui a été signalé comme un « soleil beaucoup trop grand » et sans aucune lune.

Les sujets peuvent toujours envoyer et recevoir des signaux radio et toute autre forme de transmissions, mais ceux-ci se brouillent progressivement, pour au final devenir impossibles après approximativement un mois.  Cette même caractéristique est observée sur les moyens de communication employés à l'intérieur même de SCP-716.
L'exploration et les tests ont montrés [DONNÉES SUPPRIMÉES : ACCESSIBLES UNIQUEMENT SUR ORDRE DES O5S]

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License