SCP-714
notation: 0+x
1485181228-scp-714.jpg

SCP-714 peu après sa récupération.

Objet # : SCP-714

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : SCP-714 doit être entreposé dans un casier de sécurité renforcé qui doit être accessible uniquement au personnel de niveau 4 et plus en raison de plusieurs incidents dus à de mauvaises utilisations.

Description : D'apparence semblable à un anneau de jade vert des plus communs, SCP-714 est capable de s'élargir et se contracter pour s'adapter parfaitement au doigt de quiconque le touche, bien que ce soit la moindre de ses propriétés. SCP-714 modifie uniquement sa taille lorsqu'il est touché par un nouveau sujet.

SCP-714 a plusieurs effets majeurs, détaillés ici :

1) Épuisement, repos et sommeil compulsifs :
Quelques minutes après avoir mis SCP-714, les utilisateurs se disent fatigués (physiquement et mentalement). Pour cette raison, ils se sentiront poussés à "s'asseoir et se reposer un peu" sur les meubles disponibles les plus proches, et s'endorment généralement en l'espace de quelques heures. Si quelqu'un s'endort en utilisant le SCP-714, le seul moyen connu de les réveiller est d'enlever SCP-714 ; à partir de ce moment, ils peuvent être réveillés par tout ce qui les réveillerait en temps normal. Les effets d'épuisement passent dans les deux ou trois heures suivant le retrait du SCP-714 s'il est retiré d'un sujet conscient ; ceux qui s'endorment en utilisant SCP-714 rapportent qu’ils se sentent reposés après que SCP-714 ait été enlevé de leur doigt, même s'ils ont dormi pendant seulement quelques minutes.

SCP-714 ne prend pas en compte les besoins de son porteur pendant le sommeil forcé, bien que la plupart des fonctions corporelles telles que la respiration continuent. Si SCP-714 n'est pas enlevé et le porteur réveillé, la plupart des sujets meurent de déshydratation ou de faim en quelques jours. L'impact de SCP-714 (le cas échéant) sur le vieillissement n'a pas été testé.

Les utilisateurs qui sont déjà fatigués avant de mettre SCP-714 risquent fortement de s'endormir debout, et par conséquent probablement de tomber. Si aucun meuble ou objet similaire n'est disponible à proximité, les porteurs soit restent sur place lorsqu'ils enfilent SCP-714, soit tentent de fabriquer un lieu de repos en utilisant des matériaux appropriés (coussins, couvertures, etc.) disponibles.

Il est possible de résister au processus de sommeil compulsif, mais cela exige une volonté considérable et une grande maîtrise de soi. Néanmoins, l'effet suivant empêche cette théorie d'être utilisée en pratique.

2) Réactions ralenties, mouvements ralentis :
Les sujets présentent un temps de réaction gravement diminué. Un sujet normalement vif, éveillé et physiquement apte peut avoir des difficultés à attraper un objet léger lancé dans sa direction, même s'il est averti et qu’on lui a donné suffisamment de temps pour s'y préparer. Aucune personne portant SCP-714 ne doit être autorisée à utiliser des engins lourds ou d'autres véhicules en aucune circonstance.

Les porteurs de SCP-714 se déplacent beaucoup plus lentement que la normale, à une vitesse maximale équivalent celle d'une marche moyenne. Leurs mouvements ne sont pas physiquement plus lents, mais les sujets sont incapables de faire mieux.

3) Capacité mentale réduite :
Parallèlement à la fatigue mentale, toute personne portant SCP-714 prétend "penser lentement", et peut même avoir du mal à trouver les mots pour exprimer le fait qu'elle n'arrive pas à réfléchir comme d'habitude. Le porteur peut prendre beaucoup de temps pour répondre à une question triviale (par exemple, "de quelle couleur est cette boule rouge?"), et ne peut plus répondre aux questions vagues ou exigeant une réponse plus compliquée.

Suite au retrait de SCP-714, les capacités mentales reviennent à la normale en quelques minutes.

4) 'Bouclier' Mental :
En tant qu'avantage compensant leurs capacités mentales apparemment réduite, les porteurs de SCP-714 montrent une résistance anormalement élevée aux influences mémétiques et mentales, en particulier aux ordres ou aux effets immédiats. Les influences mémétiques plus faibles peuvent être totalement annulées par celui-ci. Dans les deux cas, le porteur ressent une forte et instinctive peur de la source de l'influence : cette peur les pousse à chercher immédiatement un "abri" par tous les moyens disponibles, en essayant généralement de détruire la source. Cet effet de "bouclier" ne dure que tant que SCP-714 est porté.

Les sujets encourent le risque que le "bouclier" soit sans effet si l'influence mémétique à laquelle ils sont exposés n'a pas d'effet immédiat. L'exposition à ce type d'influence doit être traitée comme d'habitude pour la source en question, étant donné que le degré de protection offert par le SCP-714 n'a pas encore été entièrement documenté.

En outre, les images et les sons 'normaux' qui causeraient du dégoût, des nausées, etc., simplement en raison d'un contenu choquant ou dérangeant n'ont pratiquement aucun effet sur le porteur du SCP-714. Le porteur ne se rappellera même pas de les avoir vu une fois SCP-714 enlevé. La persuasion classique (comme les discours de motivation) n'a aucun effet, même si le locuteur est charismatique et/ou compétent.

5) Tolérance chimique :
Tout comme leur cerveau bloque les influences mémétiques, le corps des porteurs de SCP-714 ralentit et annule les effets de divers produits chimiques sur le corps. En général, les substances toxiques ou empoisonnées ne sont pas entravées, mais celles qui bloquent ou stimulent certaines fonctions neuronales et / ou nerveuses (stimulants ou sédatifs, par exemple) ont des effets très réduits. Avec le retrait de SCP-714, cet effet d'annulation prend fin instantanément. Les porteurs peuvent encore souffrir d'effets de surdose standard tout en portant SCP-714.


