SCP-635
notation: +1+x
blank.png
book.jpg

Volume █ de SCP-635-1

Objet # : SCP-635

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Tous les ██ volumes de SCP-635-1 doivent être contenus dans une bibliothèque réservée du Site-██, dans un climat maintenu à 13 degrés Celsius ainsi qu'une humidité entre 35 % et 45 %. Les systèmes CVC doivent utiliser une filtration THE pour réduire le nombre de polluants atmosphériques. L'exposition à la lumière doit être de moins de 50 lux par jour. Les expériences sur les volumes originaux de SCP-635-1 sont déconseillées du fait de leur fragilité et ne seront autorisées que pour essayer de récupérer des données perdues. Une copie numérique de SCP-635-1 est disponible dans un format chiffré standard, à des fins d'étude avec une autorisation de Niveau 3 minimum.

Les membres du personnel exposés au texte de SCP-635-1 doivent être placés en quarantaine sur place jusqu'à ce que les symptômes de l'exposition s'estompent, généralement 72 heures après cette dernière. Les membres du personnel dans ce cas ne doivent être fournis en instruments et/ou matériel seulement dans les circonstances d'une expérience contrôlée dans un milieu sécurisé.

Les instances de SCP-635-2 et de SCP-635-3 doivent être confinées dans des salles sécurisées avec des murs blindés et démontées lorsqu'elles ne sont plus utilisées pour les tests. Toute instance de SCP-635-4 devra être considérée comme une brèche de confinement imminente et neutralisée immédiatement par le biais de la Procédure Capek-Oméga-635.

robot2.jpg

Une instance de SCP-635-2 créée par le Dr ████ pendant une expérience, le ██/██/████

Description : SCP-635-1 est un ensemble de ██ manuscrits enluminés datant du 13e siècle, retrouvés par le Docteur H████ S████ de l'Université ██████ dans les ruines du Monastère ███████ à ███████ en Irlande, en Août 18██. La Fondation est entrée en possession des manuscrits 36 ans après, en 19██, une décennie après la démission du Docteur S████ de l'Université en raison de [DONNÉES SUPPRIMÉES].

En enquêtant sur la base de ces documents, des agents de la Fondation ont découvert le bâtiment principal du domaine partiellement en ruines. En plus de SCP-635-1, les agents ont récupéré ███ instances inertes de SCP-635-2, ██ instances inertes de SCP-635-3, et plusieurs pièces mécaniques rouillées pouvant être les restes d'une tentative de création d'une instance de SCP-635-4.

SCP-635-1 est écrit dans un mélange de latin et d'un langage anciennement inconnu se composant d'éléments numériques et logiques ressemblant à un langage de programmation moderne. Le premier volume est une amorce en latin, présentant les divers éléments du langage et au fur et à mesure du texte, le latin est remplacé lentement jusqu'au second volume, entièrement écrit dans le langage des livres. Les volumes augmentent en complexité jusqu'au volume ██, consistant en des blocs solides de données numériques passées dans un algorithme de compression extrêmement efficace.

clockwork.jpg

Micrographie par balayage électronique d'un fragment d'une instance de SCP-635-█ récupérée après la brèche de confinement de [CENSURÉ]

Si un sujet avec des notions de latin commence à lire le premier volume de SCP-635-1, il ressentira une réticence grandissante de cesser leur lecture, réticence proportionnelle à leur intelligence générale, leur compréhension écrite, leur aptitude à résoudre des problèmes et leurs aptitudes mathématiques. Les sujets avec des diplômes d'Informatique ou d'Ingénierie semblent être les plus sensibles. Si le sujet est autorisé à continuer la lecture, ils finiront les █ premiers volumes de SCP-635-1 en approximativement 12 heures. (Remarque : Les interviews post-exposition révèlent que les souvenirs de ce qui a été lu pendant cette période sont minimes. Quand on leur demande ce qu'ils viennent de lire, la plupart des sujets répondent seulement qu'ils ont eu l'impression d'avoir lu quelque chose de "vraiment cool".)

Après avoir fini les █ premiers volumes de SCP-635-1, les sujets entrent alors dans un état de fugue dissociative où ils cesseront de lire avant d'immédiatement chercher des outils et du matériel pour commencer la construction d'une instance de SCP-635-2. (Remarque : Les interviews post-exposition révèlent que les sujets sont conscients pendant cette période, répondant qu'ils ont senti une forte envie de "tripatouiller tout ce fatras".) La conception et les matériaux utilisés pour la construction d'une instance de SCP-635-2 variera en fonction des aptitudes du sujet ainsi que des matériaux et outils qu'il a sous la main. Cependant, SCP-635-2 sera toujours construit suivant une méthode basée sur le texte du volume █ de SCP-635-1. Le sujet continuera à construire des instances de SCP-635-2, ainsi que d'utiliser les textes de SCP-635-1, au mieux de leurs capacités jusqu'à l'épuisement. Si les outils et matériaux adéquats ne sont pas à portée de main, l'état de fugue dissociative se calmera, mais le sujet éprouvera une forte envie de faire une copie de secours du texte de SCP-635-1 "pour plus de sécurité". (Remarque : Dans ce cas de figure, il est recommandé de permettre au sujet de faire une archive du fichier numérique sur l'entrepôt de données sécurisé du Site-██. Si cela n'est pas fait, cela peut résulter en une brèche de sécurité.)

Les instances de SCP-635-2 sont des robots avec différentes façons de manœuvrer et de sauvegarder des données. Environ 50 % des instances construites se sont révélées être viables et autonomes. Si une instance de SCP-635-2 fabriquée par un sujet est viable, elle commencera alors immédiatement la construction d'une autre instance, en se basant sur sa propre conception. Les répliques se révèlent souvent être défectueuses, présentant des imperfections, et environ 80 % des tests ont fini avec moins de 3 instances viables de SCP-635-2 avant que celles-ci ne s'arrêtent et deviennent inertes. Dans ██ % des cas où plus de █ instances viables de SCP-365-2 ont été créées, les instances vont changer leur comportement et construiront une instance de SCP-635-3, un robot bien plus perfectionné étant capable d'extraire des données des volumes restants de SCP-635-1. Une fois les données collectées, une instance de SCP-635-3 est alors capable d'organiser et diriger les instances de SCP-635-2 et les empêche de tomber prématurément à plat. S'il n'est pas surveillé, l'instance de SCP-635-3 va alors démonter les éléments qui se trouvent autour d'elle pour s'en servir de matériaux pour la création de plus de robots. Si au moins 2 instances viables de SCP-635-3 sont actives, tous les robots commenceront alors à fabriquer une instance de SCP-635-4. Une instance viable de SCP-635-4 va [DONNÉES SUPPRIMÉES] et il est encore inconnu si cela découle d'une intention hostile ou d'une altération des données des volumes de SCP-635-1 au fil des siècles.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License