SCP-621
notation: +2+x
blank.png
SCP-621

Espèces variées de SCP-621 de la serre du Site-16 observées de nuit.

Objet # : SCP-621

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Toutes les instances de SCP-621 doivent être contenues dans la serre du Site 16 et arrosées régulièrement. Les graines et le pollen de SCP-621 ne doivent pas être répandus dans la nature. Aucune instance de SCP-621 ne doit être distribuée dans le commerce, offerte en cadeau, utilisée comme accessoire, utilisée comme pot-de-vin ou entreposée dans les quartiers du personnel. Il est recommandé aux membres du personnel de ne pas regarder SCP-621 durant une période prolongée.

Addendum 621-3 : Il est recommandé aux membres du personnel de ne pas regarder SCP-621 à travers des lunettes de soleil, des preuves que cela amplifiait les effets psychiques de l’objet ayant récemment été découvertes. Seules des lunettes de protection dépourvues de filtre peuvent être portées à proximité de SCP-621. Il est à noter que les lunettes de protection sans filtre, les verres de laboratoire et autres obstacles transparents ne protègent pas des effets de SCP-621.

Toute instance de SCP-621 découverte dans la nature doit être immédiatement éliminée. Toute instance de SCP-621 découverte en public doit être confisquée et son possesseur arrêté pour interrogatoire. Tout civil arrosant activement SCP-621 dans la nature doit être détenu et les instances de SCP-621 confisquées. Il est important de garder à l’esprit que certains individus peuvent en arriver à faire usage de la force pour protéger SCP-621.

Une pollinisation croisée d’une espèce de SCP-621 nécessite une autorisation d’un membre du personnel de Commandement. Aucune fécondation ne doit être faite pour des raisons personnelles.

Description : SCP-621 désigne un ensemble de plantes à fleurs hautement invasives, distribuée à l’origine par le Magasin de Fleurs ██████ & █████, qui sont en possession de la Fondation depuis le █/██/0█. Ces plantes, en particulier de l’espèce des tulipes de jardin (Tulipa gesneriana), sont naturellement bioluminescentes, alimentées par de l’eau et d’autres nutriments. Ces plantes émettent une grande variété de couleurs, bien que la plupart des instances brillent en violet, bleu ou vert. Cet effet bioluminescent est optimalement visible de nuit où dans un lieu sombre. L’effet n’est actif que chez les plantes vivantes.

SCP-621, et particulièrement sa lueur, semble avoir un effet hypnotique sur les humains, de nombreux membres du personnel ayant déposé des requêtes pour en garder dans leurs bureaux personnels, toutes celles-ci ayant été refusées. SCP-621 a des effets variés sur les autres animaux. Lorsqu'il est exposé aux abeilles, colibris ou autres animaux pollinisateurs, tous les animaux testés ont préféré répandre le pollen de SCP-621, délaissant les autres plantes à fleurs, et grâce à leur bioluminescence, sont capables de le faire de nuit, augmentant son taux de reproduction. Cependant, lorsqu'il est exposé à des herbivores tels que des cerfs ou lapins, tous les animaux testés ont activement évité SCP-621. Avec une importante fertilité, une défense naturelle contre les prédateurs et un effet hypnotisant sur les humains, SCP-621 peut être considéré comme une espèce invasive hautement efficace.

Addendum 621-4 : Suite à des tests approfondis, le pollen de SCP-621 s’est révélé dégager un arôme puissant et agréable. SCP-621 est complètement hypoallergénique et lorsque des membres du personnel allergiques sont exposés à une dose de pollen de SCP-621 allant jusqu’à cinq (5,0) grammes, ils ne montrent aucune réaction allergique.

Lorsqu'il est placé à proximité d’autres plantes, SCP-621 absorbe agressivement les nutriments qui devraient normalement être absorbés par les autres plantes, potentiellement pour alimenter sa bioluminescence. Il en résulte que SCP-621 draine rapidement la terre de ses nutriments et nécessite plus d’eau que toutes les autres plantes de la serre du Site-16. Avant d’être activement contrôlé par la Fondation, SCP-621 a envahi les pâturages de multiples fermes mais, en raison de ses qualités hypnotiques, rien n’a été tenté pour l’arrêter. De plus, des sympathisants arrosaient activement la plante envahissante au cours de son incursion.

Bien que des agences gouvernementales telles que le DAEU1 et l’APE2 protègent contre ces espèces invasives, lesdites agences ont activement défendu SCP-621 au détriment des agriculteurs commerciaux. Il peut être à noter que ces fermiers ont par la suite accepté la situation, citant la supériorité esthétique de SCP-621 sur leurs propres cultures et leur désir de protéger SCP-621. La Fondation intervint lorsque SCP-621 se mit à envahir la réserve naturelle nationale de ███████████, menaçant plusieurs instances d’animaux et végétaux en danger d'extinction. L’APE a refusé de freiner la progression de SCP-621 malgré le risque existentiel envers la faune et la flore, avec pour justification que l'entité rendait la réserve naturelle nationale de ███████████ esthétiquement plus plaisante.

Bien que les tulipes des jardins (Tulipa gesneriana) soient les instances les plus répandues de SCP-621, il existe également des espèces incluant d’autres types de tulipes, de roses (famille Rosa) et quelques types de laitues (famille Lactuca) résultant de croisements. Cependant, aucun membre du personnel de Classe D n’a pu se résoudre à consommer SCP-621, s’inquiétant sur les potentiels effets secondaires. Chez les sujets l'ayant ingéré par la force, SCP-621 provoque une paranoïa et une anxiété intenses mais aucun autre effet secondaire. Cette anxiété se dissipe suite à la digestion. Cet effet a pu être observé sur différents sujets de test.

Addendum 621-1 : À la lumière des récents événements impliquant la conservation de plusieurs instances de SCP-621 dans le bureau du Dr Z████████, tous les membres du personnel du Site 16 sont autorisés à garder au moins une instance de SCP-621 dans leur bureau.

Addendum 621-2 : À la lumière des excuses publiques du Dr Z████████ pour la conservation de plusieurs instances de SCP-621 dans son bureau, les membres du personnel ne sont plus autorisés à garder la moindre instance de SCP-621 dans le leur.

Note : À tous ceux qui me demandent de persuader l’administration de confier SCP-621 au public : c’est exactement pour cette raison que l’on garde SCP-621 ici. Je me fiche que ça ait l’air cool ou que j’en aie eu dans mon bureau pendant un temps. Je suis bien placé pour savoir que ce truc a un effet hypnotisant sur les gens et quelque chose me dit que cette plante a probablement évolué dans ce but précis. Si nos propres agences gouvernementales ne stoppent pas ces choses, nous le ferons. -Dr Z████████

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License