La manière (ou les manières) via laquelle SCP-714 produit ses divers effets n'a pas encore été découverte et aucune émission inhabituelle de quelque nature que ce soit n'a été détectée malgré une surveillance approfondie. Lorsque SCP-714 est gravement endommagé de quelque façon que ce soit, par exemple brisé en deux morceaux ou plus, ses effets cessent immédiatement. Si les morceaux de SCP-714 sont ensuite placés à proximité l'un de l'autre, ils se reformeront graduellement en une copie entière de SCP-714, s'écoulant comme s'ils étaient liquides. Une fois SCP-714 complètement reformé, ses fonctions reviennent à la normale comme s'il n'avait jamais été endommagé. Le broyage de SCP-714 en une poudre fine n'entrave pas sa capacité d'auto-réparation, bien que le processus prenne beaucoup plus de temps. Bien que la nature exacte de ce processus d'auto-réparation n'ait pas été déterminée jusqu’ici, on pense que le SCP-714 pourrait théoriquement se réparer suite à une vaporisation complète ; cependant, en raison du faible niveau de menace de SCP-714, cette expérience a été jugée inutile. Des vidéos de séquences de reformage de SCP-714 après divers stades de dégradation sont disponibles sur demande auprès du Dr █████ ou d'autres sources appropriées.

Les tentatives visant à reconstituer l'historique et la propriété de SCP-714 se sont avérées inutiles en raison des circonstances de sa découverte ; l'agent ████████ avait signalé une sensation de somnolence anormale même après plusieurs tasses de café fort, et il a été constaté qu'il portait SCP-714, sans qu'il se souvienne de la manière dont celui-ci était entré en sa possession. L'agent ████████ a été réprimandé de manière appropriée, et des mesures ont été prises pour s'assurer que SCP-714 reste dans son casier en toutes circonstances.

Les effets d'affaiblissement et de compulsion au repos de SCP-714 empêchent son utilisation comme mesure de protection contre certains SCPs. À l'heure actuelle, on suppose que SCP-714 n'a pas d'autres effets graves, en dehors du danger de déshydratation et de famine encouru par les membres du personnel s'endormant en portant SCP-714 en raison de leur incapacité à se réveiller pour se nourrir.

-
Notes d'expérimentation : Transcriptions de rapports audio, enregistrés par Dr. █████
Entrée du 01-05-20██
"Jusqu'à présent, toutes les tentatives visant à trouver la cause des effets de SCP-714 se sont avérées infructueuses. Je ne pense pas que je doive souligner combien cela pourrait être utile si nous pouvions l'exploiter sans ses effets négatifs, mais jusqu'à présent tout ce que nous avons essayé s’est terminé par des échecs, d'où la classification actuelle en Sûr / Euclide de SCP-714. Nous savons ce qu'il fait, mais pas comment il le fait. Bien que je souhaiterais que l'objet soit 100% sûr, il y a quelque chose qui ne me semble pas clair à son sujet."

Entrée du 12-05-20
"Toujours aussi peu de progrès. La tentative de datation de SCP-714 a donné des résultats contradictoires. Certaines de ses parties remontent à l'antiquité, environ à 100 ou 200 ans après JC, et viennent probablement de Chine. Certains morceaux sont, relativement parlant, plus récents… comme s'il avait été fait à partir de plusieurs morceaux, bien qu'il soit sans aucun doute un seul morceau de jade structurellement impeccable. Du côté positif, nous avons progressé pour découvrir à qui il appartenait avant, grâce à une série de rapports. Des statuettes de jade disparaissaient lorsqu'un anneau correspondant à la description de SCP-714 était très proche d'eux. Quelle coïncidence, mmmh ?"

"Peut-être que la faculté régénérative et extensible de SCP-714 provient de cette "assimilation", faute d'un meilleur terme, d'autres objets en jade ? L'analyse a montré que SCP-714 a une densité beaucoup plus élevée que le jade moyen, mais qu'apparemment, il n'est pas plus lourd. Peut-être une forme de stockage extra-dimensionnel, aussi bizarre que cela puisse paraître ? Porter le poids du monde sur ses épaules ressemble beaucoup moins à une métaphore, d'un seul coup, hein."

Entrée du 27-05-20
"Bon, nous avons un peu plus progressé dans notre recherche de l'origine de l'objet. Il a été trouvé à la fin des années 1800 - entre 1870 et 1880 - par un archéologue qui voyageait à travers le monde, cherchant des artefacts de jade, tels que des statuettes et des figurines qui auraient pu être trouvées dans des tombes ou des temples oubliés. Il recherchait un tombeau qu'il disait être "rempli de richesses"… Il a finalement réussi à trouver le tombeau et est entré dedans, et n'y a trouvé que SCP-714. Très peu de documents historiques parlent de SCP-714, donc il est difficile de dire quel âge il a vraiment. Agaçant."

"Les journaux personnels de l'archéologue sont malheureusement en assez mauvais état, et son écriture laisse beaucoup à désirer, donc il est difficile de dire s'il portait ou non SCP-714 et s'il a expérimenté les effets pendant qu'il était en sa possession, ou s'il n'a jamais envisagé de le porter. De ce que j'ai pu comprendre, il s'est rapidement débarrassé de l'anneau après qu'il ait remarqué, un jour, qu’un certain nombre de ses pièces de collection avaient disparu après avoir passé la nuit à proximité de l'anneau, sans signes de vol ou d'effraction…"

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License