SCP-638-T
notation: +3+x
blank.png

La traduction suivante n'est plus à jour et n'est plus officielle.
Retrouvez la traduction officielle ici : SCP-638

SCP-638-2.jpg

Photo de SCP-638 prise lors de son confinement initial.

Objet no : SCP-638

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-638 doit être maintenu au sein du Site-33 en toutes circonstances. Le personnel de sexe féminin ne doit en aucun cas interagir avec SCP-638 ni s’approcher à moins de trente (30) mètres de la cellule de confinement SCP-638. Les dimensions de la cellule de SCP-638 sont de dix (10) mètres par quinze (15) mètres. Les tentatives actuelles de conditionnement opérant de SCP-638 incluent des récompenses et des sanctions via l’ameublement de sa cellule. SCP-638 a réagi positivement au conditionnement, malgré un incident durant lequel il semblerait que SCP-638 ait compris la nature du conditionnement et se soit enragé. N’importe lequel de ces objets peut être retiré en raison d’un mauvais comportement de SCP-638. Actuellement, la cellule de confinement de SCP-638 contient :

Cinquante (50) centimètres de terre couverte de pelouse reposant sur un sol en béton.
Trois (3) oliviers (Olea europaea) en pot.
Un (1) treillis de lierre commun (Hedera helix).
Des lampes de culture botanique et un système d’arrosage automatique afin d’entretenir la pelouse et les autres plantes.

SCP-638 possède un régime alimentaire particulier. SCP-638 semble ne pas vouloir ou ne pas pouvoir ingérer de la nourriture cuite. Des tests ont déterminé que de la viande crue de n’importe quel mammifère suffit à SCP-638. SCP-638 demande constamment du vin, bien que cela ne lui soit autorisé qu'en tant que récompense spéciale.

Description : SCP-638 a l'apparence d'un homme mince, dépourvu de poils et possédant de nombreuses cicatrices. SCP-638 est intégralement couvert de cicatrices causées par des brûlures liées à une [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Bien que SCP-638 possède des capacités de guérison anormalement rapides, directement liées à sa consommation de viande crue et de vin, ses cicatrices sont toujours présentes et ses cheveux n’ont pas repoussé. SCP-638 semble comprendre l’anglais et réagit aux ordres, mais ne peut ou ne veut pas répondre. SCP-638 a formulé des demandes, mais elles sont composées d’un ou deux mots criés dans un sous-dialecte béotien du grec ancien éolien. À ce jour, SCP-638 a demandé du vin, du lierre, des oliviers, de la pelouse sur le sol, sa liberté, des femmes, des animaux vivants, un tambour, une flûte et une vue du ciel. Initialement, SCP-638 devenait violent lorsque ses demandes étaient refusées, démontrant une force et une vitesse colossales lors de courtes explosions de colère. SCP-638 est responsable de la mort de plusieurs agents de sécurité et de membres du personnel, dont le Dr ██████████. Lorsqu'il était complètement enragé, SCP-638 a été capable de déformer du métal en le frappant, de porter et jeter un homme adulte sans difficulté et de briser ses entraves. Lorsqu’il était enragé, SCP-638 s'est aussi montré capable de crier à un volume et avec une force extraordinaire, brisant du verre et rendant des membres du personnel sourds. Ces cris varient en intensité, le plus puissant ayant fait sauter une porte en acier de ses gonds. Des analyses de la voix et des cris de SCP-638 ont révélé des similarités avec les cris de plusieurs animaux, dont des lions et des ours mâles, ainsi que des cris d’oiseaux. Ces crises conduisent toujours à une période de léthargie si la faim et la soif du sujet ne sont pas satisfaites. La faim a donc été utilisée de manière efficace comme moyen de contrôle comportemental lorsque la contrainte se révèle inefficace.

SCP-638 a montré une forte emprise psychique ou empathique sur les femmes dans un rayon estimé de vingt (20) mètres. Toutes les femmes entrant dans ce périmètre sont forcées de se rapprocher de SCP-638 et pereent toute inhibition une fois près de celui-ci. Cet effet affecte différemment chaque sujet, selon leur personnalité et de leur passé. Néanmoins, elles partagent toutes une tendance à sauter, danser et crier comme des animaux sauvages. Si autorisées à continuer, les sujets danseront jusqu'à s'écrouler de fatigue et être incapables de continuer. Les tentatives de retirer les sujets de la présence de SCP-638 ont eu pour conséquence une réaction violente de SCP-638 et de tous les sujets affectés. Une fois qu'elles sont retirées de la portée de l'effet, les sujets gardent des souvenirs complets de leurs actions et, si elles ont commis des actions qu'elles ne commettraient pas en temps normal, comme c'est souvent le cas, elles se sentent honteuses et ne se rapprocheront plus de SCP-638 volontairement. SCP-638 a dans de nombreuses occasions utilisé des sujets affectés afin de tenter se s'échapper. Les sujets affectés montrent une force et une agilité supérieures à la normale et des autopsies ont montré des niveaux élevés d'adrénaline ainsi qu'un composé chimique inconnu constitué de [DONNÉES SUPPRIMÉES]. SCP-638 semble contrôler les sujets à l'aide d'une forme de suggestion mentale puisqu'il n'emploie pas la communication verbale. Des recherches sur la possibilité de télépathie sont en cours.

SCP-638 a été découvert dans les restes fumants d'une montagne en [DONNÉES SUPPRIMÉES], à peine vivant. Bien qu'aucun autre survivant n'ait été retrouvé, les restes de quinze (15) (présumées) femmes ont été découverts dans les ruines. Trop peu de restes survécurent à [DONNÉES SUPPRIMÉES] pour une autopsie complète, mais les squelettes ne présentaient aucune anomalie. SCP-638 n'a donné aucune indication concernant la présence d'autres entités de son genre dans l'enceinte, mais aucune certitude n'existe sur ce point. Des interrogatoires en conjonction avec une extrême privation de nourriture ont révélé qu'il en existait d'autres, mais que celles-ci ne formaient pas de communauté en dehors de leur groupe de femmes captives. À ce jour, le sujet n'a révélé la localisation d'aucune autre instance, mais les interrogatoires sont toujours en cours.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License